Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


(Louis Henri Eugène BRINDEAU)
Magistrat (Juge suppléant), Maire de Le Havre (76) (9 novembre 1890 - 16 mai 1896)

  • Né le 21 décembre 1856 (dimanche) - LE HAVRE 76
  • Décédé le 25 août 1936 (mardi) - Château de Cretot, GODERVILLE 76 , à l’âge de 79 ans
  • Sénateur en 1927 et 1935

 Parents

 

 Relations

  • Père nourricier : H Paul MARION, Maire de Le Havre (76) 1833-1893

 Notes

Notes individuelles


Chev. de la L.H. l 31 décembre 1892 (mesures prises pour l'épidémie de choléra)

http://www.culture.gouv.fr/LH/LH143/PG/FRDAFAN84_O19800035v0472288.htm

Député de la Seine-Inférieure de 1895 à 1912. Sénateur de la Seine-Inférieure de 1912 à 1936.

Fils de Gustave Brindeau qui, fut adjoint au maire du Havre et conseiller d'arrondissement, Louis Brindeau fit ses études secondaires au Lycée de sa ville natale, et ses études de droit terminées, s'inscrivit au barreau du Havre en 1881. Il fut nommé juge suppléant au tribunal civil en 1884.

Elu conseiller municipal du Hâvre le 7 février 1886, il en devint maire le 9 novembre 1890, pour le rester jusqu'en 1896.

Il réussit à conserver à sa ville du Havre le privilège de grand port transatlantique à une époque où Brest n'eut pas dédaigné ce titre, et joua un rôle prépondérant dans l'institution de l'autonomie des ports de commerce.

En 1900, il avait pris la direction du «Journal du Havre» et était devenu vice-président du syndicat de la presse maritime.

En 1908 il présida le Congrès international de sauvetage, organisé à Nantes et à Saint-Nazaire sous le patronage de la Ligue maritime.

Grand collectionneur de documents rares sur la marine, il en fit don à la ville du Havre.

En raison de sa conduite courageuse en 1892, lors de l'épidémie cholérique qui sévit dans sa ville, il fut fait Chevalier-de la Légion d'honneur.

Il était, depuis 1891, officier de l'ordre-du sauveur de Grèce.

Il ne se représenta pas au renouvellement sénatorial de janvier 1936. Il devait mourir quelques mois plus tard, au Château de Cretot, à 80 ans.

http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=1234


Inscrit au barreau du Havre en 1881. Juge suppleant au tribunal civil du Havre en 1884.

élu conseiller municipal en 1886. Paul Marion Maire en 1886.

élu en 11/1890. Parti républicain progressiste libéral

http://www.francegenweb.org/mairesgenweb/details.php?id=23952&co=Havre+%28le%29&dept=76

http://roglo.eu/roglo?lang=fr;i=3513737

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Henry Benoist BRINDEAU 1797-1861   Amica Hermance BONNAIRE 1798-   François MAZELINE, Inventeur 1802-1875   Caroline Eugénie DUGLIN 1808-1856
| | | |






| |
Gustave Jean Baptiste BRINDEAU, Courtier 1822-1884   Juliette Elisa MAZELINE 1834-1903
| |



|
Louis BRINDEAU, Magistrat 1856-1936



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content