• Born in 1469 - Sin©·s, Portugal
  • Deceased 24 December 1524 (Wednesday) - Cochin, Indes,aged 55 years old

 Spouses and children

 Notes

Individual Note

Vasco de Gama ou Vasco da Gama en portugais (n©b v. 1460 ou 1469 ©  Sines au Portugal €” mort le 24 d©bcembre 1524 ©  Cochin aux Indes) est un navigateur portugais, traditionnellement consid©br©b comme le premier Europ©ben ©  arriver aux Indes par voie maritime en contournant le cap de Bonne-Esp©brance, en 1498. Souffrant de la double concurrence de ses contemporains illustres Fernand de Magellan et Christophe Colomb, sa vie a longtemps fait l'objet d'une relative m©©connaissance et laiss©b place ©  un mythe tiss©b de son vivant, comme celui d'©®tre le premier Europ©ben ©  atteindre les Indes par voie maritime alors que des explorateurs comme P©®ro da Covilh©Ð l'ont pr©bc©bd©b et que les marchands v©bnitiens commer©´aient avec ce pays depuis des d©bcennies.
Vasco de Gama est n©b soit en 1460 soit en 1469 ©  Sines, sur la c©þte sud-ouest du Portugal, probablement dans une maison pr©·s de l'©bglise de Nossa Senhora das Salas. Sines, l'un des ports de la c©þte d'Alentejo, est alors constitu©b principalement de maisons en chaux avec des toitures en tuiles rouges, habit©bes principalement par des p©®cheurs. Son enfance est berc©be par les l©bgendes des croisades et de la Reconquista : P± Aller aux Maures ! P» est le jeu pr©bf©br©b de l'enfant1. Il est le fils de Est©®v©Ðo de Gama, portugais issu de la petite noblesse2, alcaide-m©ðr (gouverneur) de Sines et Silves, et ma©´tre de l'ordre de Santiago, et d'Isabel Sodr©b, fille de Jo©Ðo Sodr©b3, qui est d'origine anglaise4. Le couple Est©®v©Ðo de Gama et Isabel Sodr©b a eu cinq fils (par ordre d'©Øge : Paulo da Gama, Jo©Ðo Sodr©b, Vasco de Gama, Pedro da Gama et Buenos da Gama) et une fille, Teresa da Gama (qui a ©bpous©b Lopo Mendes de Vasconcelos). On conna©´t peu de choses sur la jeunesse de Vasco da Gama. L'historien portugais Teixeira de Arag©Ðo sugg©·re qu'il a ©btudi©b les math©bmatiques et la navigation dans la ville d'©‰vora, ayant possiblement re©´u des le©´ons de l'astronome Abraham Zacuto5. Vers 1480, Vasco de Gama suit son p©·re qui rejoint l'Ordre de Sant'Iago de l'©‰p©be. Le ma©´tre de Santiago est alors le prince Jean qui va monter sur le tr©þne en 1481 sous le nom de Jean II de Portugal. Jean II adore cet Ordre, favorisant les perspectives des Gama. En 1492, Jean II envoie Vasco de Gama en mission dans le port de Set©ðbal et la r©bgion de l'Algarve pour saisir les navires fran©´ais en repr©bsailles des dommages commis par les Fran©´ais en temps de paix contre les navires portugais - une mission que Vasco de Gama effectue rapidement et efficacement
Lorsque Vasco de Gama s'embarque en 1497 ©  la t©®te de quatre navires 7, cela fait environ un si©·cle que les Portugais, ©  la suite des exp©bditions lanc©bes par le prince Henri le Navigateur, explorent m©bthodiquement les c©þtes africaines et ses richesses (or, esclaves, ivoire, gomme, maniguette). Apr©·s la mort d'Henri le Navigateur en 1460, la couronne portugaise montre peu d'int©br©®t pour la poursuite co©»teuse de ces exp©bditions et en 1469 afferme le trafic ©  un groupe de commer©´ants men©b par Fern©Ðo Gomes. Lorsque la charte pour le renouvellement de cette concession avec Gomes prend fin en 1474, le prince Jean demande ©  son p©·re le roi Alphonse V de Portugal de r©bcup©brer cette concession. Bartolomeu Dias est charg©b par le roi Jean II de Portugal de poursuivre les explorations de Diogo C©Ðo le long des c©þtes africaines. Il double en 1487 le cap de Bonne-Esp©brance, et l'©btape suivante consiste ©  rallier les Indes, alors centre ©bconomique et commercial de la plan©·te avec ses ©bpices, pierres pr©bcieuses, textile et riz, par la voie maritime pour briser le monopole de la R©bpublique de Venise. Jean II envoye ©bgalement en mission P©®ro da Covilh©Ð dans le but d'atteindre les Indes. De plus, avec l'accession au tr©þne de Manuel Ier, les milieux joachimites mill©bnaristes favoris©bs par leur diplomate Duarte Galv©Ðo (pt) et leur navigateur Afonso de Albuquerque, esp©·rent trouver le mythique royaume du pr©®tre Jean et conclure avec lui une alliance contre les Ottomans8. Manuel Ier fait appel ©  Vasco de Gama pour cette mission P± charismatique P» et finance sa premi©·re exp©bdition en 14972. Vasco de Gama quitte le Tage le 8 juillet 1497 avec 200 hommes d'©bquipage ©  bord de quatre navires (S©Ðo Gabriel (en), son vaisseau amiral, le S©Ðo Rafael command©b par son fr©·re Paulo da Gama (en), la caravelle Berrio command©be par Nicolau Coelho, et un autre navire de stockage au nom inconnu command©b par Gonzalo Nunez, ce dernier fut perdu pr©·s de la baie de S©Ðo Br© s sur la c©þte est de l'Afrique). Il progresse malgr©b les ravages de la dysenterie et du scorbut, fait cette grande P± volte P» au large du Br©bsil pour rejoindre les c©þtes africaines, faisant ©btape dans les diff©brents comptoirs jalonnant la route maritime de Bartolomeu Dias. Il double le Cap des temp©®tes le 22 novembre 1497, emm©·ne avec lui des guides indiens ou musulmans, tel Ahmed Ibn Majid, pr©®t©bs ou arrach©bs de force aux petits souverains des c©þtes d'Afrique de l'Est car ils connaissent bien les courants de l'oc©ban Indien. Il s'ancre au port de Pantalayini ©  une vingtaine de kilom©·tres de la cit©b-©‰tat de Calicut aux Indes le 21 mai 1498 puis d©bbarque sur la plage de Kappad (en) le 28 mai, son ©bquipage en guenilles ©btant ext©bnu©b9. Le voyage est un ©bchec : le Zamorin de Calicut, d©b©´u par les marchandises qu'il lui propose €” miel, chapeaux, pots de chambre €” lui refuse les avantages commerciaux qu'il demande et l'Inde compte moins de chr©btiens qu'il n'escomptait, au point qu'il doit repartir trois mois plus tard, prenant en otage des notables pour assurer ses arri©·res10. N©banmoins, il est couvert d'honneurs ©  son retour, est nomm©b P± amiral des Indes P» et ©  ce titre contr©þle une partie du commerce avec l'Inde. D©bsormais, Vasco de Gama va utiliser sa l©bgende (comme celle d'©®tre le premier voyageur ©  atteindre l'Inde, terre nouvelle, alors que le pays est depuis longtemps travers©b par des pilotes arabes, marchands v©bnitiens, juifs, malais ou musulmans, chr©btiens syriaques s'y approvisionnant en poivre) pour construire sa carri©·re11. La cour de Manuel Ier, qui s'est autoproclam©b P± seigneur de la conqu©®te, de la navigation et du commerce d'©‰thiopie, d'Arabie, de la Perse et de l'Inde P»12, s'entiche de Gaspar, un juif converti par Vasco de Gama sur le chemin de retour, qui raconte aux courtisans ce qu'ils ont envie d'entendre, ©  savoir qu'il y a en Inde plein de chr©btiens (ils pensent encore que le royaume du pr©®tre Jean se situe en Inde et que les hindous sont des chr©btiens)13. Suite ©  son deuxi©·me voyage (1502-1503) avec une flotte de 21 navires et des marchandises int©bressant enfin les Indiens (de l'or et de l'argent rapport©b des Grandes d©bcouvertes des Am©briques), Vasco de Gama tombe en disgr©Øce11. Bien que cette deuxi©·me exp©bdition, parfois violente (bombardement du port de Calicut en repr©bsailles des massacres contre l'©bquipage de Pedro ©lvares Cabral ; assaut le 29 septembre 1502 contre le navire marchand Miri qui ram©·ne des p©·lerins de La Mecque, r©bv©·le la cruaut©b de Vasco de Gama[©bvasif] : il pr©bf©·re br©»ler le navire et faire couler hommes, femmes et enfants plut©þt que d'accepter la ran©´on que les riches marchands musulmans lui proposent12), marque les d©bbuts de l'empire colonial portugais et rapporte ©  la couronne un butin substantiel ainsi que des privil©·ges commerciaux importants gr©Øce aux comptoirs qu'il a fond©b sur les c©þtes africaines, il n'a en effet pas r©bussi ©  soumettre le Zamorin de Calicut et l'espoir de trouver le royaume du pr©®tre Jean est d©b©´u : le roi Manuel sanctionne ainsi le clan des nobles qui privil©bgie le mercantilisme ©  la mission chr©btienne. S'installant ©  ©‰vora avec sa famille, il est laiss©b dans une semi-retraite pendant vingt ans tandis que Francisco de Almeida est nomm©b vice-roi des Indes en 1505. Finalement le roi Manuel Ier lui donne le titre de Comte de Vidigueira en 1519 et son successeur Jean III le nomme vice-roi des Indes en 1524, souhaitant lutter contre la corruption qui se d©bveloppe dans les comptoirs. Vasco de Gama entreprend un troisi©·me voyage mais meurt peu de temps apr©·s son arriv©be. Enterr©b dans l'©bglise de Saint Fran©´ois ©  Cochin (en), ses restes sont ramen©bs au Portugal par un de ses fils en 1539 et transf©br©bs dans un couvent de Carm©blites, aujourd'hui propri©bt©b priv©be connue sous le nom de Quinta do Carmo, pr©·s du village de Vidigueira14. Ayant ouvert une nouvelle voie maritime pour le commerce des ©bpices et ©btabli des liens commerciaux, le royaume du Portugal ne profitera pas de l'entreprise de Vasco de Gama par manque d'armateurs, ©  cause de la concurrence des Pays-Bas puis de son annexion ©  l'Union ib©brique11. ©€ la diff©brence de Christophe Colomb, Vasco de Gama n'a pas laiss©b de r©bcit de voyage. Cependant, l'un de ses hommes, rest©b anonyme, a tenu un journal, lequel donne un bon aper©´u des divers probl©·mes qu'il leur fallut surmonter.

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview