Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Sitepersonnel avec photos etcompléments --- Explicatif sur les ascendantsréférents, les descendants pivots, les cousinsremarquable

Listesavec liens en retour sur geneanet : TOUSLES ASCENDANTS REFERENTS (par départements etcommunes) et TOUS LES COUSINS REMARQUABLES (parnature).

Plus particulièrement dans les époques lointaines,consultez les notes. Il m'arrive en effet de privilégiercertaines hypothèses... à méditer puispartager ou rejeter...


Sosa :10 031 809 413 844 788
Empereur des Gaules , SOSA

  • Empereur des Gaules de 287 à 293

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Notes

Notes individuelles

I209905
Il est un ascendant de Charlemagne (liens).
Parenté(s) de branche(s) et degré(s) : Beyrand 54/0 (x 1 255 208), Desbordes 55/0 (x 2 908 336), Tharaud 53/0 (x 3 483 438), Desale 55/0 (x 526 296), Demoulière 56/0 (x 283 642), Touchelet 56/0 (x 532 337), Jacquemard 56/0 (x 808 044), Renvoyé 57/0 (x 1 212 066) en 11 009 367 liens avec la souche

======================================================================================================================================================================================
Il est un "cousin remarquable" (cousinage(s)) dans la catégorie Cousins des temps de guerre
Nommé en 289 par son armée Empereur desGaules, il essaya en vain de rétablir l'empire de Postume

======================================================================================================================================================================================
[page Wikipédia 2016 https://fr.wikipedia.org/wiki/Carausius]
Carausius (Marcus Aurelius Valerius), usurpateur romain qui accède à la pourpre entre 286 et 293
------------------------------------
Carausius est le commandant romain de la Classis Britannica, né chez les Ménapiens, dans la Gaule belgique, fut chargé par l'empereur Maximien d'aller défendre les côtes de l'Atlantique contre les Saxons et les Francs : mais, prévoyant une disgrâce, il débarqua en Bretagne et s'y fit proclamer empereur par les légions (286). II sut se maintenirsix ans dans cette province ; au bout de ce temps, il fut assassiné par Allectus, alors à la tête du fiscus impérial1, vers 293.
La légende
Geoffroy de Monmouth évoque le personnage dans son Historia regum Britanniae. Selon lui Carausius est un jeune homme d'humble naissance qui vivait en Bretagne insulaire. Après avoir prouvé sa valeur dans les combats il part pour Rome et demande au Sénat romain la permission de protéger les côte de la Bretagne des incursions des barbares avec une flotte. Il reçoit l'accord et revient en Bretagne insulaire avec ses navires.Il parcourent les côtes sème le désordre débarque dans les îles dévaste les campagnes et détruit les cités. Gonflé d'orgueil il demande aux bretons de le proclamer roi. Il chasse ensuite les romains et fait assassiner « Bassianus » c'est-à-dire Caracalla le fils de Septime Sévère qui gouvernait le pays. Triomphant Carausius installe les Pictes en Alba. À cette nouvelle Rome envoie Allectus à la tête de trois légions pour tuer le tyran et rétablir son autorité.
======================================================================================================================
[intro de la page Wikipdia sur les Ménapiens https://fr.wikipedia.org/wiki/Ménapiens]
Les Ménapiens ou Ménapes (Menapii en latin) étaient un peuple belge mentionné par César dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules et il situe leur territoire dans des marécages longeant la bande côtière de la mer du Nord. Il est possible qu'il confondait avec l'estuaire de l'Escaut. En effet, César cite « c'était le pays des Ménapes, qui avaient des champs, des maisons, des villages sur les deux rives du fleuve»1. Il est vrai aussi que l'estuaire de l'Escaut avait à l'époque unaspect complètement différent, comme la rivière finissait dans la Meuse.
César et Tacite mentionnent Ménapes et Morins souvent ensemble. Il estprobable que les deux peuples étaient alliés.
La conquête de cette région est réalisée par César entre les années années 57 av. J.-C. à années 51 av. J.-C.. Ils lèvent 7 000 hommesen -57 selon César. Ce chiffre est très probablement largement exagéré.
La civitas des Ménapiens était organisée autour de l'oppidum de Cassel.
Une tribu celte du sud-est de l'Irlande porte également le nom de Manapii, dont l'origine probable sur le continent serait les Ménapiens de Belgique.
======================================================================================================================
"Devant sa marine, ses corsaires, ses légions, les légion sbritanniques, les cohortes franques, Carausius est proclamé Empereur ; il précise aussitôt qu'il est empereur des Gaules et que la Britannia [Grande Bretagne] fait partie de son empire et y jouira des plus hauts privilèges. Et d'annoncer que, fier de sa réception dans l'île, il va dès maintenant, avec des contingenrts accrus, faire clairement reconnaître son autorité sur le continent".
[...]
Presque toujours, ce sont les population slocales qui se chargent de leur "libération", qui se déclarent membres de l'Empire des Gaules, qui neutralisent, "convertissent" ou chassent les derniers fidèles de Rome ou les Entêtés de l'irrédentisme.
[...]
Maximien, signant un accord aussi vague mais néanmoins si peu glorieux pour Rome, obtient tout de même une satisfaction d'amour-propre : l'Empire de Carausius ne s'appellera pas Empire des Gaules, ce qui risquerait de sous-entendre un droit d'expansion territoriale admis par Rome,mais il s'appellera Empire de la Mer. A dire vrai, c'est là la fin historique de l'Empire gaulois. Tant que le Gaulois Carausius se présentait nettement comme un Empereur des Gaules attendant l'adhésion - ou la conquête - de toute la Gaule continentale, l'empire gaulois existait au moins théoriquement. Dès que Carausius devient Empereur de la Mer, et compte-tenu de ce qu'il ne pourra pas aller sensiblement au-delà des terres qu'il occupe au jour de la signature de 289, il n'y aplus d'Empire gaulois.
------------------------------------
L'Empire des Mers comprennait la [Grande-] Bretagne et tout le Nord de la Gaule (jusque vers Orléans), Boulogne sur Mer étant sa capitale continentale. C'est après la reprise de Boulogne par l'empereur romain Constance Chlore que Carausius fut assassiné en Bretagne par Allectus, un officier de haut rang, qui ensuite "traita la Britannia en pays occupé"."Quand Constance Chlore débarquera en 297, il bénéficiera de multiples complicités locales. Allectus sera, à son tour, assassiné, et Constance accueilli qusi en libérateur. Fin de l'Empire de la Mer... et du royaume de la Britannia."
[Les empereurs gaulois, par Maurice Bouvier-Ajam (1984)]
======================================================================================================================
Il est possible qu'un arrière-petit fils de Carausius soit ensuite devenu empreur romain : Magnus Maximus. Voir note de sa mère Aurélia,petite-fille du présent Carausius.
======================================================================================================================================================================================
Créé le 25/07/2016, modifiéle 2/10/2017

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content