Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Dans cet arbre, j'essaie d'être infiniment rigoureuse quant auxinformations que je publie. J'indique la plupart du temps lessources précises et si l'acte est lisible aux archivesdépartementales,  je le transcris. Si donc vous vousinsispirez de mon travail, essayez de ne copier que les personnespour lesquelles  les sources sont indiquées.

Si j'ai fait des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 


Charles LENFANT
Charles LENFANT
Sosa :6
  • Né le 23 mars 1891 (lundi) - rue du puits Drouet au domicile de ses parents - Chartres, 28000, Eure-et-Loir, Centre, FRANCE
  • Décédé le 12 mai 1961 (vendredi) - Hôtel Dieu de Chartres - Chartres, 28000, Eure-et-Loir, Centre, FRANCE,à l'âge de 70 ans
  • Couvreur puis tourneur sur métaux (il perdra un bras en exerçant ce dernier métier)
3 médias disponibles 3 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Présences lors d'événements

 Notes

Notes individuelles

A participé à la Grande Guerre :


Régiment(s) : 101e régiment d'infanterie (101e RI) , 103e régiment d'infanterie (103e RI) , 117e régiment d'infanterie (117e RI)
Domicile lors de la mobilisation : Chartres (28)

Bien qu'ayant déjà trois enfants (nés en 1909, 1910 et 1912) et qu'il soit noté "soutien de famille", Charles Lenfant est incorporé le 1/10/1912 et part aux armées le 17/8/1914.

Déserteur du 1er février au 18 février 1915 (probablement au moment où naît son quatrième enfant, une fille, Denise). Rentre volontairement. Condamné à deux ans de travaux publics pour désertion. Ordre de suppression de peine du Général Commandant de la 4ème région le 25 mai 1915.

Part à la guerre comme mitrailleur le 30 mai 1915. Sera évacué "malade" plusieurs fois, du 23/10/1916 au 4/12/1916, du 17/11/1917 au 18/1/1918.

Charles est en piteux état, il souffre des poumons (pleurite généralisée puis emphysème), d'adénopathie cervicale et son état général est mentionné comme "médiocre".

Commotion cérébrale par éclat d'obus le 3 septembre 1914.

Blessé le 22 octobre 1916 à Froide-Terre (70) par un coup de baïonnette (plaie infectée). Hospitalisé à Bazoilles-sur-Meuse (88300) du 26/10 au 19/11/1916.

Blessé à nouveau le 25 juillet 1918 à Nanteuille (plaie au dos par balle), il est évacué à l'hôpital de Mesrigny (Aube) du 30 juillet 1918 au 11 septembre 1918).

Plus tard, il perdra un bras à la Grande Fonderie de Chartres où il travaillait.

Cité à l'ordre de la brigade n° 21 du 10 octobre 1916 "Excellent mitrailleur, très dévoué, présent sur le front depuis le 30 mai 1915. Le 1er septembre 1916, au cours d'un bombardement semblant devoir précéder une attaque et alors qu'il n'avait d'emploi immédiat à sa pièce, s'est spontanément emparé d'une caisse de grenades et s'est joint à la section d'Infanterie voisine".

Congés illimités de démobilisation du 28 janvier 1919.

- Certificat de bonne conduite refusé - Médaille militaire

Classé service auxiliaire, invalidité permanente, le 13 mars 1924 pour gros problèmes pulmonaires.

 Sources

  • Personne: Livret matricule
  • Naissance: Acte de Naissance de LENFANT Charles (1891-1961) - Chartres 1891 1891 - Visionneuse - Archives départementales d'Eure et Loir
  • Union, décès: Livret de famille

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}