Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Sitepersonnel avec photos et compléments - Plus particulièrementdans les époques lointaines, consultez les notes. Il m'arrive eneffet de privilégier certaines hypothèses... à méditer puispartager ou rejeter...


Sosa :2 576 581 120
Duc de Normandie , Comte de Rouen , SOSA

  • Né en 846 - Norvège
  • Baptisé en 912 - Rouen, Seine Maritime 76, Seine Maritime
  • Décédé en 928 - Rouen, Seine Maritime 76, Seine Maritime,à l'âge de 82 ans
  • Duc de Normandie de 911 à 928, Comte de Rouen

 Union(s), enfant(s), petits-enfants et arrière-petits-enfants

 Notes

Notes individuelles

I159162
Parenté(s) de branche(s) et degré(s) : Beyrand 32/0 (x 2 064), Desbordes 34/0 (x 4 284), Tharaud 32/0 (x 5 396), Desale 31/0 (x 837), Demoulière 34/0 (x 468), Touchelet 34/0 (x 809), Plumency 35/0 (x 205), Hamelin 34/0 (x 631), Jacquemard 35/0 (x 1 519), Renvoyé 36/0 (x 2 278) en 18 491 liens avec la souche

======================================================================================================================================================================================
Il est un "cousin remarquable" (cousinage(s)) dans la catégorie Ascendances vers Charlemagne et au delà
En 911, ce Viking descendant des rois de Suède et Norvège est autorisé à s'installer en Normandie

======================================================================================================================================================================================
Rollon Rogvaldson
Robert 1er de Normandie
Fils de Rögnvaldr Eysteinson, Earl of Orkney 835-894, et Ragnhilde de Moere
------------------------------------
Il est le chef viking à l'origine du duché de Normandie. En 911, en contrepartie de l'arrêt de ses pillages, il reçoit du roi Charles le Simple un territoire autour de Rouen. Environ cent ans plus tard, cette concession deviendra le duché de Normandie.
======================================================================================================================
[page Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Rollon ]
Rollon (Rollo en latin) est parfois appelé Robert Ier le Riche, Robert étant le nom qu'il reçut à son baptême.
L'histoire de Rollon est assez incertaine, notamment ses origines. L'historien Lucien Musset fait remarquer que « le succès de sa dynastie (Rollon est à l'origine de la lignée des ducs de Normandie) a créé autour de lui un halo de légendes ». De plus, les sources qui évoquent cepersonnage sont presque toutes tardives.
Certaines d'entre elles (notamment danoises) racontent qu'il serait né au Danemark en 845. Les sagas islandaises du XIIIe siècle le présentent plutôt comme un Norvégien. C'est cette dernière thèse qui semble emporter l'adhésion aujourd'hui. Ces mêmes sagas expliquent que Rollon est le fils de Rognevald, un jarl (comte) de la région de Møre og Romsdal, dans le centre-ouest de la Norvège. Les ruines de son château se trouveraient dans la banlieue sud d'Ålesund. Comme beaucoup d'autres Scandinaves, il est finalement contraint à quitter son pays et à parcourir les mers. L'Heimskringla raconte qu'il est banni de Norvège par le roi Harald à la belle chevelure pour s'être livré à des actes de pillage dans le pays.
Selon toute vraisemblance, il prend la tête d'une bande de Vikings, essentiellement des Danois et quelques Norvégiens, s'attaque principalement aux côtes de la Mer du Nord et de la Manche. Dudon de Saint-Quentin, historien du début du XIe siècle, ajoute plusieurs détails, invérifiables : après son bannissement de Norvège, Rollon trouve refuge auprès du roi anglo-saxon Alstelmus. Ce dernier lui confie une petite troupe d'Anglais et le Viking part ainsi avec sa bande anglo-scandinave ravager la Frise, l'embouchure du Rhin et de l'Escaut.
Dudon de Saint-Quentin place l'arrivée de Rollon dans le royaume franc en 876, année d'une importante incursion viking sur la Seine. Là encore, aucune preuve ne permet de vérifier cette affirmation. Aujourd'hui, plusieurs historiens, comme Jean Renaud ou Lucien Musset avant lui, doutent de l'exactitude de cette date, et proposent une datation plus tardive (890-905).
------------------------------------
En tout cas, quelle que soit la date, Rollon aborde la Francia par la Seine. Il découvre une région (la future Normandie) pillée régulièrement depuis 841 par ses compatriotes vikings. Sa bande s'installe à l'embouchure de la Seine et de là lance différents raids dans le royaume franc. Notre principale source, Dudon de Saint-Quentin, rapporte que Rollon participe au siège de Paris en 885-886, puis part pour Bayeux entre 886 et 890. Battu par le duc breton Alain le Grand, il se serait repliépour hiverner à Noyon.
L'historien Pierre Bauduin défend la thèse d'une installation précocede Rollon en Normandie. Une installation suffisamment longue pour que le chef viking noue des contacts avec les représentants du pouvoir carolingien et de l'Église. N'épouse-t-il pas, more danico (et certes de force), Poppa, la fille du comte de Bayeux Bérenger, après la prise de la ville et après avoir tué celui-ci ? Rollon développe sûrementdes alliances avec les autorités en place, de telle manière qu'au début des années 910, il n'est plus un obscur chef de bande.
------------------------------------
Après 886/890, Rollon quitte la Neustrie probablement pour l'Angleterre. C'est outremer que naît son fils Guillaume. Il revient vers 898 et conclut avec l'archevêque de Rouen le « pacte de Jumièges » afin d'épargner la ville de Rouen12. À l'été 911, il attaque Paris mais échoue. L'armée de Rollon assiège alors Chartres mais elle est défaite le 20 juillet 911; la légende prétend que Gancelme, évêque de la ville,aurait fait partir Rollon en brandissant le voile de la Vierge Marie. Il faut surtout y voir l'intervention conjointe des grands aristocrates du royaume : Robert, duc des Francs et marquis de Neustrie; Richard le Justicier, duc de Bourgogne et Manassès, comte de Dijon.
C'est le moment que choisit le roi carolingien Charles le Simple pour négocier avec le puissant chef scandinave. Francon, archevêque de Rouen ou peut-être son prédécesseur Gui est envoyé en ambassade. Il propose la cession du territoire compris entre l'Andelle et la mer, mais doit en contrepartie se convertir. Robert approuve le traité et se propose comme parrain de Rollon. Les négociations aboutissent au traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911. Ses clauses ne nous sont connues que par le récit de Dudon de Saint-Quentin. Le roi cède à Rollon une partie de la Neustrie, une terre allant de l'Epte à la mer, base du futur duché de Normandie. En échange, Rollon s'engage à bloquer les incursions vikingsmenaçant le royaume franc. Il se fait baptiser en 912 en la cathédrale de Rouen sous le nom de Robert, du nom du duc Robert, son parrain de baptême et ancêtre des futurs rois capétiens.
Après son baptême, Rollon reçoit une épouse officielle, Gisèle, fille du roi Charles le Simple, princesse carolingienne âgée au plus de quatre ans.
------------------------------------
Considéré par les historiens comme le premier duc de Normandie et le fondateur du duché normand, il ne porte pourtant pas le titre de duc de Normandie mais seulement celui de jarl des Normands, l'équivalent du français prince. Aussi les textes latins le qualifient-ils très souvent de princeps, autrement dit de prince. Il hérite aussi de la charge carolingienne de comes Rothomagensis, comte de Rouen ou de marchiones, marquis, titre de celui qui défendait la Seine contre les incursions vikings.
======================================================================================================================
Fiche dans la base Roglo :
http://roglo.eu/roglo?lang=fr&m=NG&n=rollon+de+normandie&t=PN
En 2015 :
  • 44 ascendants
  • en 12 générations
  • aucune branche vers Charlemagne
======================================================================================================================================================================================
Créé le 10/01/2013, modifié le 17/11/2018

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre