Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Sitepersonnel avec photos etcompléments --- Explicatif sur les ascendantsréférents, les descendants pivots, les cousinsremarquable

Listesavec liens en retour sur geneanet : TOUSLES ASCENDANTS REFERENTS (par départements etcommunes) et TOUS LES COUSINS REMARQUABLES (parnature).

Plus particulièrement dans les époques lointaines,consultez les notes. Il m'arrive en effet de privilégiercertaines hypothèses... à méditer puispartager ou rejeter...


Sosa :19 134 384 658
Chambellan de Louis le Pieux , Comte de Toulouse , Duc de Septimanie , SOSA

  • Né entre 795 et 800
  • Décédé en 844 - Toulouse, Haute Garonne 31, Haute Garonne
  • Chambellan de Louis le Pieux, Comte de Toulouse et d'Autun, Duc de Septimanie

 Parents

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Fratrie

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de sosa Guillaume DE GELLONE, Comte de Toulouse , Marquis de Septimanie , Canonisé , SOSA , né entre 750 et 755, décédé le 28 mai 812 - Gellone, Hérault 34, Hérault, Comte de Toulouse, Marquis de Septimanie, Canonisé
(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

I156929
Parrain à sa naissance (baptème) : Thierry II D'AUTUN

======================================================================================================================================================================================
Parenté(s) de branche(s) et degré(s) : Beyrand 35/0 (x 4 886), Desbordes 36/0 (x 12 632), Tharaud 34/0 (x 14 043), Desale 37/0 (x 1 820), Demoulière 37/0 (x 836), Touchelet 37/0 (x 1 799), Jacquemard 38/0 (x 1 938), Renvoyé 39/0 (x 2 907) en 40 861 liens avec la souche
======================================================================================================================================================================================
Il est un "cousin remarquable" (cousinage(s)) dans la catégorie Cousins des temps de guerre
Cousin de Charlemagne, il courtise sa bruet est tué par son petit-fils Charles le Chauve

======================================================================================================================================================================================
Bernard d'Aquitaine, fils d'un cousin germain de Charlemagne
Comte de Toulouse (835-844), comte d'Autun, duc de Septimanie
Fils de Guillaume de Gellone, comte de Toulouse, et Guibourg N
------------------------------------
Il était fils du fameux Guillaume, duc de Toulouse, mort en odeur de sainteté, moine de l'abbaye de Gellone près d'Aniane, après avoir rudement bataillé au service de Charlemagne contre les Sarrasins.
En 829, Louis le Débonnaire en lutte avec ses fils révoltés : Lothaire, Pépin et Louis, avait fait appel au dévouement de Bernard de Septimanie promu à la dignité de chambellan.
Mais Bernard, autoritaire, cupide et de mœurs dissolues eut tôt fait de soulever contre lui les grands seigneurs de la Cour, pour la plupart anciens conseillers de Charlemagne, indignés de ses exactions et de son,intimité suspecte avec l'impératrice Judith de Bavière, seconde femme de Louis le Débonnaire.
======================================================================================================================
[D'après la page Wikipédia 2012 http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_de_Septimanie :]
Bernard de Septimanie1, né vers 795, mort en 844 à Toulouse, est un aristocrate de l'époque carolingienne, qui a joué un rôle important d'une part en Aquitaine et dans la Marche d'Espagne, mais aussi à la cour impériale de Louis le Pieux, puis dans les conflits de la période 830-843, finissant exécuté sur l'ordre de Charles le Chauve.
Biographie
Il est le fils du comte de Toulouse et duc d'Aquitaine Guillaume de Gellone (mort en 812) et de sa première épouse Cunégonde.
Il a occupé les fonctions suivantes : comte de Toulouse et d'Autun, marquis de Septimanie et comte de Barcelone (de 826 à 831/832).
Bernard est investi du marquisat de Septimanie en 8202 par l'empereur. Ala cour, il bénéficie de la présence de Benoît d'Aniane (mort en 821), un grand ami de son père.
En 824, il épouse une aristocrate austrasienne, Dhuoda ; la cérémonie a lieu à Aix-la-Chapelle.
En 826, il dirige la défense de Barcelone attaquée par l'émir de Cordoue. Louis le Pieux lui envoie des renforts sous le commandement de Hugues de Tours et de Matfrid d'Orléans, mais ceux-ci manquent à leur mission et sont destitués par l'empereur. Cet épisode permet à Bernard, revenu à Aix, de devenir un des principaux personnages de la cour.
------------------------------------
En 829, lors de l'assemblée de Worms, en même temps qu'il possessionneson fils Charles, Louis nomme Bernard chambellan et le charge de l'éducation du prince. À noter qu'à cette époque, Bernard ne vit pas avec Dhuoda, qu'il a laissée dans le sud, à Uzès, où elle écrit le livrequi l'a rendue quelque peu célèbre.
Bernard devient alors la cible des attaques des adversaires de Judith, rassemblés autour de Lothaire, en particulier de Wala, relégué à l'abbaye de Corbie. Wala organise une campagne de dénigrement contre Judithet Bernard, accusés d'adultère et d'autres forfaits.
La révolte des fils de Louis en 830 oblige Bernard à se retirer à Barcelone.
Louis le dépouille de son duché en 832, mais le lui rend en 834, parcequ'il l'a soutenu contre ses fils révoltés, ainsi que sa charge de camérier.
Sous le règne de Charles le Chauve, ayant soutenu la rébellion de Pépin II d'Aquitaine, il est condamné à mort et exécuté à Toulouse. Lecomté d'Autun est transféré à Robert le Fort.
------------------------------------
Mariage et descendance
Le 24 juin 824, à Aix-la-Chapelle, Bernard de Septimanie épouse Dhuoda(vers 800-843).
De ce mariage naitront deux fils et une fille :
  • Guillaume de Septimanie, né le 29 novembre 826, qui fut comte d'Agen, et mourut, tout comme son père, décapité en 8506 à Barcelone sur ordre de Charles le Chauve, pour n'avoir pas respecté sa promesse en tentant de s'emparer des marches d'Espagne et de Barcelone. Sa mère Dhuoda rédigea à son attention un Manuel pour mon fils, premier traitéd'éducation connu.
  • Bernard Plantevelue, né le 22 mars 841 à Uzès mort entre le 20 juin 885 et août 886. Il fut comte d'Auvergne.
  • Roselinde (Regelindis) qui épousa le comte Vulgrin Ier d'Angoulême.
======================================================================================================================
La page très détaillée http://www.nemausensis.com/personnages/BernardSeptimanie.htm présente une autre version de sa mort :
II y a lieu de croire que Pépin emploia Bernard duc de Septimanie à ladéfense de cette ville contre Charles le Chauve, et que ce seigneur mourut pendant le siège. Nous sçavons du moins qu'il fut condamné et mis à mort dans la même année, et à ce qu'il paroit, avant le mois de Juin, comme nous l'avons déjà remarqué.
L'annaliste de S. Bertin rapporte que ce duc, qui depuis longtems méditoit de grands desseins, entr'autres de secouer le joug de l'autorité roiale, pour se rendre indépendant dans son gouvernement, fut jugé dans une diète que Charles le Chauve convoqua en Aquitaine en 844 qu'il fut condamné par l'assemblée comme coupable du crime de lèse-Majesté, etqu'il subit le dernier supplice.
Quelques autres anciens annalistes prétendent que ce prince le tua lui-même dans le tems que ce duc s'y attendait le moins (Incautum et nihilmali ab co suspicantem occidit) ; circonstance confirmée par un fragments qu'on assure tiré d'une vieille chronique composée par un historien nommé Odo Ariberti. Cet auteur quel qu'il puisse être, entre dansun assez grand détail sur la mort de Bernard qu'il qualifie comte de Toulouse et de Barcelonne.
Suivant le récit qu'il en fait, ce seigneur aiant conclu sa paix avec le roi Charles, et l'aiant signée séparément l'un et l'autre avec le sang précieux de J. C. pour la rendre plus inviolable, le premier se rendit ensuite à Toulouse et alla faire ses soumissions au roi dans le monastère de S. Saturnin, ce prince qui étoit sur son thrône, se leva pour l'embrasser ; mais tandis qu'il le soûtenoit de la main gauche, il lui enfonça de. la droite le poignard dans le flanc.
Charles étant ensuite descendu tout ensanglanté de son thrône, mit lepied sur le corps du duc en disant : Malheur à toi qui as osé souiller le lit de mon père et de ton seigneur ! Cet historien ajoute que les traits de ressemblance qu'on remarquoit entre Bernard et ce prince, prouvoient en effet le commerce criminel de ce duc avec l'impératrice Judith.
======================================================================================================================
On désignait alors par Septimanie, l'ancienne province Gallo-Romaine (Narbonnaise première) occupée par la Septième légion romaine, ce nom pouvant aussi provenir des sept villes qui furent attribuées en garnison à cette légion, savoir : Toulouse, Béziers, Nîmes. Agde, Maguelone, Lodève et Uzès.La province Narbonnaise était la plus importante des 7 provinces romaines, elle fut gouvernée sous les Romains jusqu'à la fin du IVe Siècle par un proconsul, Narbonne devint alors le siège d'un président qui succéda au proconsul.
Page sur la Septimanie : http://www.nemausensis.com/Gard/Septimanie.htm
------------------------------------
Cinq après son assassinat, son fils Guillaume est décapité à Barcelone.
Voir la note de son épouse Duoda, érudite et femme de lettres
======================================================================================================================
Autre fait sanglant : son neveu Bernard d'Italie meurt aveuglé surordre de Louis le Pieux, successeur et fils de Charlemagne
======================================================================================================================================================================================
Créé le 16/12/2012, modifiéle 15/02/2015

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

sosa Théodoric Bernard XXX D'AUTUN, Comte d'Autun 705-/755 sosa Rolinde XXX DE LAON, SOSA sosa Charles Martel CAROLINGIENS, Duc d'Austrasie 690- sosa Chrotais DE METZ, SOSA 710-755/ sosa Wido XXX DE NANTES, SOSA 690- sosa Epouse de Wido DU MAINE, SOSA  
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 



 


 


 
| | | 
sosa Thierry Ier XXX D'AUTUN, Comte d'Autun 737-793/ sosa Aude CAROLINGIENS, SOSA 732-793/ sosa Roland DE BRETAGNE, Marquis des marches de Bretagne †778 sosa Epouse de Roland X EPOUSE DE BRETAGNE, SOSA
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
sosa Guillaume DE GELLONE, Comte de Toulouse 750..755-812 sosa Guibourg DE BRETAGNE, SOSA 770-
|
2
 |
3



|
sosa Bernard DE SEPTIMANIE, Chambellan de Louis le Pieux 795..800-844


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content