Message to visitors

close

Les Berben originaires de Maaseik et les Bingen originaires d'Echternach.


Marie, Barbe sosa 7. BOLLION
Marie, Barbe sosa 7. BOLLION
Sosa :7
  • Born 1 December 1864 - Roosbeek (Brabant Flamand)., , , ,
  • Deceased 24 March 1946 - Etterbeek, , , ,,aged 81 years old
  • Buried - Cimetière d' Ixelles (Bruxelles) Allée N., , , , Belgique
  • Mère de famille;
1 file available 1 file available

 Parents

 
  • Ouvrier agricole - fermier.
  •  Spouses and children

     Siblings

     Notes

    Individual Note

    Fille de petits fermiers avec 9 frères et sœurs vivants ; de toutes ses soeurs, elle a fait "le plus beau mariage" - elle a épousé un "monsieur" qui avai fait de fortes études. Quand j' étais petite, elle parlait encore de son mari avec adoration. Elle écrivait difficilement (cf son acte de mariage), mais lisait bien et souvent. Mon grand père avait vécu plusieurs années en France (Université de Besançon), et chez eux, ils parlaient Français, lui avec l'accent et elle, le mieux qu'elle pouvait avec parfois des mots très recherchés et un savoureux mélange de patois flamand, surtout à la cuisine (on n'est jamais totalement bilingue), dont moi, sa petite fille j'ai retenu une partie. Ces deux là, malgré la dureté de l'époque et "malgré" leurs 9 enfants, s'aimaient, c'est certain de tendre amour. Ma mère et Tanti disaient qu'il la traitait avec respect et ne se moquait jamais de ses fautes de français. Elle a énormément travaillé faisant tout à la maison, cousant les vêtements de tous les jours, tricotant, nettoyant, boulangeant ; laissons-la parler : "j'avais toujours un BB accroché à mes jupes, un sur les bras et un sous mon tablier". Elle allaitait ses enfants 2 ans pour éviter les naissances trop rapprochées "heureusement que j'étais une solide fille de la campagne" et "Ces "monsters" d'enfants, ils vous dévorent vivante, et le pire : on les aime tellement!" J'espère avoir hérité un peu de sa sagesse et ses doigts de fée pour la pâtisserie et le tricot et la broderie !!Je n'ai jamais vu chez eux, rue de la Croix, ce qu'on appelle "du brol" de mauvais goût, ils avaient de beaux meubles solides et beaux par ex une salle à manger "têtes de lion", pas de fleufleurs artificielles, de "souvenirs" ringards. La classe !! Elle a toujours poussé ses filles à étudier le plus qu'elles le pouvaient (rare à l'époque), même après le décès en 1920 de son époux et sa gêne financière.Mes grands parents étaient sévères pour les études, l'éducation et d'une moralité assez austére, comme souvent à leur époque, mais en premier lieu pour eux mêmes et heureux et sereins comme cela.. je les admire beaucoup.

    Birth

    Fille de Bollion Pierre, Jacques et Winant Marie Thérèse, petits fermiers, qui ont eu 14 enfants.Elle et ses 3 plus jeune soeurs ont été élevée au Couvent, grâce à l'aide de vieilles tantes aisée "les demoiselles de Tirlemont" .Ses 3 soeurs ont été ensuite religieuses (2 dominicaines et une "sœur noire"). Ses sœurs aînées se sont mariées.

    Death

    Elle est morte à la fin de la guerre, une V2 était tombée dans le quartier (rue de la Croix), Elle s'est réfugiée chez Tanti (sa fille Mathilde)i , mais le coeur n'y était plus! Elle avait aussi plus de 80 ans et était entourée de nombreux petits enfants ce dont elle était très fière ('Tous ceux là viennent de moi'!). Après une opération réussie (cancer du colon) elle s'est endormie doucement. Sa dernière soeur vivante, qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau : "Tante Phine" (Joséphine), religieuse, est venue à son enterrement et est morte quelques mois après; J'avais 14 ans, j'avais perdu ma protectrice. Son souvenir m'a souvent guidée et consolée!

    Burial

    Petite, elle m'amenait "nettoyer" la tombe de mon grand père : François Bingen, j'allais remplir des petits cônes en zinc, pour mettre des fleurs, au robinet "surtout sans te mouiller". En chemin elle me montrait la tombe du Général Boulanger et celle de La Malibran avec le famaux saule du poème de Musset : "Mes chers amis, quand je mourrai. Plantez un saule au cimetière. J' aime son feuillage éploré. Et son ombre sera légère. à la terre où je dormirai".

     Sources

    • Birth: actes EC décès, mariage.
    • Death: acte EC décès.
    • Burial: Visites au cimetière en famille, allée N, comme Napoléon, pour qui mon Grand Père avait un culte (celui du code civil, pas le guerrier).

      Photos and archival records

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}