Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Sitepersonnel avec photos etcompléments --- Explicatif sur les ascendantsréférents, les descendants pivots, les cousinsremarquable

Listesavec liens en retour sur geneanet : TOUSLES ASCENDANTS REFERENTS (par départements etcommunes) et TOUS LES COUSINS REMARQUABLES (parnature).

Plus particulièrement dans les époques lointaines,consultez les notes. Il m'arrive en effet de privilégiercertaines hypothèses... à méditer puispartager ou rejeter...


Sosa :19 134 384 682
Comte du Maine , Comte de Rennes , SOSA

  • Né en 785
  • Décédé en 840,à l'âge de 55 ans
  • Comte du Maine, Comte de Rennes

 Parents

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Fratrie

 Notes

Notes individuelles

I179888
Parenté(s) de branche(s) et degré(s) : Beyrand 35/0 (x 6 510), Desbordes 36/0 (x 16 394), Tharaud 34/0 (x 18 906), Desale 36/0 (x 2 632), Demoulière 37/0 (x 1 244), Touchelet 37/0 (x 2 595), Jacquemard 38/0 (x 3 491), Renvoyé 39/0 (x 5 236) en 57 008 liens avec la souche

======================================================================================================================================================================================
Il est un "cousin remarquable" (cousinage(s)) dans la catégorie Lignées d'ascendants et cousins titrés
Il est Comte du Maine et représentant symbolique de la grande famille des Rorgonides

======================================================================================================================================================================================
Rorgon ou Roricon
Il descend d'un Roger du Maine, duc du Maine, né vers 675
Page Roglo 2014 http://roglo.eu/roglo?lang=fr&m=NG&n=Rorgon+Ier+du+Maine&t=PN :
------------------------------------
[page Wikipédia 2014 http://fr.wikipedia.org/wiki/Rorgon_Ier_du_Maine]
Rorgon Ier du Maine, parfois appelé Rogon (Rorico), mort un 16 juin en 839 ou en 840, fut comte de Rennes en 819 et comte du Maine de 832 à 839.
Fils de Gauzlin Ier, seigneurs mainois et d'Adeltrude, il est à l'origine de la lignée des Rorgonides.
------------------------------------
Il vécut à la cour de l'empereur Charlemagne et noua une relation avecRotrude, fille de ce dernier (née en 775 et morte en 810). Louis Ier le Pieux lui confia le comté de Rennes en 819. Il fonda en 824 l'abbaye Saint-Maur de Glanfeuil. Il reçut en 832 le comté du Maine. Les listesnécrologiques de l'abbaye de Saint-Denis mentionnent son décès un 16juin sans précision de l'année, qui doit se placer en 839 ou en 840.
------------------------------------
De sa liaison avec Rotrude, la fille de Charlemagne et d'Hildegarde, il eut un fils illégitime :
  • Louis (v. 800 † 867), qui devint abbé de Saint-Denis et chancelier de Charles le Chauve ;
  • peut-être également une fille, qui pourrait se nommer Adeltrude, mariée à Gérard, comte d'Auvergne et mère de Ramnulf Ier, comte de Poitiers.
Après la fin de sa relation avec Rotrude, il épouse Bichilde, d'origine inconnue, et eut :
  • Rorgon II (+ 866), comte du Maine.
  • Gauzfrid (+ 877), comte du Maine et marquis de Neustrie.
  • Bilchide, mariée au comte Bernard le Poitevin (+ 844) comte de Poitiers
  • Gozlin (Gauzlin) (+ 886), évêque de Paris, Chancelier de Charles le Chauve.
  • une seconde fille nommée Adaltrude épouse de Ramnulf Ier et mère de Ramnulf II et de ses frères.
------------------------------------
Etude sur Rorgon et les Rorgonides par François Doumerc : http://cyberdoc.univ-lemans.fr/theses/2010/2010LEMA3010_1.pdfet http://cyberdoc.univ-lemans.fr/theses/2010/2010LEMA3010_2.pdf
======================================================================================================================
Rorgon est un prénom masculin principalement porté au sens de la dynastie des comtes du Maine dite des Rorgonides.
Page Wikipédia sur les Rorgonides : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rorgonides
------------------------------------
Les Rorgonides sont une famille de la noblesse franque dont plusieurs membres se prénommèrent Rorgon (ou Roricon). Parmi les autres prénoms fréquents dans cette famille, un certain nombre commencent par la racineGauz- : Gauzlin, Gauzbert, Gauzfred (ou Geoffroy). Dans leur entourage, on trouve également quelques Hervé et quelques Ragenold (ou Renaud).
Ces précisions onomastiques les rattachent probablement à des comtes du Mans du début du viiie siècle, issus du groupe familial des Robert, qui est également ancêtre des Robertiens.
------------------------------------
Un nommé Roger, donné comme frère de Lambert, comte de Hesbaye et ancêtre des Robertiens, apparaît comme comte du Mans en 710. À la mort d'Herlemond, évêque du Mans, en 724, Roger profite de la vacances du siège épiscopal pour administrer les domaines épiscopaux. Il a eu troisenfants :
  • Hervé, comte du Mans à la suite de son père ;
  • Gauziolène, évêque du Mans ;
  • Rotilde, abbesse.
Malheureusement pour eux, Hervé et Gauziolène prendront le parti de Griffon en révolte contre son demi-frère Pépin le Bref. Vaincu, Hervé sera destitué, tandis que Gauziolène verra ses pouvoirs réduits.Les premiers Rorgonides Gauzlin Ier du Maine et son fils Rorgon Ier du Maine seraient les descendants de Roger et de son fils Hervé, comtes duMans.
------------------------------------
Le comte Rorgon Ier vécut à la cour de l'empereur Charlemagne. Louis Ier le Pieux lui confia le comté de Rennes, qu'il ne conserva pas, en 819. Il fonda en 824 l'abbaye Saint-Maur de Glanfeuil. Il reçut en 832 lecomté du Maine. Les listes nécrologiques de l'abbaye de Saint-Denis mentionnent son décès un 16 juin sans précision de l'année, qui doit se placer en 839 ou en 840. Un de ses proches, probablement un neveu, fut à la même époque investi du comté d'Herbauges.
------------------------------------
Gauzbert succéda à son oncle Rorgon, mais manqua de conviction à combattre les Bretons qui prirent et pillèrent le Mans en 849, aussi Charles II le Chauve le fit exécuter pour trahison en 853, ce qui occasiona des troubles dans le royaume.
Le Maine passa alors à son fils Rorgon II, puis à Gauzfrid, lequel futégalement investi d'une des deux marches de Neustrie. À sa mort, Renaud d'Herbauges, probablement un cousin, hérita de ses honneurs.
------------------------------------
A la mort de Renaud, le roi se méfiant des Rorgonides, le Maine fut confié au comte Roger de la famille des Hugonides. Les fils de Gauzfrid, Gauzlin II et Gauzbert s'allièrent aux Robertiens et combattirent Roger.Sous le règne d'Eudes, Roger fut destitué au profit de Gauzlin II, mais ce dernier ne réussit pas à se maintenir au Mans, en fut chassé en898 et décèdera en 926.
------------------------------------
A partir de cette date, les lignée des Rorgonides ne peut plus être suivie avec certitude. Cependant, les prénoms caractéristiques des Rorgonides, Gauzfrid ou Gauzfred, plus tard Geoffroy se perpétuent au sein des lignées des comtes du Perche, des vicomtes de Châteaudun, des comtes du Gâtinais, ce qui rend plausible l'idée que ces dernières, dont sont notamment issus les Plantagenêts, perpétuent la famille des Rorgonides.
======================================================================================================================
[Thèse de François Doumerc, page 5]
Jusqu'à la fin du Xème siècle, les noms uniques dominent très largement. En amont, la dénomination par variation a commencé à céder la place à la transmission de noms entiers dès le VIIIème siècle. La génération des années 820-840 (celle de Rorgon) est la première dans lanoblesse à transmettre le nom du père directement au fils (Rorgon, fils d'un Gauzlin, eut ainsi pour fils Rorgon II). Aucun nom n'est le monopole d'une seule famille, mais chaque famille privilégie la transmission de certains noms ; de plus aucun noble ne peut recevoir un nom s'il n'a pas un ancêtre biologique (maternel ou paternel) qui en était le porteur.
------------------------------------
Le nom est donc un élément précieux s'il est abordé avec les précautoins requises, notamment l'assurance de la qualité sociale des individus désignés (toponymie et transmission des biens fonciers) et le laps de temps couvert. La méthodologie fait une part à l'hypothèse, mais ce n'est jamais sans avoir eu recours au préalable à un minutieux recoupement de tous les éléments à notre disposition.
De plus, en matière de généalogie alto-médiévale, les renchaînements d'alliances et les degrés prohibés de parenté pour le mariage fontque la multiplication des hypothèses acquiert un aspect bénéfique ence qu'elle permet d'éliminer certaines reconstructions incompatibles avec d'autres parentés.
------------------------------------
[Thèse de François Doumerc, page 72]
D'une certaine façon, le mariage des parents de Rorgon à la fin du VIIIème siècle unit deux légitimités :
  • celle découlant du duc Drogon [de Herstal] et de [son père le maire du palais] Berthaire (droits sur la Neustrie, sur la basse Seine)
  • celle découlant du duc Roger [du Maine] (droits sur le Maine)
------------------------------------
Le nom Rorgon / Rorico / Roricon viendrait du nom gallo-romain Ruricius / Roricius, nom assez répandu en Bourgogne et en Aquitaine dans l'antiquité tardive, d'après F. Doumerc (pages 100, 533)
======================================================================================================================================================================================
Créé le 23/06/2014, modifiéle 16/02/2015

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

sosa Hervé DU MAINE, SOSA /722-752/ sosa Epouse de Hervé X EPOUSE DU MAINE, SOSA   sosa Godefroid DE HERSTAL, Duc de Champagne †723/ sosa Pomponia DE BOURGES, SOSA 705-  
|
8
 |
9
  |
12
 |
13
 



  


 
|  | 
sosa Fils d'Hervé DU MAINE, SOSA sosa Bru d'Hervé X EPOUSE DU MAINE, SOSA sosa Drogo DE HERSTAL, SOSA sosa Epouse de Drogo X EPOUSE DE HERSTAL, SOSA
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
sosa Gauzlin Ier DU MAINE, SOSA sosa Adaltrude DE HERSTAL, SOSA
|
2
 |
3



|
sosa Rorgon Ier DU MAINE, Comte du Maine 785-840


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content