Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Site personnel avec photos et compléments --- Explicatif sur les ascendants référents, les descendants pivots, les cousins remarquable

Listes avec liens en retour sur geneanet : TOUS LES ASCENDANTS REFERENTS (par départements et communes) et TOUS LES COUSINS REMARQUABLES (par nature).

Plus particulièrement dans les époques lointaines, consultez les notes. Il m'arrive en effet de privilégier certaines hypothèses... à méditer puis partager ou rejeter...


Sosa : 37 920
Notaire royal , SOSA

  • Décédé
  • Notaire royal

 Parents

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Fratrie

 Notes

Notes individuelles

I169687

Lieu de résidence : Amboise (37)

======================================================================================================================================================================================
Parenté(s) de branche(s) et degré(s) : Chidaine 15/0
======================================================================================================================================================================================
Il est un "cousin remarquable" (cousinage(s)) dans la catégorie Ascendants épines généalogiques
Pourquoi les descendants des Boureau de Bueil sont-ils des cousins de Joséphine de Beauharnais ?

======================================================================================================================================================================================
Pourquoi les descendants des Boureau de Bueil en Touraine et de St Christophe sur le Nais sont-ils des cousins de Joséphine de Beauharnais et de bien d'autres personnages historiques ? Cette question est équivallente à celle-ci : Pourquoi les Boureau de Bueil sont-ils de la même famille que les Boureau de La Chapelle Blanche, ancètres de Joséphine de Beauharnais ?
------------------------------------
Vers 1995, j'avais rencontré le docteur Raymond Renault (décédé en 2000) qui comme moi descend des Boureau de Bueil en Touraine et de Saint Christophe sur le Nais. Il avait été président du Cercle Généalogique de Touraine de 1982 à 1990, avait beaucoup étudié cette branche des Boureau. Il m'avait alors fait une révélation étonnante : ces Boureau là sont de la même famille que ceux de la Chapelle Blanche, dont une descendante est l'impératrice Joséphine de Beauharnais.
Je lui avais bien sûr demandé les preuves de ce cousinage et, là, ça s'était compliqué, il ne les avait pas vraiment, c'était apparemment un faisceau d'indices concordants, de témoins dans diverses cérémonies... Je n'ai pu obtenir que des bouts de familles (aussi à Neuillé Pont Pierre, Tours...), l'une d'entre elle se rapportant à un notaire ayant marié Charles VIII et Anne de Bretagne au château de Langeais.
------------------------------------
Mon cousin Renault était donc persuadé du cousinage, mais n'avait pas d'éléments très tangibles pour que je le prenne en compte. En particulier, je trouvais que Bueil en Touraine et La Chappelle Blanche sont deux communes trop éloignées. Je notais alors tout cela dans une "généalogie Boureau" où je rattachais les branches éparses à un "Aïeul Boureau", sans soucis de chronologie.
------------------------------------
18 ans plus tard, le 18 octobre 2013, je ressors cette généalogie enfouie, parce que j'ai deux éléments nouveaux :
1) le site geneanet pb278352777 m'apprend que mon ascendant Antoine Boureau de Bueil est fils d'Antoine Boureau et Renée Leboeuf de Saint Antoine du Rocher
2) La base Roglo indique que Jean Boureau, l'ancètre de Joséphine, est d'une "famille originaire de Semblançay"
Or St Antoine du Rocher et Semblançay sont deux communes limitrophes, à peu près à égale distance de Bueil et La Chapelle... A cela, s'ajoutent un même niveau social, directement ou par alliance, de type notaire, procureur ou fermier.
il y a d'autres Boureau (Georges...) dans une commmune voisine, Semblançay, mais ils sont meunier, le niveau social est différent et le rapprochement est moins probable.
------------------------------------
Le rattachement effectué est bien sûr approximatif. Jean Boureau, marié avec Renée Tan, et Antoine Boureau semblent être de la même génération. Il est très peu probable qu'ils soient frères, assez peu probable qu'il soient cousins germains (notamment à cause d'un autre Jean Boureau, probable cousin germain d'Antoine), ils sont donc considérés ici comme cousins issus de germains.
L'essentiel est qu'il sont très probablement cousins.
======================================================================================================================
Ensuite, en quoi l'arrière grand-père d'Antoine Boureau, marié avec Renée Leboeuf, et donc éventuellement de Jean, marié à Renée Tan, pourrait-il être Pierre Boureau, le notaire qui a marié Charles VIII et Anne de Bretagne en 1492 ?
------------------------------------
Je prends en compte ces remarques sur la page Roglo (2013) de Pierre Boureau :
  • "La même tradition voulait que ce Guillaume soit le fils d'un autre notaire royal, Pierre BOUREAU, originaire de Bueil en Touraine"
  • La qualité de comte de Bueil attribuée à Pierre Boureau me semble fantaisiste. Comment imaginer qu'aucun de ses descendants, dans ce contexte courtisan, n'ait fait valoir cette noblesse ? C'est impensable.
Peu importe que Pierre Boureau ait été comte de Bueil ou pas, cela est un élément qui permet de rattacher les Boureau d'Amboise (Pierre est le plus ancien) aux Boureau de Bueil (le plus ancien est Antoine, fils d'Antoine et Renée Leboeuf)
------------------------------------
Le lien d'arrière petit-fils à arrière grand-père entre Antoine et Pierre n'est donc pas sûr, mais la parenté est très probable. Antoine peut donc aussi être, par exemple, un arrière petit-neveu de Pierre...
======================================================================================================================
Raymond Renault m'a communiqué quatre autres branches reliées à ces Boureau. Je ne dispose pas (encore ?) d'éléments suffisants pour les y rattacher. Les voici :
  • les frères Anthoyne (marié à Louise Forest) et François (marié à Marie du Bordier), de Neuillé Pont Pierre. Leurs enfants sont nés entre 1630 et 1640. Le prénom Anthoyne sous entend une proximité avec les Boureau de St Antoine du Rocher, peut-être par Antoine né en 1565, neveu d'Antoine et Renée Leboeuf.
  • Charles marié avec Marie Loyer (une fille née en 1723 à St Paterne)
  • René marié avec Magdelaine Haubois (un fils Claude marié avec Louise Roulban en 1755 à Neuvy le Roi
  • Jean (marchand ciergier, il a un frère Urbain, curé de Nouzilly) marié avec Urbanne Leduc vers 1631 à Tours, St Pierre du Boisle
======================================================================================================================
Remarque : c'est moi qui, le premier, en octobre 2013, ai relié Antoine Boureau (x Renée Leboeuf) à Pierre Boureau (x Martine Aubert), l'un étant l'arrière petit-fils de l'autre et en indiquant pourquoi il n'y a pas de certitudes. Je constate que 9 mois plus tard, en juillet 2014, trois sites de geneanet présentent Antoine Boureau (x Renée Leboeuf) comme le petit-fils de Pierre Boureau (x Martine Aubert), de façon certaine, sans indication de source et sans le moindre commentaire...
Alain Beyrand, le 29 juillet 2014
======================================================================================================================
Le texte qui suit, en provenance de excerpts.numilog.com/books/9782844549488.pdf est poretur de confusion entre d'une part Pierre de Bueil l'ecclésistique notaire du mariage d'Anne de Bretagne et Charles VII et, d'autre part, Guillaume Boureau, notaire ayant couché le testament de Léonard de Vinci. Le lien avec Bueil n'en est pas moins intéressant.
------------------------------------
Le sieur Boureau devient l'exécuteur testamentaire de
Léonard de Vinci. (On retrouve d'ailleurs son nom en bonne
place aujourd'hui au musée du Clos Lucé).
C'est à ce titre et également en sa qualité de rédacteur du
contrat de mariage de Louis XII et d'Anne de Bretagne que le
sieur Boureau, protonotaire, communément appelé aujourd'hui
notaire royal, a été anobli par Charles VIII, avec le titre de maître
Boureau de Bueil. Il s'est vu attribuer un blason avec une partie
France et une partie Bretagne, concrétisées par les lys de France
et les hermines de Bretagne.
======================================================================================================================
C'est à ce titre et également en sa qualité de rédacteur du contrat de mariage de Louis XII *** et d'Anne de Bretagne que le sieur Boureau, protonotaire, communément appelé aujourd'hui notaire royal, a été anobli par Charles VIII ***, avec le titre de maître Boureau de Bueil.
Il s'est vu attribuer un blason avec une partie France et une partie Bretagne, concrétisées par les lys de France et les hermines de Bretagne.
C'est enfin en 1734 qu'une Boureau fit parler de la généalogie familiale, en la personne de Marie-Françoise Boureau de la Chevalerie lorsqu'elle épousa Gaspard-Joseph de Tascher, seigneur de la Pagerie, et nous rentrons alors dans la lignée d'Alexandre de Beauharnais.
[http://excerpts.numilog.com/books/9782844549488.pdf]
------------------------------------
  • ** : ouh la, Louis XII n'a pas succédé à Charles VIII, c'est l'inverse. Il faut donc remplacer Louis XII par Charles VIII. C'est donc Pierre, le père, qui est ici en cause et non Guillaume, le fils.
    Ce texte lie les Boureau d'Amboise (les notaires) avec ceux de la Chapelle Blanche (vers Joséphine de Beauharnais). Il lie aussi Bueil, et , on peut le supposer les Boureau de Buel avec ceux d'Amboise.
    Voici un texte plus précis sur les Boureau notaires et Bueil :
    ------------------------------------
    "Fait comte de Büeil le 6 décembre 1491 pour la rédaction de l'acte de mariage du Roi de France Charles VIII et de la Reine Anne de Bretagne.
    Le village de Bué, à côté de Sancerre, contient ces archives.
    Boureau, comte de Büeil : d'azur au chevron d'argent, accompagné en chef d'une fleur de lis, accostée de deux hermines et, en pointe, d'un lionceau, le tout du même. Couronne de comte."
    N. Chardiny (descendance de Jean IV Boureau) 13 iii 2010
    "Après avoir été vainement recherché une éventuelle érection d'un comté de Bueil que ce soit en Touraine (Bueil, Indre-et-Loire) ou en Sancerrois (Bué, Yonne) et après avoir consulté la longue notice de Carré de Busseroles sur Bueil (T. I, P. 456 à 463), je retire à Pierre Boureau ce titre de comte et de sieur de Bueil qui me semble légendaire. Nous le remettrons si une pièce d'archive vient à nous le prouver. Carré de Busseroles montre que Jean de Bueil fit don de sa terre parimoniale à la collégiale de Bueil, qiui la possédait encore à la Révolution. Le Roi n'aurait pas pu donner cette terre qui ne lui appartenait pas et il n'y a aucune place pour Pierre Boureau !"
    [...]
    La qualité de comte de Bueil attribuée à Pierre Boureau me semble fantaisiste. Comment imaginer qu'aucun de ses descendants, dans ce contexte courtisan, n'ait fait valoir cette noblesse ? C'est impensable. Je propose donc aux magiciens de conserver ces deux degrés en signalant leur caractère hypothétique et de supprimer la mention comte de Bueil ainsi que ce blason dont je n'ai jamais entendu parler dans ma famille".
    [J-C de Vaugiraud (forum) 11 xi 2011 + Th. Pingault, commentaires de Sebastien Jahan sur le forum 10 xi 2011 - Roglo 2016]
    ------------------------------------
    Il est effectivement très peu vraisemblable qu'il y ait eu un Boureau comte de Bueil. Par contre la notion de "Maître Boureau de Bueil" attribué dans le texte précédent laisse présager un véritable lien avec Bueil, probablement en Touraine, célèbre pour sa collégiale. Et on connaît ce lien, au moins en partie : Pierre Boureau, le notaire ecclésiastique (cf. note du père du présent grand-père d'Antoine) a signé l'acte érigeant l'Eglise Paroissiale de Bueil en collégiale, le 7 mars 1470. On peut supposer que "Pierre Boureau de Bueil" pouvait simplement signifier "Pierre Boureau de la collégiale de Bueil", peut-être quelques terres ou des privilèges offerts par Charles VIII en signe de remerciement, et qu'un partie de la famille Boureau s'est ensuite installée à Bueil en Touraine. L'enracinement pourrait éventuellement être plus ancien.
    Cette branche des Boureau de Bueil, représentée par le présent Grand-père d'Antoine, se rattache donc probablement au notaire ecclesiastique Pierre Boureau, que l'on peut considérer cille cousin germain de Pierre Boureau, notaire civil d'Amboise, marié avec Marie Aubert. Le rattachement à ce dernier est certes approximatif mais un rattachement au niveau du grand-père commun aux deux cousins Pierre apparaît beaucoup plus probable.
    Alain Beyrand, le 28/10/2016
    ------------------------------------
    Il est effarant de voir le nombre de sites geneanet (j'en compte 7) qui indiquent qu'Antoine Boureau, né vers 1550, a pour parents Pierre Boureau déjà âgé en 1500 (donc pas du tout né en 1520 ou 1530) et Martine Aubert...
    J'ai été le premier à relier, avec précautions, ce couple d'amboise à Antoine Boureau de Bueil, sur 3 générations. Il serait désormais, de façon sûre, ses parents !... En un peu plus de deux ans.
    A. B. le 3/1/2018
======================================================================================================================================================================================Ascendant référent Pierre BOUREAU
Descendants remarquables contemporains : Albert BENNEVAULT, Alain BERNARD, Alain BEYRAND, Fabrice BOIGARD, Hubert BOUSSARD, Bruno BRIÈRE, Guillaume CARREAU, Patrick CHARRON, M. CHAURIN, Marie-Laure CHAUVIN, Catherine COCHET, Bernadette DATTIN, Jacqueline DE BAZELAIRE DE RUPPIERRE, Olivier DIBOS, Laurent FONTAINE, Olivier FRANÇOIS, Thierry GUICHARD, Michel HARELLE, Claude JARROSSAY, Robert LEROUX, Alain MABON, Lucien MÉTAIS, Jean-Michel PERRIER, Albert PESSON, Frédéric PROUST, Raymond RENAULT, Bruno TERRIEN, Stéphane TERRIEN, Michel TERSAC, Claude THORÉ
Créé le 01/01/2000, modifié le 3/01/2018

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

sosa Grand-Père de Pierre (2) BOUREAU, SOSA   sosa Grand-Mère de Pierre (2) X EPOUSE BOUREAU, SOSA            
|
8
  |
9
     



     
|      
sosa Père de Pierre (2) BOUREAU, SOSA   sosa Mère de Pierre (2) X EPOUSE BOUREAU, SOSA    
|
4
  |
5
 



 
|  
sosa Pierre (2) BOUREAU, Notaire royal †1500/   sosa Martine AUBERT, SOSA
|
2
  |
3



|
sosa Grand-Père d'Antoine XXX BOUREAU, Notaire royal


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content