Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Site personnel avec photos et compléments --- Explicatif sur les ascendants référents, les descendants pivots, les cousins remarquable

Listes avec liens en retour sur geneanet : TOUS LES ASCENDANTS REFERENTS (par départements et communes) et TOUS LES COUSINS REMARQUABLES (par nature).

Plus particulièrement dans les époques lointaines, consultez les notes. Il m'arrive en effet de privilégier certaines hypothèses... à méditer puis partager ou rejeter...


Seigneur de Craon , Comte de Guines , Chambellan du roi , Compagnon de Jeanne d'Arc , Vicomte de Thouars , SOSA

  • Né en 1382
  • Décédé le 6 mai 1446 - Sully sur Loire, Loiret 45, Loiret , à l’âge de 64 ans
  • Seigneur de Craon, Comte de Guines, Chambellan du roi, Compagnon de Jeanne d'Arc, Vicomte de Thouars de 1382 à 1446

 Parents

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Fratrie

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Marie DE SULLY, Dame de Sully , Dame de Craon , Dame de Mareuil , SOSA , née en 1364, décédée en 1409 - Pau, Pyrénées Atlantiques 64, Pyrénées Atlantiques à l’âge de 45 ans, Dame de Sully, Dame de Craon, Dame de Mareuil

 Notes

Notes individuelles

I181572
Il descend de Charlemagne (liens).
Parenté(s) de branche(s) et degré(s) : Beyrand 18/0 (x 3), Desbordes 19/0 (x 3), Tharaud 18/0 (x 5), Jacquemard 26/7, Renvoyé 27/7, Demoulière 29/7, Desale 27/5, Touchelet 24/4 en 11 liens avec la souche

======================================================================================================================================================================================
Il est un "cousin remarquable" (cousinage(s)) dans la catégorie Cousins avec anecdote familiale
Il ruine sa 1ère épouse, tue le père de sa 2ème, refuse d'aider Jeanne d'Arc à échapper au bucher

======================================================================================================================================================================================
[Extraits du Grand Dictionnaire Encyclopedique Larousse]: Favori de Charles VII [...], fut premier chambellan de Jean sans Peur [...]. Il ajoute à ses possessions étendues le produit de ses brigandages, se rapproche peu à peu du roi de France, au point d'être nommé grand chambellan, et fait disgracier Richemont (1428). Sa faveur auprès de Charles VII consolide la fortune de la famille. Il intrigue avec les Anglais pour sauver ses biens menacés, et n'hésite pas à contrecarrer l'action offensive de Jeanne d'Arc. En 1433, il est victime d'un coup de main et éloigné de la cour.
------------------------------------
Comte de Guines, de Boulogne et d'Auvergne, vicomte de Thouars, seigneur de Mareuil, de La Trémoïlle, de Sully, de Jonvelle et de Craon
Pair laïc au sacre de Charles VII, Grand Chambellan de France
Grand chambellan de France, souverain maître réformateur général des eaux et forêts, 1er ministre (1427), surintendant des finances, chef du conseil d'état
------------------------------------
Comte de Guînes, de Boulogne et d'Auvergne, vicomte de Thouars, seigneur de Sully, de Jonvelle (auj. en Haute-Saône) et de Craon (Mayenne).
Chambellan de Charles VI puis de Charles VII, grand maître des eaux et forêts et gouverneur du Dauphiné. Fait prisonnier à Azincourt, il fut rapidement libéré. Grand chambellan du roi en 1427. L'un des six pairs laïcs au sacre de Charles VII, représentant le comte de Toulouse.
Soupçonné de trahison, il fit l'objet d'une tentative d'assassinat à Chinon en juin 1433 et se retire en son château de Sully.
======================================================================================================================
[page Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Ier_de_La_Trémoille]
Fils de Guy VI de La Trémoille et de Marie de Sully, il grandit à la cour de Bourgogne, très lié au futur duc Jean sans Peur. Il est nommé grand chambellan du duc en 1413.
Il sert également le roi de France Charles VI, et il est nommé grand chambellan de France le 18 mai 1413, souverain maître réformateur des Eaux et Forêts et gouverneur du royaume.
Son mariage avec Jeanne II, comtesse d'Auvergne, de Boulogne et de Comminges le prouve bien. Il maltraite cette très riche veuve du duc Jean Ier de Berry, la dépouille et la ruine, tant et si bien que le régent Charles, futur roi Charles VII, autorise Jeanne d'Auvergne à user librement de ses biens et à se mettre à l'abri des mauvais traitements de son mari.
------------------------------------
En 1419, il choisit de rompre avec le nouveau duc de Bourgogne, Philippe le Bon, et s'allie au futur roi de France Charles VII. Il entre alors à son conseil en 1422.
Il s'acoquine alors avec le Connétable de France Arthur de Richemont pour assassiner Pierre de Giac, avec qui ils sont fâchés, et dont il vise la fortune de la très riche épouse, Catherine de l'Isle Bouchard. En février 1427, le mari gênant est enlevé puis jeté vivant dans une rivière, cousu dans un sac de cuir.
Le 2 juillet de la même année, il épouse la riche veuve. L'année suivante les deux complices font assassiner le nouveau favori du roi et grand chambellan, Le Camus de Beaulieu. Georges Ier de La Trémoille obtient le poste de grand chambellan.
------------------------------------
En septembre 1428, il provoque la disgrâce du connétable Arthur de Richemont. Celui-ci se révolte l'année suivante et mène une guerre privée contre La Trémoille. Dès 1429, il commence à trahir Jeanne d'Arc, qui plaide la cause de son ennemi Arthur de Richemont auprès du roi Charles VII, ce qui est très dangereux pour lui. De plus Jeanne combat pour un État et un roi fort, ce qui ne lui convient pas. Il réussit à faire échouer le siège de Paris, tenu par les Anglo-Bourguignons le 8 septembre 1429. Puis ce sera la capture de Jeanne par les Bourguignons devant Compiègne, le 24 mai 1430, et son exécution sur le bûcher, Place du Vieux-Marché à Rouen, sans que Charles VII, conseillé par son grand chambellan, n'intervienne pour celle à qui il devait son sacre.
------------------------------------
La paix est signée le 5 mars 1433 entre Georges de La Trémoille, Arthur de Richemont et son frère le duc Jean V de Bretagne. Mais la guerre reprend très vite entre les deux hommes. Arthur de Richemont tente de faire assassiner La Trémoille le 3 juin 1433 à Chinon par Jan II de Rosnivynen qui lui porte un coup d'épée dans le ventre, mais Georges Ier de La Trémoille n'est que légèrement blessé1. Le Grand chambellan est finalement enlevé par le connétable de Richemont qui l'emprisonne au château de Montrésor. Charles VII n'intervient pas. La Trémoille est obligé de rendre tout ce qu'il a volé, et il tombe en disgrâce auprès du roi. Richemont retrouve alors sa charge de connétable.
------------------------------------
En 1440, Georges Ier de La Trémoille participe à la Praguerie, avec les ducs de Bourbon, de Bretagne, d'Alençon et Dunois, et le Dauphin Louis XI. Richemont vole au secours du roi Charles VII et la ligue est battue par les troupes royales en Poitou.
À la suite de cette affaire, La Trémoille se range définitivement des affaires.
------------------------------------
Par son premier mariage (1416) avec Jeanne II (1378-1424), comtesse d'Auvergne et de Boulogne (1404-1424), fille de Jean II et d'Aliénor II de Comminges, il fut lui-même titré comte d'Auvergne et de Boulogne de 1416 à 1424.
Par un second mariage, avec Catherine de l'Isle-Bouchard veuve de Pierre de Giac (qu'il a fait assassiner), ils sont les parents de Louis Ier de la Trémoille (vers 1429-1483) et de Georges II de La Trémoille (1430-1481).
Il eut aussi une descendance par ses deux maîtresses ; par Marie Guypaude, une fille Marguerite et un fils Jean le « bâtard de La Tremoïlle », (légitimé et anobli en 1445), dont une nombreuse descendance), et par Marie La Championne, Jacques, l'autre « bâtard de La Tremoïlle », légitimé en 1466, sans descendance [finalement si, Jacques, selon plusieurs sites, dont Roglo d'une manière jugée très probable].
À titre purement anecdotique, Georges Ier de la Trémoille, par l'intermédiaire des deux filles aînées de Catherine de Médicis, les princesses Élisabeth de France (1546-1568) et Claude de France (1547-1575), est l'ancêtre d'un nombre difficilement quantifiable de souverains européens et autres personnages notables, du xvie siècle jusqu'à nos jours, sans compter les descendants liés à sa parenté plus proche.
======================================================================================================================
[http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/1latremoille.htm]
Georges de La Trémoïlle, Grand Chambellan du Roi.
Nom : Georges de LA TRÉMOÏLLE.
Né : en 1385.
Mort : le 6 mai 1446 à Sully-sur-Loire (Loiret).
Titres nobiliaires : comte de Guînes (Pas-de-Calais), de Boulogne (Boulogne-sur-Mer, Pas-de-Calais) et d'Auvergne, vicomte de Thouars (Deux-Sèvres), seigneur de Sully (Loiret), de Jonvelle (Haute-Saône) et de Craon (Mayenne).
Offices civils et militaires : grand chambellan du roi (1427), grand maître des eaux et forêts de France (1413), capitaine de Compiègne (1429).
Père : Guy VI de La Trémoïlle († 1398).
Mère : Marie de Sully, dame de Craon d'Orval.
Aïeuls paternels : Guy V de La Trémoïlle et Radegonde Guénand.
Aïeuls maternels : Louis de Sully († 1381) et Isabeau de Craon († 1393).
Épouses : 1° 1416 Jeanne († 1422), comtesse d'Auvergne, de Boulogne et de Comminges (veuve de Jean de Berry) ; 2° 1425 Catherine de l'Ile-Bouchard († 1474) (veuve de Pierre de Giac).
Descendance : Louis I de La Trémoïlle (épouse Marguerite d'Amboise) et Louise de La Trémoïlle (épouse Bertrand de La Tour d'Auvergne).
Armoiries : écartelé, aux 1 et 4 d'or au chevron de gueules accompagné de trois aiglettes d'azur becquées et membrées de gueules (La Trémoïlle), aux 2 et 3 d'argent à l'aigle bicéphale de gueules becquée et membrée d'azur (Jonvelle).
Cimier : une tête d'aigle d'azur becquée d'or, surmontée d'une plume de gueules. Tortil d'or et de gueules, lambrequins d'azur, doublures d'or.
Présence au côté de Jeanne d'Arc à : Chinon, Reims (pair laïc), Montépilloy.
------------------------------------
Commentaires : Curieux "compagnon" que Georges de La Trémoïlle... mais il participa effectivement à l'épopée johannique! Ce personnage trouble est le deuxième fils de Guy VI de La Trémoïlle († 1398), porte-oriflamme de France et chambellan du duc de Bourgogne, blessé à la bataille de Nicopolis en 1396, mort dans l'île de Rhodes où il est transporté. Son fils aîné, Guy VII, meurt deux ans plus tard faisant de Georges le chef de famille.
Georges de La Trémoïlle (prononcez La Trémouille) épousa en 1416 la veuve de Jean de Berry, Jeanne († 1422), comtesse d'Auvergne, de Boulogne et de Comminges, puis en 1425 Catherine de l'Ile-Bouchard († 1474) dont il eut quatre enfants. Celle-ci était la veuve de Pierre de Giac, favori de Charles VII, lequel avait été assassiné par Richemont avec la bénédiction de La Trémoïlle. Celui-ci s'empressa de devenir à son tour le favori du monarque.
Il est fait prisonnier à Azincourt mais est rapidement libéré. Fait grand chambellan du roi en 1427, il eut un grand ascendant sur le roi et le paralysa dans son action politique. Il était un ardent partisan de l'alliance avec les Bourguignons, en raison de ses origines et de ses parentés. Avec son compère Regnault de Chartres, Georges de La Trémoïlle tenta de s'opposer aux partisans de Jeanne d'Arc.
Son haut rang fait de Georges de La Trémoïlle l'un des six pairs laïcs au sacre de Charles VII. Plus à l'aise dans les antichambres que sur les champs de bataille, le grand chambellan n'a combattu qu'une fois au côté de Jeanne, le 15 août 1429, à Montépilloy. Il fut désarçonné et manqua d'être pris. Il devint gouverneur de la ville de Compiègne, où il plaça Guillaume de Flavy comme capitaine.
Soupçonné de trahison, il fit l'objet d'une tentative d'assassinat à Chinon, en juin 1433, par Jean de Bueil, Pierre de Brézé et Prigent de Coëtivy. Il se démit de toutes ses fonctions, renonça à toute tentative de gouvernement, se retira en son château de Sully. Du fond de sa retraite, il suscita la révolte de la noblesse connue sous le nom de Praguerie menée par ses féaux Pons et La Roche.
Georges de La Trémoïlle mourut le 6 mai 1446. Il fut inhumé dans l'église du château de Sully.
======================================================================================================================
Page sur la maison de la Trémoïlle : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_La_Tr%C3%A9moille
======================================================================================================================================================================================
Descendants remarquables contemporains : Aurélie AUDOINEAU, Jérôme BESNARD, Alain BEYRAND, Valérie BOUCHET, Huguette CHARBONNIER, Frédéric CHEVALIER, Michel COULAUD, Eric DETHOMAS, Philippe DUGOT, Dominique DUPUYDENUS, Jean-Paul ETCHEPARRE, Didier FAILLÈRES, Michel FRUGIER, Gérard GRENIER, Martine GUILHOT, Ariette IMBERT, Bertrand JAVARY, Jean-Claude dit Pascal Sevran JOUHAUD, Nicolas JOUHAUD, Catherine JUNGBLUTH, Claude LACOTTE, Jean-François LAMOTTE, Gérard MATHOUT, Bernard MEYER, Pierre MOREAU DE MONTCHEUIL, Claude PERRIER, Aline PIOT, Frédéric PROUST, Pierre-Charles RAULX, Jean-Pierre ROUSSAUD, Nicolas SEROUX, Max TARKIN, Gilles VACHEYROUT, Jean-Claude VALETTE, Marcel VALIÈRE
Créé le 16/07/2014, modifié le 14/08/2018

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Guy IV DE LA TRÉMOÏLLE, Seigneur de la Trémoïlle †1360   Alix DE VOUHET, Dame de Fontmorand (Prissac †1361   Guillaume II DE GUÉNANT, SOSA 1295-   Brunissende DE THIERS, SOSA 1300-   Jean II DE SULLY, Seigneur de Sully 1305-1343   Marguerite de Clermont DE BOURBON, SOSA 1313-1362   Maurice VI DE CRAON, Seigneur de Craon 1304-1330   Marguerite DE MELLO, Dame de Ste Hermine 1300-1350
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Guy V DE LA TRÉMOÏLLE, Seigneur de la Trémoïlle 1315-1350   Radegonde DE GUÉNANT, Dame de Rhodes 1320-1387   Louis DE SULLY, SOSA 1330-1382   Isabelle DE CRAON, Dame de Craon 1330-1394
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Guy VI DE LA TRÉMOÏLLE, Comte de Guines 1346-1398   Marie DE SULLY, Dame de Sully 1364-1409
|
2
  |
3



|
Georges Ier DE LA TRÉMOÏLLE, Seigneur de Craon 1382-1446


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content