Pierre GUIMARD
Pierre GUIMARD
Sosa :18
  • Né le 12 mai 1887 - Angoulême, 16000, Charente, Nouvelle-Aquitaine, FRANCE
  • Décédé le 10 avril 1939 - Paris-15e, 75015, Paris, Île-de-France, FRANCE,à l'âge de 51 ans
  • Vendeur
3 médias disponibles 3 médias disponibles

A participé à la Grande Guerre

L'actualité de la guerre au jour le jour

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

Matricule 4555 premier bureau à Paris classe 1907
Engagé volontaire en 1906 pour 3 ans. Accède au grade de sergent.
Mentionné sous-officier au 103eme RI au moment de son mariage. Dispense de son corps pour se marier.
Mobilisé le 04 Août 1914 au 320eme Régiment d'Infanterie à Péronne.
Blessé le 28 Août 1914 à Lumes sur la Meuse. Porté disparu.
Prisonnier de guerre passé par Giessen (07/04/1915), Celle (07/07/1915), Limburg (27/11/1915), Darmstadt (08/03/1917).
Marqué sur les listes de prisonniers Allemands : Pris à Waersave, Pris à Fouron le Comte, Pris à Fouron Saint Pierre, Pris à Wisarge le 21/01/1915
Les trois premiers passages en camp sont fait en compagnie de Henri Cantin sergent au 320eme RI 17eme compagnie comme lui.
Ce dernier Henri Cantin, est cité à l'ordre de l'armée :
« CANTIN (Henri), mle 018282. sergent au 320e rég. d’infanterie, 17e compagnie : hospitalisé, le 28 août 1914, à Mézières, pendant le mouvement de retraite du régiment, a néanmoins essayé de rejoindre son corps en franchissant les lignes allemandes. Après avoir vécu pendant cinq mois dans les bois, échappant aux patrouilles ennemies, a été capturé le 25 janvier 1915, au moment de franchir la frontière. Interné, a réussi, au prix de patients efforts à exécuter son projet d’évasion, et à rentrer en France. S’est mis immédiatement à la disposition de l’autorité militaire. »
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9669037r/f11.item.r=%22Cantin%20Henri%22
Il est probable que Pierre ait suivi le même parcours et qu'il ait échoué dans sa tentative d'évasion.
Interné en hôpital à Charmey en Suisse dans la région de Gruyère le 07 Aoüt 1917 pour cause de neurasthénie
Rapatrié en France le 09 Juillet 1918.
Affecté au 26eme bataillon de Chasseurs.
Indiqué sous-officier au 103eme RI au moment de la naissance de Madeleine sa dernière fille.
Démobilisé le 24/03/1919

 Sources

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

sosa Jean GUIMARD 1786-1868 sosa Anne GUIMARD 1785-1857 sosa Jean BILLONNET 1786-1829 sosa Marie ROY 1801-1858 sosa Jacques AUTEXIER 1791-1872 sosa Madeleine MAYOUX 1797-1864 sosa Joseph LASCOUMETTES 1806- sosa Marie BORDE 1814-
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 |
14
 |
15



 


 


 


| | | |
sosa Roch GUIMARD 1817-1891 sosa Jeanne BILLONNET 1830-1891/ sosa François AUTEXIER 1832- sosa Anne LASCOUMETTES 1836-/1879
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
sosa Pierre GUIMARD 1849-1919 sosa Marie AUTEXIER 1858-1917
|
2
 |
3



|
sosa Pierre GUIMARD 1887-1939