Message to visitors

close

Serrez vos grands-parentsdans vos bras et dites : "Merci d'avoir fait ce que vous avez faitpour que je puisse exister !"

 

Les Tahitiens ont lafâcheuse coutume de changer de noms pour un oui ou pour unnon, d’aimer les abréviations, les surnoms. Pas facilede s’y retrouver dans les apparentements.

Généalogiquementvôtre.

 


François-Ferdinand Charles Louis Joseph de HABSBOURG-LORRAINE
François-Ferdinand Charles Louis Joseph de HABSBOURG-LORRAINE
  • Born December 18, 1863 (Friday) - Graz,A-8010,Graz,Styrie,AUTRICHE
  • Deceased June 28, 1914 (Sunday) - Sarajevo,BOSNIE-HERZÉGOVINE,aged 50 years old
  • Archiduc d'Autriche
6 files available 6 files available

 Parents

 Spouses, children, grandchildren and great-grandchildren

 Siblings

 Half-siblings

On the side of Charles-Louis de HABSBOURG-LORRAINE, Altesse impériale et royale , born July 30, 1833 (Tuesday) - Schönbrunn,Vienne,AUTRICHE, deceased May 19, 1896 (Tuesday) - Vienne,AUTRICHE aged 62 years old,
Archiduc d'Autriche

 Notes

Individual Note

Prètendant au trône impérial à la mort de son cousin Rodolphe, en 1889. Victime d'un attentat à Sarajevo. Cet assassinat a été l'élément qui servit de prétexte au déclenchement de le première guerre mondiale.

3 août 1914, la première guerre mondiale. Si elle débute réellement pendant l'été 1914, la Première guerre mondiale fermente depuis de nombreuses années et principalement depuis la défaite de la France en 1871 et la perte de l'Alsace-Lorraine. Les rivalités franco-allemandes ainsi que la course à l'armement des deux côtés du Rhin et en Angleterre n'apaisent pas les tensions. Mais un événement, a priori sans conséquence et éloigné, va mettre l'Europe à feu et àsang. Le 28 juin 1914, un nationaliste serbe assassine l'archiduc François-Ferdinand, héritier d'Autriche-Hongrie, et son épouse. L'Autriche, qui veut annexer la Serbie, se sert de l'événement et obtient le soutien de l'Allemagne. Dèslors, l'escalade à la guerre démarre. L'alliance Allemagne-Autriche-Hongrie s'oppose à celle de la France-Russie-Angleterre. Le 1er août, le Reich déclare la guerre à la Russie qui soutient les Serbes puis le 3 à la France qui se rangedu côté de son allié russe. Le Royaume-Uni entre lui-aussi en guerre contre les Allemands le 4 après la violation de la neutralité de la Belgique. Les déclarations de guerre se succèdent entre pays européens jusqu'aux pays du Commonwealth et le Japon le 23 août contre l'Allemagne : la guerre mondiale commence.
7 septembre 1914, le front. Lorsque l'ordre de mobilisation générale est décrété en France le 3 août 1914 à 16h, l'euphorie est omniprésente. Les responsables politiques comme les militaires et les civils sont persuadés de l'issue rapide du conflit. La gaieté est de mise car un autre motif galvanise les Français : récupérer l'Alsace et la Lorraine. L'Assemblée vote à l'unanimité les crédits pour la guerre mais dès le 4 août, l'Europe s'embrase avec l'envahissement de la Belgique et du Luxembourg par l'Allemagne. Vers le 20 août, les troupes ennemies investissent la Lorraine et les Français se réfugient derrière la Marne. Le 2 septembre, les soldats du Reich ne sont qu'à 45 kilomètres de Paris. Pour organiser la défense de la capitale, le maréchal Joffre lance la bataille de la Marne du 5 au 12 septembre. Pour acheminer plus rapidement des renforts sur le front, un autre maréchal, Gallieni, réquisitionne quelque 600 taxis parisiens. 10 000 soldats rejoignent alors Nanteuil-le-Haudouin dans l'Oise. Cette initiative réussit aux Français puisqu'ils font reculer l'ennemi et remportent cette bataille le 12.
.
21 février 1916, Verdun. Si le plan Schlieffen d'invasion de la France en six semaines a échoué notamment en raison de problèmes logistiques et de communication, le conflit ne s'arrête pas pour autant. Pire, d'une guerre de mouvement elle devient une guerre de position avec le fameux épisode des tranchées. Elles s'étendent en gros de la mer du Nord aux Vosges. Début 1916, les Allemands attaquent le camp retranché de Verdun. Le but est à la fois d'épuiser et de réduire à néant les forces et les troupes de l'ennemi. La terrible bataille de Verdun débute le 21 Février 1916. Après la prise du fort de Douaumont, les troupes du Reich progressent sur la rive gauche de la Meuse. Le maréchal Pétain, chargâe d'organiser la défense de Verdun, commande des renforts sur la Voix Sacrée, la route entre Bar-le-Duc et la ville. A la fin du mois d'août, l'avantage change de camp. Après plusieurs offensives françaises, celle de Guillaumat, le 23, est décisive et signe la victoire de la bataille. Bain de sang, boucherie, barbarie, les qualificatifs ne manquent pas parmi les survivants. Les pertes ont été épouvantables : environ 350 000 hommes de chaque côté.
.
11 novembre 1918, capitulation de l'Allemagne. Après Verdun, la bataille de la Somme fait de nombreuses victimes dans chaque camp, sans réelle progression. Mais si l'offensive française du Chemin des Dames du général Nivel est un échecen 1917, la mondialisation du conflit va faire tomber l'Allemagne. Après la Roumanie, les Etats-Unis entrent en guerre contre le Reich. A l'été 1918, plusieurs initiatives françaises lui sont favorables : Foch conquiert Château-Thierry le18 juillet et décide le 24 de généraliser l'offensive aidé par les troupes américaines. Peu à peu, le nord de la France est libéré comme Lille le 17 octobre. Les forces allemandes, qui ont reculé, craignent un assaut majeur. Finalement, les allemands acceptent un armistice qui met fin aux combats. Il est signé le 11 novembre 1918 vers 5 h du matin dans la forêt de Compiègne, dans un wagon de train. Les clauses sont strictes : évacuation du front et des pays occupéset réquisition entre autres des canons et des armes. Renouvelé trois fois, l'accord aboutira finalement à plusieurs traités de paix, dont celui de Versailles signé le 28 juin 1919 qui modifie à nouveau le paysage de l'Europe.

Death

assassiné à Sarajevo

Family Note

Marriage with Sophie Josephine Albina CHOTEK von CHOTKOWA UND WOGNIN

union morganatique

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

François Ier D'Autriche François II du Saint-Empire de HABSBOURG-LORRAINE 1768-1835 Marie-Thérèse Caroline Josèphe des Deux-Siciles de BOURBON 1772-1807 Maximilien Ier de Deux-Ponts-Birkenfeld de WITTELSBACH, Roi de Bavière 1756-1825 Caroline Frederique Wilhelmine de BADE 1776-1841 François Ier des Deux-Siciles de BOURBON, Roi des Deux-Siciles 1777-1830 Marie Isabelle D'Espagne de BOURBON 1789-1848 Charles Louis Johann Baptist de HABSBOURG-LORRAINE 1771-1847 Henriette de NASSAU 1797-1829
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 |
14
 |
15



 


 


 


| | | |
François Charles Joseph D'Autriche de HABSBOURG-LORRAINE 1802-1878 Sophie Frédérique Dorothée Wilhelmine de WITTELSBACH, Altesse royale 1805-1872 Ferdinand II Charles des Deux-Siciles de BOURBON, Roi des Deux-Siciles 1810-1859 Marie Thérèse de Teschen de HABSBOURG-LORRAINE, Altesse impériale et royale 1816-1867
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Charles-Louis de HABSBOURG-LORRAINE, Altesse impériale et royale 1833-1896 Marie de L'Annonciation Isabella Filomena Sabasia de BOURBON, Altesse royale 1843-1871
|
2
 |
3



|
François-Ferdinand Charles Louis Joseph de HABSBOURG-LORRAINE 1863-1914