paul Ladmirault
paul Ladmirault
  • Né le 4 décembre 1877 ou le 8 décembre 1877 - Nantes, 44109, Loire-Atlantique, Pays de la Loire, France
  • Décédé le 30 octobre 1944 (lundi) - Kerbili, Carnoët, 56245, Morbihan, Bretagne, France
  • Dans son enfance il apprend le piano, l'orgue et le violon. Elève de seconde au Lycée Clémenceau de Nantes, il écrit son 1er Opéra en 3 Actes, "Gilles de Retz", representé le 18/05/1893 à la salle des Beaux-Arts de Nantes. Admis au Conservatoire de Paris en 1897 dans la classe de Gabriel Fauré (1845-1924. Voir sa fiche généalogique ici...), il a aussi comme Professeur d'Harmonie Antoine Taudou (1846-1925) et André Gedalge (1856-1926) pour le Contrepoint. Il s'inscrit également à la "Scola Cantorum" de Paul Marie Théodore Vincent d'Indy (1851-1931. Voir sa fiche généalogique ici...) ) avec son complice Paul Le Flem (1881-1984. Voir sa fiche généalogique ici...). Service Militaire, numéro 92 de tirage dans le Canton de Nantes. Matricule n° 3008 au Recrutement. Cheveux Châtains-foncés, Sourcils Châtains-foncés, Yeux châtains, Front ordinaire, Nez moyen, Bouche moyenne, Menton rond, Visage ovale, Taille 1m 65. Degré d'instruction générale 3 (sait lire, écrire et compter...). Il est dirigé le 14/09/1898 sur le 65ème Régiment d'Infanterie, y arrive le dit jour. Matricule n° 8694 au Corps. Nommé Musicien le 23/07/1899. Rappelé à l'activité le 03/08/1914 (Décret de Mobilisation Générale en date du 01/08/1914) et arrivé au Corps le dit jour. Passé au 167ème Régiment d'Infanterie le 06/08/1917. Passé au 52ème Régiment d'Infanterie le 19/03/1918. Détaché Agricole, Catégorie A, à Carnoët, du 18/11/1918 (!??). Passé au 65ème Régiment d'Infanterie le 18/11/1918 (!??). Passé aussi au 81ème Régiment Territorial (voir sa photo de soldat ici...). Mobilisé durant la Guerre de 1914-1918 il va vivre trois années dans les tranchées comme Brancardier, puis il est attaché au Théatre de la VIIIème Armée. Premier Prix d'Harmonie, à l'unanimité, au Conservatoire de Paris en 1899. Médaille d'Or de l'Exposition Universelle de Paris en 1937. Premier Prix Charrier de l'Institut de la Musique de Chambre en 1938. Son second Opéra est titré "Myrdhin", 1902-1909. Puis diverses créations : "Rhapsodie Gaélique" ; "La jeunesse de Cervantes" (pour orchestre). Le 17/12/1926, a l'Opéra de Paris il présente le "Ballet de la prétresse de Koridwenn". En 1925 il compose la musique du film "La Brère" de Léon Poirier tirée du roman éponyme de son ami Alphonse de Chateaubriand. Professeur aux Ecoles de la Ville de Paris. En 1920 il est nommé Professeur de Contrepoint et de Fugue au Conservatoire de Nantes. Critique Musical pour le "Courrier Musical", "La revue Musicale", "Chantecler" et "Ouest-Eclair". Membre du Mouvement Politique Breton "Breiz da Zout" et du groupe artistique "Seiz Breur". Il est initié à la tradition Celtique ésotérique par François Taldir-Jaffrenou. Co-Fondateur, avec la Professeur de médecine Edouard Gueguen, du "Cercle Celtique de Nantes" , il en dirige la Chorale. Co-Fondateur avec Louis Aubert, de l' "Association des Compositeurs Bretons", surnommée "Les huit" ou "La cohorte Bretonne". Il est très tôt admis dans le "Gorsedd" et intronisé Barde sous le nom "Oriaw". Plusieurs émissions lui sont consacrées sur France Culture et l'on peut écouter quelques-unes de ses oeuvres sur YouTube... Voir : http://www.musimem.com/Ladmirault_Paul.htm
10 médias disponibles 10 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Grands parents maternels, oncles et tantes

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

    jules Bournichon gabrielle Lecoq-Dumarselay  
  |
12
 |
13
 
  


 
  | 
  hilaire lazarre joseph Bournichon 1818 adelaide Boitard
 |
6
 |
7
 


 |
émile Ladmirault 1843 louisebadèle Bournichon
|
2
 |
3



|
paul Ladmirault 1877-1944