Message to visitors

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


M  Jean RAPP Le Général

(Jean RAPP)
Comte RAPP (1st, 28 July 1809(de_l'Empire)), Général de l'Empire (about 1809), Général (***) de Division (about 1815), Chambellan du Roi, Louis XVIII (1815-1821), Gouverneur de Dantzig (Pologne), Pair de France (1819), Aide de Camp du Général Desaix (1796), Membre de l'Expédition d'Égypte (1799), Aide de Camp de Bonaparte (14 June 1800(Premier_Consul)), Aide de Camp de l'Empereur Napoléon Ier (1804-1814), Nom sur Arc de Triomphe, pilier Est (14th)

  • Born 27 April 1773 (Tuesday) - COLMAR 68
  • Deceased 8 November 1821 (Thursday) - RHEINWEILER (Allemagne) , age at death: 48 years old

 Parents

 

 Spouses and children

 Siblings

 Relationships

 Notes

Individual Note


Légion d'Honneur :

  • Chev. le 11 décembre 1803
  • Officier (??)
  • Commandeur le 14 juin 1804
  • Grand Officier le 30 juin 1811
  • Grand Croix le 23 août 1814

acte de naissance en 1773, selon =

http://www.culture.gouv.fr/LH/LH186/PG/FRDAFAN83_OL2268022V002.htm


Le Lieutenant-Général Jean, comte Rapp est né à Colmar dans la loge du concierge de l'Hôtel de Ville, maison attenante au célèbre "Koiffùs" (Ancienne Douane) le 27 avril 1771. (sic, lire 1773)

Fils du concierge Hans Rapp, le simple soldat s'est élevé au grade de général de Division par sa bravoure et sa droiture.

Gouverneur de Dantzig, il défendit la ville pendant un an après la retraite de Russie. Rallié aux Bourbons après les Cent-Jours, il devint chambellan de Louis XVIII.

Il mourut à Rheinweiler en pays de Bade le 8 novembre 1821. Sa ville natale lui fit ériger en 1856 un monument au Champ de Mars portant cette citation qui traduit le sens de l'honneur de l'officier de Napoléon : "Ma parole est sacrée".

Un mausolée contenant le coeur du général Rapp se trouve à l'église Saint Matthieu à Colmar.

Son nom figure sur l'Arc de Triomphe de l'Etoile, à Paris.

http://geneweb.inria.fr/roglo?lang=fr;i=1357617

+++++

??Famille??
RAPP Francis, Jean, Joseph

Chevalier de la Légion d Honneur ; Officier de l'Ordre national du Mérite ; Commandeur de l'Ordre des Palmes académiques

(Strasbourg, Bas-Rhin, le 27 juin 1926)

Élu, le 26 mars 1993, membre libre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil d'Emmanuel LAROCHE.

Spécialisation : MÉDIÉVISTE et HISTORIEN DE L ALSACE [histoire régionale (Alsace, en particulier à la fin du Moyen Âge), histoire économique, sociale et urbaine (Strasbourg), histoire religieuse au bas Moyen Âge (institutions, sociétés ecclésiastiques, mentalités et spiritualité, histoire de la Réforme), histoire du Saint-Empire romain germanique].

Carrière : - 1952. Agrégé d'histoire. - 1952-1953. Professeur au lycée Fustel de Coulanges de Strasbourg. - 1953-1955. Pensionnaire de la Fondation Thiers. - 1956-1961. Assistant d'histoire à la Faculté des lettres de Strasbourg. - 1961-1972. Chargé de cours à la Faculté des lettres de Nancy, puis à la Faculté des lettres de Strasbourg (1965), puis Université de Strasbourg II. - 1972. Docteur ès lettres. - 1972-1973. Chargé de cours d'histoire du christianisme à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg. - 1972-1991. Maître de conférences, puis professeur (1974) d'histoire du Moyen Âge à l'Université de Strasbourg II. - 1983. Correspondant français de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. - 1983. Professeur associé à l'Université de Neuchâtel.
- Membre du Comité consultatif des Universités, du Conseil supérieur des Corps universitaires, du Conseil supérieur des Universités, du Comité national du C.N.R.S., du Conseil scientifique et du Conseil d'Administration de l École des Chartes et de l'École française de Rome.
- Membre de l'Académie d'Alsace, de l'Académie des Marches de l'Est et de l'Akademie der Wissenschaften in Göttingen.

http://www.aibl.fr/fr/membres/home.html


S'engagea 1788, général de brigade 1804, combattit à Austerlitz 1805, général de division, se distingua à Iéna et Friedland, gouverneur de Dantzig, se distingua à Leipzig et Wagram 1809, comte, renvoyé à Dantzig pour avoir critiqué le divorce de Napoléon, s'illustra à Smolensk, la Moskowa, Malo-Iaroslawetz et le Borysthène 1812, soutint un an de siège à Dantzig, rallié à Napoléon aux Cent Jours, ne put arrêter les alliés sur le Rhin, soumis au roi mais retiré en Argovie jusqu'en 1817, pair 1819, chambellan 1820. "Mémoires" 1823.
http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=pdelaubier&lang=it;pz=pierre;nz=de+laubier;ocz=0;p=jean+comte;n=rapp

Family Note

Marriage with Albertine Charlotte VON ROTHBERG:

Deux Enfants

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

     
Jean Hans RAPP, Négociant 1739-1799   Catherine Salomé D'EDIGHOFFEN 1746-1814
| |



|
Jean Le Général RAPP, Comte RAPP 1773-1821



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content