Informationsmeldung für Besucher

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


M  Simon François GAY DE VERNON Le Général

(Simon François GAY DE VERNON)
Baron GAY DE VERNON, X Professeur (24. Februar 1798), X Directeur des Études

  • Geboren am 24. November 1760 (Montag) - SAINT LÉONARD 87
  • Verstorben am 3. Oktober 1822 (Donnerstag) , Alter: 61 Jahre alt
  • Professeur à l'Ecole polytechnique,puis Directeur des études
    Maréchal de camp sous Louis XVIII

 Eltern

 Eheschließungen und Kinder

 Geschwister

 Beziehungen

(verknüpfte Seiten)

 Notizen

Hinweis zur Person


Chev. de la L.H. le 18 septembre 1806 (est Colonel d'État-Major en retraite)

http://www.culture.gouv.fr/LH/LH068/PG/FRDAFAN83_OL1102028v001.htm


avait "fait" Mézières un an avant Prieur de la Côte d'Or, en 1780 - dans la même promotion que Campredon. En septembre 1793, il était chef d'état-major du général Houchard, à l'armée du Nord. Houchard battit les autrichiens à Hondschoot, près de Dunkerque, mais ne sut pas exploiter sa victoire et fut battu à son tour.

C'est Gay de Vernon qui fut nommé, inaugurant la longue lignée des directeurs des études.

Devenu "le baron de Vernon", il occupa ce poste jusqu'à la fin de 1811, demanda alors un congé pour raisons de santé, et fut admis "à la solde de retraite" en 1812. Mais la retraite ne devait pas durer longtemps, car on le rappela à l'armée dès cette même année. Il prit part aux batailles de Lützen et Bautzen, fut fait prisonnier à Thorzau par les Prussiens, revint en France en 1814 où Louis XVIII le nomma maréchal de camp. Il se retira à Saint-Léonard où il mourut en 1822.

[Simon François Gayvernon avait un frère, Léonard Honoré (1748-1822), prêtre puis évêque constitutionnel de Limoges en 1791, ce qui lui valut d'être élu à l'Assemblée législative, puis réélu en 1792. Il vota la mort du roi ce qui lui valut d'être exilé en 1816. Il avait déja été exilé une première fois pendant le Directoire, et était hostile à Bonaparte. De 1802 à 1816, il avait fondé et dirigé une "maison d'éducation" rue de Sèvres, à Paris (9).

Un autre frère, Jacques, était curé et se défroqua également en 1793 puis se maria.

L'un des fils de Simon François, Antoine Charles Gay de Vernon (1789-1812 ; X 1807) entra à Polytechnique lorsque son père était directeur des études. Sorti classé 71ème de l'Ecole, il devient lieutenant d'artillerie et meurt pendant la retraite de Russie, à Polotsk, de blessures reçues à Smolensk.

Un autre fils, Jean Louis Camille baron Gay de Vernon (1796-1863) devient officier d'Etat-major et poursuit une carrière militaire sous la restauration. Il publie des biographies historiques, notamment sur Gay-Lussac et le Maréchal Gouvion-Saint-Cyr, des articles sur le Limousin et des chevaux, des romans.]


http://www.sabix.org/bulletin/b6/genie.html
LES OFFICIERS DU GENIE, PROFESSEURS DE FORTIFICATION A L'ECOLE POLYTECHNIQUE ( 1794 - 1812 ) par Emmanuel Grison

  Fotos & Dokumente

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Überblick vom Stammbaum

     
Charles Antoine GAY DE VERNON 1726-1797   Valérie FARGEAUD ca 1720-
| |



|
Simon François Le Général GAY DE VERNON, Baron GAY DE VERNON 1760-1822



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content