Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Site personnel avec photos et compléments --- Explicatif sur les ascendants référents, les descendants pivots, les cousins remarquable

Listes avec liens en retour sur geneanet : TOUS LES ASCENDANTS REFERENTS (par départements et communes) et TOUS LES COUSINS REMARQUABLES (par nature).

Plus particulièrement dans les époques lointaines, consultez les notes. Il m'arrive en effet de privilégier certaines hypothèses... à méditer puis partager ou rejeter...


  • Né en 1456
  • Décédé le 3 juillet 1501 - Paris, Seine 75, Paris , à l’âge de 45 ans
  • Professeur, Jurisconsulte, Médecin, Chanoine

 Parents

 Fratrie

 Notes

Notes individuelles

I202020

Lieu de décès/inhumation : Paris - Innocents

======================================================================================================================================================================================
Parenté(s) de branche(s) et degré(s) : Coudray 18/1
======================================================================================================================================================================================
Professeur de Décret à l'Université de Paris, conseiller et Président aux Enquêtes au parlement de Paris, auteur, jurisconsulte et médecin,
Canoniste. - Chanoine de Saint-Thomas du Louvre puis doyen de Saint-Julien de Laon. - Licencié en droit. - Conseiller et président aux enquêtes du Parlement de Paris
[http://data.bnf.fr/12512120/cosme_guymier/]
------------------------------------
Jurisconsulte, médecin et chanoine de la collégiale de Saint-Thomas du Louvre et conservateur des privilèges de l'Université de Paris, qui appartenait peut-être à cette même famille, et qui publia, en 1483, le cours qu'il laisse entendre avoir professé à la faculté de Décret de Paris, la Caroli septimi Pragmatica Sanctio glossata, aussitôt considérée comme la glose ordinaire de la Pragmatique Sanction de 1438, où il réserve aux seuls prêtres le droit de prêcher et n'ouvre le chœur des églises qu'aux clercs, avant de faire carrière au Parlement de Paris où il fut reçu le 11 décembre 1501 conseiller et président aux Enquêtes ; mort le 3 juillet 1503 et enhumé aux Innocents.
[Roglo 2015]
======================================================================================================================
[...] Cosme Guymier, qui enseigna le Décret à Paris et mourut comme président aux enquêtes en 1503, rédigea cette glose en 14863. Son œuvre a été caractérisée comme « à la fois anti-romaine et antiroyale »4. En fait, elle n'est ni l'un ni l'autre, mais présente la conception gallicane de la primauté romaine et l'idéal conciliariste de la monarchie.
[...]
Cela étant admis, Guymier s'oppose moins au pouvoir royal ou pontifical per se qu'au modèle absolutiste de la monarchie, préférant le modèle des conciliaristes.
[...]
Champion de la libertas ordinariorum, Guymier respecte Yordo hiérarchique de l'Église, et conséquemment les droits des évêques dans cet ordre. Parce que la plupart du texte de la Pragmatique traite des questions bénéficiâtes, pour Guymier cette liberté signifie surtout qu'« une prélature doit être élective et non donnée ». Quand Louis XI et Charles VIII tentèrent de placer dans l'épiscopat leurs créatures, ils suscitèrent une série de procès entre les candidats élus et les « régalistes », et une résistance ferme de ceux qui, comme Guymier, défendirent la canonica electio. Guymier utilise l'image d'un « mariage spirituel entre un évêque et son église » pour condamner la « bigamie » des pluralistes, la confusion entre les bénéfices et les biens à cause du népotisme et de l'abus des « ecclesie viduate » par le roi et le pape, avides des fruits des diocèses vacants. Il juge également que, comme un mari n'est pas propriétaire mais administrateur de la dot, un prélat n'est qu'administrateur de son bénéfice. Mais, se fondant sur la communauté des biens entre époux charnels, Guymier permet aux héritiers d'un clerc de prendre une moitié des conquêts du mariage spirituel pendant six mois de l'année, sinon l'Église prend tout. [...]
[http://rhr.revues.org/7259]
======================================================================================================================
Guymier Côme étoit fils d un libraire de Paris II fut d abord chanoine de l église collégiale de S Thomas du Louvre 8c enfin devint président de la première chambre des enquêtes du parlement de Paris en 1500 C est lui qui est Tauteur de la glose sur la pragmatique sanction comme le prouve solidement François Pinsson avocat au même parlement contre Charles du Moulin qui avoit attribué cette glose à Maréchal beau pere de Guymier Au reste Guymier avoit tiré la plus grande partie de cette glose des écrits de Henri Boïch
[http://books.google.fr/books?id=ushGwbEMjkYC&pg=PT58]
======================================================================================================================
Côme Guymier était fils d'un libraire de Paris .Il fut d abord chanoine de l'église collégiale de St Thomas du Louvre et enfin président de la première chambre des du parlement de Paris en 1500. C'est lui qui est l'auteur de la glose sur la pragmatique sanction comme le prouve solidement Pinsson avocat au même parlement, contre Charles du Moulin qui avait attribué cette glose à Maréchal, beau pere de Guymier. Au reste Guymier, avoit tiré la plus grande partie de cette glose des écrits de Henri Boïch.
[https://books.google.fr/books?id=G_SfTa9ndlMC&pg=PT58]
======================================================================================================================================================================================
Créé le 05/12/2015, modifié le 6/12/2015

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

sosa Père de Guillaume GUYMIER, SOSA   sosa Epouse de Guillaume X EPOUSE GUYMIER, SOSA            
|
8
  |
9
     



     
|      
sosa Jean GUYMIER, SOSA   sosa Epouse de Jean X EPOUSE GUYMIER, SOSA    
|
4
  |
5
 



 
|  
sosa Jean L'Aîné GUYMIER, SOSA †1486/   sosa Epouse de Jean RASSINE, SOSA
|
2
  |
3



|
Cosme GUYMIER 1456-1501


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content