Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


F  Anne DE BRETAGNE La Duchesse Anne

(Anne de Dreux)
(Anne DE BRETAGNE)
 La Duchesse Anne
Duchesse de Bretagne (9 septembre 1488), Reine de France (1491-1514)

  • Née le 24 janvier 1476 (lundi) - NANTES 44
  • Décédée le 9 janvier 1514 (vendredi) - BLOIS 41 , à l’âge de 37 ans
  • Inhumée en 1514 - Basilique, SAINT DENIS 93

 Parents

 
 

 Union(s) et enfant(s)

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de François II DE DREUX, Duc DE BRETAGNE (26 décembre 1458-1488), né le 23 juin 1435 (mardi), décédé le 9 septembre 1488 (dimanche) - Château de, COUËRON 44 à l’âge de 53 ans

 Relations

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

mariage par procuration en 1490:
à l'époque le représentant du marié (Maximilian) entrait symboliquement la jambe sous les draps aux côtés d'Anne de Bretagne

Assiègée à Rennes par les troupes de Charles VIII, commandées par Louis II de la Trémoïlle (1460-1524), de Août à Novembre 1491, elle finit par capituler, pour son mariage en Décembre 1491

elle gouverna le royaume pendant l'expédition d'Italie (1495-1497), puis se retira en Bretagne après le décès de son mari, puis se re-mariera avec un autre Roi de France

Créa l'Ordre des Cordelières pour récompenser les "sages" Dames de sa Suite

+++++++

Le blason des ducs de Bretagne était d'hermines plein, et portait la devise Potius mori quam foedari, ce qui signifie Plutôt mourir qu'être féodé (souillé). Introduits au XIIIe siècle, ces symboles ne seront utilisés que sous Anne de Bretagne.

On raconte qu'un jour en chassant, Anne de Bretagne vit une hermine qui préféra la mort face à des chasseurs plutôt que de maculer son pelage en traversant une mare de boue. Emue, la duchesse lui laissa la vie sauve, et en souvenir de cet incident elle adopta la queue d'hermine comme symbole.

++++++

Née à Nantes en 1477, morte à Blois en 1514, Anne de Bretagne est la fille aînée de François II, duc de Bretagne.

En août 1488, François II doit promettre, par le traité de Sablé ou « traité du Verger », de ne pas marier sa fille sans le consentement du roi de France.

A la mort de son père, Anne devient duchesse de Bretagne à l’âge de 11 ans. A 13 ans, malgré le traité signé par son père, Anne de Bretagne est mariée par procuration et à titre symbolique à Maximilien d’Autriche.

Immédiatement, la France déclare la guerre à la Bretagne et l’armée vint mettre le siège devant Rennes, où s’était réfugiée Anne.

En 1491, sous la pression militaire d’Anne de Beaujeu, Anne de Bretagne épouse Charles VIII. A la mort de son époux en 1498, Anne administre seule son duché de Bretagne.

Le nouveau roi Louis XII, pour ne pas perdre l’union entre la France et la Bretagne, fait casser son mariage avec Jeanne de Valois par le pape Alexandre VI et épouse Anne de Bretagne le 7 janvier 1499 comme le prévoyait le contrat de mariage avec Charles VIII.

Anne de Bretagne aura huit enfants, seules Claude de France et Renée qui deviendra duchesse de Ferrare survivront. En 1504, Anne va tenter de marier sa fille aînée Claude à Charles de Habsbourg, futur Charles Quint. Si dans un premier temps Louis XII lui donne son accord, craignant que la France soit encerclée par les possessions des Habsbourg, le roi abandonne cette idée et décide que Clause serait mariée à un héritier du trône de France.

Anne meurt de la gravelle au château de Blois, le 9 janvier 1514, elle n’a même pas trente-sept ans, et le roi Louis XII désobéit deux fois à sa volonté : il consent au mariage de leur fille aînée, Claude de France, héritière de Bretagne, avec le duc d’Angoulême, héritier de France, futur François 1er et fait inhumer solennellement la reine Anne à Saint-Denis malgré le désir qu’elle avait exprimé de reposer près de ses parents à Nantes.
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article132

+++++++

Jean III de Chambes En 1476, Jean III de Chambes prend la succession de son père comme Baron de Montsoreau. Il est Chambellan du Roi, son épouse est Marie de Chateaubriant, Dame du Lion d'Angers, ils ont un fils, Philippe qui suit. En 1505 la Reine Anne de Bretagne (1476-1514) femme (en 1499) du Roi de France Louis XII séjourne à Montsoreau, elle s'embarque dans le port pour rejoindre sa Bretagne natale.

http://www.francebalade.com/anjou/sgrmontsoreau.htm#jean2


inhumée dans la basilique et nécropole royale de Saint-Denis. Ses funérailles sont d’une ampleur exceptionnelle : elles durent quarante jours, et inspirent toutes les funérailles royales jusqu’au XVIIIe siècle.

http://pagesperso-orange.fr/pecia/les_manuscrits_de_la_mort_d_anne_de_bretagne_245.htm

Selon sa volonté, son cœur a été placé dans un reliquaire en or rehaussé d’émail puis transporté à Nantes en grande pompe pour être déposé, le 19 mars 1514, en la chapelle des Carmes, dans le tombeau qu’elle a fait réaliser pour ses parents et transféré plus tard à la cathédrale Saint-Pierre.

Le reliquaire du cœur de la duchesse Anne de Bretagne est une boîte ovale, bivalve, en tôle d’or repoussée et guillochée, articulée par une charnière, bordée d’une cordelière d’or et sommée d’une couronne de lys et de trèfles. Ce précieux vaisseau est cerné d’inscriptions en lettres d’or rehaussées d’émail vert, bleu, rouge, à la gloire du cœur d’Anne.

Il fut exécuté par un orfèvre anonyme de la cour de Blois, peut-être dessiné par Jean Perréal.

En 1792, pour répondre à une instruction de la Convention Nationale, le reliquaire fut exhumé, vidé, saisi puis, au titre de la collecte des métaux précieux appartenant aux églises, envoyé à la Monnaie de Nantes pour y être fondu. Transféré à la Monnaie de Paris comme joyau remarquable, il fut déposé au Cabinet des médailles de la Bibliothèque Nationale. Il fut rendu à Nantes en 1819 aux Musées départementaux de Loire-Atlantique: au Musée d’Archéologie de l’Oratoire à partir du 25 juin 1886, au Musée Dobrée depuis le 18 avril 1896, et prêté au Château des ducs de Bretagne en 2007 le temps d'une exposition sur Anne.


Un de ses Maîtres d'Hôtel et un de ses Trésoriers fut : Pas d'Asne (1450-1518)


un de ses pannetiers :

Tristan de Robien, né en 1478

Notes concernant l'union

Union avec Maximilien D'AUTRICHE:

par procuration

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Richard DE DREUX 1395-1438   Marguerite D'ORLÉANS 1406-1466   Gaston IV DE FOIX, Comte DE FOIX 1425-1472   Eléonore DE ARAGON, Reine DE NAVARRE /1426-1479
| | | |






| |
François II DE DREUX, Duc DE BRETAGNE 1435-1488   Marguerite DE FOIX 1449-1486
| |



|
Anne La Duchesse Anne DE BRETAGNE, Duchesse de Bretagne 1476-1514



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content