Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Note à tous les éditeurs : N'oubliez pas descrupuleusement respecter le standard de saisie défini pournotre base, notamment en utilisant systématiquement leDictionnaire des Lieux (voir Chronique Familiale, Ch.5). JHFjuillet 2012


Comte de BRIAILLES, Chevalier de Malte, Commandeur de Saint-Grégoire le Grand

  • Né le 20 avril 1821
  • Décédé le 9 juin 1895,à l'âge de 74 ans

 Parents

  • Pierre Gabriel CHANDON, né le 14 novembre 1778 - Mâcon, 71000, Saône-et-Loire, France, baptisé le 14 novembre 1778 - Saint-Pierre - Mâcon, 71000, Saône-et-Loire, France, décédé le 23 juillet 1850 - Paris, 75000, Paris, France à l'âge de 71 ans
    Marié le 31 août 1816 avec
  • Adélaïde MOËT-ROMONT, née en 1795, décédée le 26 août 1864 - Épernay, 51200, Marne, France à l'âge de 69 ans

 Union(s), enfant(s), petits-enfants et arrière-petits-enfants

 Fratrie

 Notes

Notes individuelles

Fut reçu, comme son frère, chevalier de l'Ordre de Saint Jean (Malte) et par lettres patentes de S.S. le Pape Pie IX le 4 août 1876, a été gratifié du titre de comte transmissible à ses descendants mâles par ordre de progéniture. Il est crée comte par un bref de sa Sainteté Pie IX en date du 4 août 1876.Dirige la Maison Moët & Chandon de 1852 à 1895. C'est aussi un grand amateur d'orgue. Il traite avec la Maison Cavaillé-Coll, en 1867, lors de l'achat de l'orgue de choeur de la paroisse Notre-Dame d'Epernay dont il est membre conseil de fabrique. Auparavant il avait financé, en 1847, la restauration de l'instrument d'Hautvillers et dont il payera de nouveau le relevage en 1892. Paul de Chandon attend 1889 pour faire placer un orgue de Cavaillé-Coll à soufflerie électrique dans son salon de musisque d'Epernay. Puis il offre encore deux orgues de Cavaillé-Coll, l'un en 1891 pour l'église du Sacré-Coeur de Montmartre et l'autre en 1892 pour le prieuré de Binson. Un an plus tard il fait don d'un terrain et d'une somme de 500.000 frs destinée à l'édification de la nouvelle église Saint Pierre- Saint Pauln : début 1895, les pourparlers pour la construction de l'orgue sont engagés avec Cavaillé-Coll, mais le Comte Chandon de Briailles n'a pas la joie d'entendre cet instrument puisqu'il décède le 9 juin 1895. Parmi ses dispositions testamentaires, on peut encore relever le legs d'une somme de 6.000 frs pour l'entretien de l'orgue d'Hautvillers et d'une autre de 12.000 frs pour la fabrique de Notre-Dame d'Epernay. photo egcs, Généalogie Magazine décembre 2003.

 Sources

  • Personne: egcs (mai 2001) Généalogie Magazine décembre 2003.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Hubert CHANDON, Bourgeois de Mâcon 1698-1765 Humberte FOCARD 1694-1751 Pierre de MONLONG, Echevin de Lyon 1712-1789 Anne ROUSSEAU de PALERNE 1723-1751 Claude Louis Nicolas MOËT 1719-1792 Louise Catherine BRUSLE  
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 



 


 


 
| | | 
Claude CHANDON, Bourgeois de Mâcon 1731-1800 Magdeleine de MONLONG 1748-1841 Jean-Rémy MOËT- ROMONT, Chevalier de la Légion d'honneur 1758-1841 Marie-Emilie ROSSIGNON 1773-1846
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Pierre Gabriel CHANDON 1778-1850 Adélaïde MOËT-ROMONT 1795-1864
|
2
 |
3



|
Paul CHANDON de BRIAILLES, Comte de BRIAILLES 1821-1895


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content