Family Book



 Claude Bernard


Claude_Bernard.jpg

Claude BERNARD naquit en 1813 dans le petit village de Saint-Julien en Beaujolais. Son père était vigneron, ce qui implique la ténacité, l'amour de la terre et de ses fruits. Sa mère, de souche paysanne, faisait partie de ceux qui restent à jamais attachés à leur famille, à leur hameau. Le curé du village, puis les prêtres du collège de Villefranche apprirent au jeune Claude Bernard les rudiments du latin et des humanités classiques dont l'étude s'acheva au collège de Thoissey. A 19 ans, indécis sur son avenir, il voulut connaître la ville. Il arrive à Lyon et, nécessité faisant loi, il se place comme préparateur chez un pharmacien. Après des études en pharmacie, il tente une carrière de dramaturge, mais se réoriente vers des études de médecine. Il est diplômé en 1843 mais échoue à l'agrégation l'année suivante.

Il a consacré sa carrière à la physiologie. Il a été professeur au Collège de France, à la Sorbonne et enfin au Muséum national d'histoire naturelle.

Il découvre le rôle de la sécrétion pancréatique dans la digestion des graisses (1848), le rôle du foie dans la sécrétion interne du glucose dans le sang (1848), l'induction du diabète par ponction au niveau du plancher du 4ème ventricule (1849), l'augmentation de la température cutanée après section du nerf sympathique cervical (1851), la production de sucre par le foie lavé après excision (1855) et isolation du glycogène (1857), la spécificité du curare dans la paralysie de jonction neuro-musculaire (1856) et démontre que le monoxyde de carbone bloque la respiration dans les érythrocytes (1857).

Il a mis en évidence l'homéostasie (constance du milieu intérieur) vers 1860.

Il est élevé au rang de sénateur en 1865, élu à l'Académie française en 1868 et a reçu la Médaille Copley en 1876. Il est membre étranger de la Royal Society depuis 1864. Il est considéré comme l'un des principaux initiateurs de la démarche expérimentale hypothético-déductive, formalisée souvent - parfois rigidifiée dans l'enseignement - par « OHERIC » : Observation - Hypothèse - Expérience - Résultat - Interprétation - Conclusion. C'est d'ailleurs une démarche tronquée par rapport à celle présentée dans la Médecine Expérimentale. Il y manque deux étapes fondamentales. On ne peut pas donner d'hypothèse sans avoir posé le problème à résoudre, puisqu'une hypothèse est une réponse possible à une question suscitée par une observation. L'expérience teste la conséquence vérifiable de l'hypothèse.

L'Université de Lyon I a choisi de porter son nom.

Voir mon lien de parenté le plus proche.

Claude_Bernard_Paris.jpg

En savoir plus : http://fr.geneawiki.com/index.php/BERNARD_Claude


Index