Message to visitors

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


M  Jules Emile Eugène PAGÉZY Le Général

(Jules Emile Eugène PAGÉZY)
X (1894), Général (***) de Division (1931(Artillerie)), Académie de Montpellier (1941(Sciences_VII)), Gouverneur Militaire de Bordeaux (1934)

  • Born 17 September 1876 (Sunday) - MONTPELLIER 34
  • Deceased 15 February 1939 (Wednesday) - MONTPELLIER 34 , age at death: 62 years old
  • 1m 69
    spécialiste des questions de ballistique, il fut pendant la première guerre mondiale l'inventeur de la technique du tir antiaérien.

 Parents

 

 Spouses and children

 Siblings

 Relationships

(linked pages)

 Notes

Individual Note


Desc.phys. : Cheveux blonds - Front haut - Nez moyen - Yeux bleus - Bouche moyenne - Menton rond - Visage ovale - Taille 169 -

Mme sa veuve écrit : le Général Eug. Pagézy ...(est décédé)


Légion d'Honneur :

  • Chev. le 11 janvier 1916
  • Officier le 4 février 1921
  • Commandeur le 29 décembre 1932 (est Général de Division, commandant la 31ème Division d'Infanterie), remise le 28 janvier 1933 par le Général de Division Oudry, commandant le 16ème Corps d'Armée
  • Grand Officier le 30 juin 1938 (est Général de Division au Ministère de l'Air), remise (dans l'intimité, sans prise d'armes) le 18 août 1938 par son frère le Général Eugène-Henri-Jacques Pagézy

http://www.culture.gouv.fr/LH/LH174/PG/FRDAFAN83_OL2034053V001.htm


Officier d'artillerie 1896...mis au point en 1915-18 la DCA avec Charles-Etienne Sainte-Claire Deville (1857-1944)
Le 1/5/1908, le Comité de l’Artillerie examine avec intérêt une proposition d’autocanon antiaérien, présentée par Sainte-Claire-Deville qui est devenu directeur de l’Arsenal (Atelier de Construction) de Lyon ; ce document fait suite aux travaux d’études du capitaine Houberdon.

Le 6/6/1908, l’exécution de ce projet est confiée à l’Atelier de construction de Puteaux par l’Inspection permanente des Fabrications d’Artillerie. Les premières présentations du matériel ainsi réalisé ont eu lieu en 1910 au camp de Chalons, ainsi que celles d’autres armes antiaériennes et dispositifs (canons de 37mm et 47mm, affût permettant le tir vertical des mitrailleuses). Des tirs d’expérimentation sont effectués à Toulon et à Calais, dont les résultats sont jugés satisfaisants.

C’est ce qui conduit à l’adoption de ce matériel en 1913 sous le vocable "d’autocanon de 75 mm modèle 1913" ; une commande de 30 exemplaires en est passée à l’Atelier de Puteaux.

Pour sa part, dès 1910, le capitaine Pagezy a publié un ouvrage visionnaire traitant du tir contre les aéronefs.

http://basart.artillerie.asso.fr/article.php3?id_article=738


Affecté au 18e régiment d’artillerie puis aux batteries à cheval de Lunéville, il en commandait une comme capitaine en 1914 ; 3 fois blessé, commandant, il passe à l’artillerie de la 2e division de cavalerie puis, malgré lui, il est désigné comme Instructeur de DCA où ses études sur le vol des avions dès 1909 le désignaient.

Lieutenant-colonel (1920), il entre à l’Ecole de Guerre, et à l’Etat-major de l’armée, assure son précieux concours aux études DCA. Colonel (1924), il commande le 28e régiment d’artillerie à l’armée du Rhin ; général (1927), divisionnaire (1931), il commande la 31e division légère (**), puis le 18e corps d’armée à Bordeaux, son état de santé le determina à être relevé de ses fonctions. --- Refer. : J. Taveau (X1930)


Général (***) de Division commandant le 18ème Corps d' Armée

+++

différent de Général (****) de Corps d'Armée


(**)

Les chefs de la 31e division d’infanterie :

  • 1er octobre 1913 : général Bloch
  • 21 mai 1914 : général Vidal
  • 15 octobre 1915 : général de Cadoudal
  • 2 janvier 1917 - 7 février 1924 : général Martin .
  • 21 février 1924 - 1er janvier 1925 : général Daydrein .
  • 22 janvier 1928 - 16 août 1930 : général Bineau .
  • 4 novembre 1931 - 23 juillet 1934 : général Pagezy .
  • 1936 : général Lepetit

Bitche est une ville de garnison avec, en 2014, la présence d'un Centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM) et du 16e bataillon de chasseurs à pied caserné au Quartier Driant (ancien Quartier Pagezy jusqu'en 2013) et au camp de Bitche.
exemple parmi tant d'autres de l'importance (évidente) de la DCA :

L'Insigne de combat de l'artillerie antiaérienne, (en allemand, Flakkampfabzeichen), est une décoration militaire allemande du Troisième Reich. Elle fut créée le 10 janvier 1941 pour récompenser les personnels de la défense antiaérienne de la luftwaffe.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Insigne_de_combat_de_l%27artillerie_antia%C3%A9rienne

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Jean Louis Henri PAGÉZY 1806-1882   Louise LICHTENSTEIN 1816-1892   Eugène DES HOURS DE CALVIAC 1822-1872   Adrienne VIALARS 1827-1899
| | | |






| |
Jules PAGÉZY, Banquier 1845-1899   Louise Julie Camille (f) DES HOURS 1851-1938
| |



|
Jules Emile Eugène Le Général PAGÉZY, Général (***) de Division 1876-1939



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content