Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Arbre de la famille de SOLIER ou de SOLLIERS

Le contenu des fiches de cette base et les liens entre elles constituent un travail protégé par le droit d'auteur, dit copyright en anglais.

Toute réutilisation autre que purement privée de ces éléments ne peut donc se faire qu'après mon accord préalable par écrit.


(Félix Louis de SOLLIERS Ier)
député d'Oran

  • Né le 5 février 1845 - Alger,Alger,ALGÉRIE
  • Décédé le 3 janvier 1910 - Alger,Alger,ALGÉRIE , à l’âge de 64 ans
  • Professeur de droit à Alger

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

(afficher)

 Chronologie


 Notes

Notes individuelles

http://guy.perville.free.fr/spip/article.php3?id_article=75
algérois, professeur de droit à la faculté (pour les études locales)
http://www.alger-roi.net/Alger/documents_algeriens/culturel/pages/30_droit.htm - auteur de la thèse Du crédit foncier, 1873 - né DESSOLIERS - documents : acte de naissance ; retranscritpion du jugement de changement de nom obtenu à sa demande


Marc de SOLLIERS
prénom usuel Félix ;
né DESSOULIER Louis, Félix ; rectification par décision judiciaire du nom en DESSOLIERS en 1857, écrit DEFSOLIER en 1860 (NdlA : avec une erreur, lire DESSOLIERS) ;
nouvelle rectification par décision judiciaire en de SOLLIERS en 1900, en conséquence de celui de Marius Pierre DESSOLIERS (1811-1886) :
http://caom.archivesnationales.culture.gouv.fr/sdx/ecfa/search.xsp?nom=DESSOLIERS&prenom=&commune=&de=&a=&tri= ;
demandeur du changement de patronyme avec Lucie Célestine DESSOLIERS, épouse MASSONI
changement ordonné par le tribunal de Brignoles en 1900
(copie presque intégrale du jugement de Brignoles rendu le 24 janvier 1900, voir Louis de SOLLIERS, fournie le 25 août 2006 par Jacques Dolé, bénévole du Fil d'Ariane)
Rectification reportée intégralement dans les archives d'état-civil de la commune du Val (Var), NMD 1898-1902 pp 101-102 / 255.
avocat, docteur en droit (1872), professeur de droit d'Alger ; député d'Oran, 2e circonscription, Algérie (1882-1885), gauche républicaine : http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/1789-1889/Tome_2/DESMOULINS_DESSOLLE.pdf ;
avant l'indépendance de l'Algérie (survenue en 1962), une rue d'Alger portait son nom dans le quartier de Saint Eugène ;
propriétaire et rédacteur en chef du journal la Vigie Algérienne (appelé précédemment le Petit Algérien)
Publications : Des Argentarii en droit romain ; Du crédit foncier en droit français ; Date de publicare Paris : F. Pichon, 1873
A eu une liaison avec une actrice, Eugénie Augustine BESSON, qui lui a donné en 1875 un fils Félix Louis, à voir, qu'il a reconnu quelques années après
Recueil des dépêches télégraphiques reproduites par la photographie et adressées à Paris au moyen de pigeons voyageurs pendant l'investissement de la capitale - - 1870-1871
p 368 (vue 265)
Bordeaux, 28 décembre 1870
...
Oran, 10 déc. — me Dessoliers, 8, monge. envoie
pigeons mandat poste adrese augustine besson,
moi sans nouvelles, écris chaque ballon. — Desso-
liers.
p 371 (vue 290)
Dépèches- mandats série B (suite) 11 janvier 1871
...
n. 173. — Alger. 297. — Des-
soliers à Mlle augustine besson, 8, rue monge. —
300 fr.
p 444 (vue 386)
Oran, 13 janvier. - Mme Dessoliers, monge, 8. ai envoyé 2 argent pigeons, adresse Besson, enverrai encore, sans nouvelles, écris chaque ballon, courage. - Dessolliers.
Le Temps (Paris. 1861)
- 1861
1873/08/19 (Numéro 4510).
p. NP (Vue 1 / 4)
2° conne en haut
DEPECHES TELEGRAPHIQUES
SERVICE HAVAS-BULLIER
Lucerne, 17 août.
M. Thiers est arrivé ici hier; la population lui
a fait un accueil très sympathique, et l'a vi-
vement acclame. Le soir, on lui a donné une
sérénade.
Alger, 16 août, soir.
M. Gartia a été élu président du conseil gêné-
ral par 23 voix sur 30, et M. Fournier vice-prési-
dent par 21 voix sur 30. MM. D. Malglaise et Des-
soliers ont été élus secrétaires.
L'Explorateur (Paris. 1875) - Société de géographie commerciale (France), 1875/01 (N1)-1875/06 (N21).
page NP (vue 532)
Comité de l'exposition algérienne de 1875-1876 (membres fiondateurs)
... DESSOLIERS (Félix), publiciste, propriétire et rédacteur en chef
du journal la Vigie algérienne. ...
auteur de L'Algérie libre, Alger, 1895, et quelques autres ouvrages sous le nom de Félix Dessoliers :
http://books.google.fr/books?id=y6ahESovbacC&pg=PA306&lpg=PA306&dq=dessoliers+alger&source=web&ots=INPzcDBtFj&sig=4nENoi5FVVlS9qq2zvxJxJ23UIw&hl=fr
http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/pix2web.php?territoire=ALGERIE&acte=588016 : Algérie ALGER 1860, feuillet 281 :
transcription d'un jugement pour rectifier les actes de naissance des enfants Defsolier (NdlA : avec une erreur, lire DESSOLIERS) ; mention marginale : Defsolier Edouard Jean Baptiste, Louis Félix, Sophie Marie Louise né DESSOULIER ; patronyme modifié à l'état-civil d'Alger en 1860 en DEFSOLIERS, en conséquence de celui de leur père Marius Pierre DESSOLIERS (1811-1886) par jugement à Brignoles du 7 avril 1857 (né DESSOULIER ; patronyme modifié en 1860 par jugement du tribunal d'Alger en DESSOLIERS, en conséquence de celui de son père Marius Pierre DESSOLIERS, 1811-1886)
député d'Oran (1882-1885) ;
auteur de : Organisation politique de l'Algérie, exposé, critiques et réformes, Paris, imprimerie Gossojo, 1895
Oran la joyeuse mémoires franco-andalouses d'une ville d'Algérie - Page 306
de Alfred Salinas - 2004 - 319 pages
Organisation politique de l'Algérie. Exposé, critiques et réformes. Paris, A.Challamel, 1894 Dessoliers (Félix), L'Algérie libre. ...
Le gouverneur général Tirman et le système des rattachements - Page 17
de Kenneth Vignes - 1958 - 430 pages
Félix Dessoliers fut député d'Oran de 1882 à 1885 puis chargé de cours à l'Ecole de Droit d'Alger. (5) Encore que la Commission extra-parlementaire de 1880 ...
links.jstor.org/sici?sici=0027-2671(196301%2F03)42%3C3%3AJELSFD%3E2.0.CO%3B... -
Un politicien algerien, Felix Dessolliers (qui devait s'anoblir en de Solliers ! ) lança, en 1894, le slogan d' < Algerie libre > pour désigner une Algérie ...
Le Progrès (Mascara) - 1894/01/27 (A5,N461).
p 2 (vue 2)
A partir de l'Oued-Tarzout, on ne trouve plus rien de colonisable sur la côte, jusqu'à huit kilomètres de Ténès, où M. Dessoliers, notre ancien député, a créé une superbe propriété et un vignoble de 150 hectares.
Le Progrès (Mascara) - 1897/12/01 (A4,N363).
page NP (vue 2)
sur la hausse du prix du blé, cite « l'honnorable M. Dessoliers, vice-président du Syndicat Commercial Algérien et président du 7e groupe (Minoterie) ... »
Des français outre-mer : une approche prosopographique au service ...
de Sarah Mohamed-Gaillard, Maria Romo-Navarette - 2005 - History - 250 pages
p 74
Un niveau de fortune conséquent se révèle parfois un handicap électoral : (Félix) Louis Dessoliers doit justifier son aisance au moment où il se présente aux élections législatives dans la 2° circonscription d'Oran : « La fortune, ce n'est pas une vertu ; mais ce n'est pas non plus un vice, et je n'ai pas plus à rougir de ma richesse que je ne rougirais le cas échéant de ma pauvreté ».
(3) Louis Dessoliers se dit « Algérien de naissance et de coeur » ou « Algérien de vieille roche ».
p 75
L. Dessoliers, ancien élève de l'École libre des sciences administratives et politiques, est docteur en droit et chargé des cours de législation algérienne à l'École d'Alger.
acte de vente de la société des Immeubles de Solliers ; adjudication des biens en 1911
Revanche du peuple. Journal républicain socialiste
Éditeur : [s.n.?] (Alger)
Date d'édition : 1900
08 décembre 1901
vue 2 / 4 colonne centrale
Délégations financières
Election du 8 Décembre 1901
Dans toutes les circonscriptions
de notre département, à part la 1re,
ne se présentent aux choix des
électeurs que des républicains.
Nous ne nous occuperons donc que
de cette dernière.
Le délégué sortant de la lre est
M. de Solliers, élu il.y a 3 ans avec
l'étiquette antijuive et qui se repré-
sente de nouveau sous le patronage
de Max Régis Milano.
Nos amis ne peuvent donc voter
poui lui, et le Comité Républicain
vient de décider de lui opposer les
candidatures des citoyens Emiel
et Tardres, bien connus à Alger
Le devoir des électeurs républi-
cains de la 1re circonscription est
d'aller aujourd'hui, sans abstention,
déposer des bulletins aux noms de
MM. Emiel ou Tardres.
15 décembre 1901
vue 1 / 4, 2eme colonne
»
11 Décembre, 10 heures soir.
Délégations Financières
FAILLITE DES ANTIJUIFS
3eme colonne
Département d'Alger
lre Circonscription (Alger-Coléa)
COLONS
Inscrits : 1.086. — Votants : 597
Laurens, républicain. 479 voix, ELU
Guelpa, — 128 —
NON-COLONS
Inscrits : 4160. - Votants: 1409
De Solliers, antijuif. 1194 voix, ELU
Tardres, républicain. 177 —
Liberté algérienne. Journal hebdomadaire
Éditeur : [s.n.?] (Alger)
Date d'édition : 19??
1904/04/12 (A2,N53).
page NP (Vue 3 / 4) 3e colonne au milieu
Nouvelles Locales
TVRCO-REVVE.
Le Turco-Revue de cette semaine est
extrêmement intéressant : il donne des dé-
tails inédits sur la démission de M. de Sol-
liers, ...
Le Semeur algérien...
Éditeur : [s.n.?] (Alger)
Date d'édition : 1911-1922
21 juillet 1921
vue 1 / 2, 5ème colonne
L'Alimentation de la Ville d'Alger
EN EAU POTABLE
par les Puita artésiens de l'Harrach
et de l'oued; el-Alleug
(Suite)
6ème colonne
Puis vint, en 1869, le projet de MM. Lair,
Bertholon et Vatonne, qui proposèrent
l'alimentation de la ville par une dériva-
lion d'une partie de l'Harrach: mais cette
eau ne devait servir que pour l'arrosage
des rues Ce ne fut qu'en 1871 que com-
mencèrent sérieusement les propositions
de forages artésiens, grâce aux études
et travaux de M. de Solliers. dont les pre-
miers forages furent faits au Gilé-de-
Gonstantime. Malgré les difficultés et les
oppositions de toutes sortes, on peut dire
que les travaux et études de M. de Sol-
liers ont rendu de grands services à !a
ville d'Alger.
Contrairpment au projet Aymard, le
projet de Solliers prônait les eaux en
aval des marais de Baba-Ali, de Baraki et
de Ben-TaHah, tandis que le projpt Ay-
mard les prenaient en amont.
Ces deux objets furent l'objet de sé-
rieuses et vives critiques, notamment par
M. le Général du Génie Genet. Dans la
séance du 10 février, M. le Général Genet
s'exprimait ainsi au sujet du déplacement
des cours d'eau souterrains : « Les cours
d'eau souterrains sont capricieux, com-
me les cours supérieurs des rivières Il se
peut que le lit de l'Harraoti, se déplaçant,
comme eela est déjà aorivé, la nappe
souterraine se déplace de même et déjoue
les prévisions actuelles. »
Comme il 'agit d'un intérêt de premier
ordre, l'alimentation de la ville d'Alger,
il serait sans doute possible d'obtenir
l'autorisation d'établir un barrage souter-
rain, tomme on l'avait fait avec succès
sur l'oued Deurdpur, dans la plaine du
Chéliff, non loin de Miliana. Sur cette
observation, M. Ville prend la parole :
C'est là l'ancien projet de M. Aymard.
Celui de M. de Solliers en diffère en par-
tie, car il n'a trait qu'aux eaux mêmes
qui se trouvent sur sa propriété. Or,
cette propriété étant toute entière sur la
rive gauche de lharraeh, M. de Solliors
ne peut faire que des travaux obliques
et non suivant la normale du courant. Il
résulte donc un danger, car en écartant
celui du déplacement de la nappe sou-
terraine signalé avec raison par M. le
Général Genet, il n'est pas dit que les
propriétaires, situés en amont, n'useront
pas du même droit que M. de Solliers et
n'arrêteront pas les eaux au passage. Ce
qui avait été prévu par M. Ville est arri-
vé par le forage des puits de Mme Scala,
ces dernières années.
Henri MURAT. (À suivre)

Notes concernant l'union

Union avec Eugénie Augustine BESSON:

Mariage: liaison
il a en 1875 un fils naturel Louis Félix qu'il reconnaît, fruit d'une liaison hors mariage avec Eugénie Augustine BESSON, actrice de théâtre ;
il se marie ensuite (sans doute après le décès de la mère) en 1884 avec Henriette VIX qui lui donnera 9 enfants

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean Baptiste de SOLLIERS 1741-1810   Marie Madeleine ROUX 1740/-1810/   Pierre Paul DESHOULETTES ca 1756-1818   Rosalie Modeste MICHEL 1761-1784   Joseph Charles EYDOUX /1765-1834   Pauline Virginie ARNOUX 1770-1803   Louis Michel ANGLES /1780-   Marie Rose GARNIER /1785-
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Paul Jacques de SOLLIERS 1776-1817   Françoise Thérèse Liliose DESHOULETTES 1784-1820   Charles Jospeh Vincent EYDOUX 1799-1841/   Madeleine ANGLES 1801-1821
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Marius Pierre de SOLLIERS 1811-1886   Rose Virginie EYDOUX 1820-1848/
|
2
  |
3



|
Félix Louis de SOLLIERS, député d'Oran 1845-1910


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content