Jules LAURET
Jules LAURET
  • Né le 16 février 1892 (mardi) - Le Tampon , Réunion
  • Décédé le 22 mai 1915 (samedi) - Gallipoli, Turquie,à l'âge de 23 ans
  • Cultivateur
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Notes

Notes individuelles

mort pour la France

Naissance

Né en 1892 sans plus de précisions sur la fiche militaire au Bras de Pontho

Décès

redoute BOUCHETCOMBAT DU 22 MAI 1915Depuis quelques jours les Turcs se montraient rarement. L'on savait cependant qu'ils poussaientactivement leurs travaux et que des renforts importants venaient chaque jour combler les nombreuxvides faits dans leurs rangs. Ils étaient nerveux : leurs fusillades nocturnes augmentaient d'intensité.Une attaque fut décidée : elle devait être conduite par le 2e R. M. A.Dans la nuit du 21 au 22, le régiment occupe la redoute Bouchet et les tranchées annexes. Le 1erbataillon (commandant DUMONT) assure la liaison avec la 1re division. Le 2e bataillon(commandant DUCAS) est à la gauche du 1er. Le 3e (commandant PINCHON) occupe la redouteBouchet.L'attaque est déclenchée à 11 heures. La 2e compagnie (capitaine ASTOLFI) et la 3e compagnie(capitaine LANGLADE) parviennent rapidement jusqu'à la tranchée dite des Cadavres. La 2ecompagnie alla même jusqu'à la tranchée suivante : mais il fallut rapidement la secourir. La 4ecompagnie (capitaine BOLLARD) et la 1re compagnie (capitaine PRALY) appuient la premièrevague. La marche en avant est pénible par suite du violent feu de l'ennemi.Le commandant DUMONT est tué, ainsi que le commandant DUCAS qui tombe peu de tempsaprès.La 5e compagnie (capitaine RIVET) et la 7e (capitaine BOLL) prennent possession de la tranchéede départ. Nos tirs d'artillerie font évacuer les tranchées ennemies du Haricot, la 8e compagnie(capitaine RAYMOND) les occupe en vu de faciliter la progression. Au cours de l'action, lecapitaine RAYMOND, en entraînant sa compagnie à l'assaut, est blessé mortellement à 25 mètresde l'ennemi, il ne cesse de crier « En avant » jusqu'à ce qu'il soit achevé par une balle turque. La5 / 43compagnie ne put malheureusement pas se maintenir sur ces positions et l'on dut même évacuer ladeuxième tranchée enlevée. Nos pertes furent sévères.Dans la nuit du 22 au 23, l'on progresse sans grande difficulté dans le but de relier le saillant nordde la redoute à la droite de la ligne anglaise. De même le saillant sud fut relié à la gauche de la 1redivision. Les Turcs accentuèrent leurs tirs, mais ne sortirent pas.Le régiment, revenu le 24 au camp de repos, est bombardé les 26, 28, 29 et 30 mai

Source :Historique du 2e Régiment de Marche d'Afrique pendant la Guerre 1914-1918. Imprimerie Berger-Levrault. Nancy-Paris-Strasbourg. Sans date.Source : http://gallica.bnf.fr. Droits : Domaine public. Transcription intégrale : P. Chagnoux – 2012.

 Sources

  • Décès: Fiche Matricule Militaire

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre