Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


Duc DE JOYEUSE (1581), Pair de France , Amiral de France (1582)

  • Né en 1561
  • Décédé le 20 octobre 1587 (mardi) - COUTRAS 33 , à l’âge de 26 ans
  • Gouverneur de Normandie (1583-1587)

 Parents

 
 

 Union(s)

 Frères et sœurs

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Tué le 20 octobre 1587 - bataille de Coutras

+++++++

Anne de Joyeuse, baron d'Arques, vicomte puis duc de Joyeuse, dit Joyeuse, fut l'un des mignons du roi Henri III (1560, château de Joyeuse, v.20 octobre 1587, Gironde).

Né en 1560 au château de Joyeuse, fils de Guillaume de Joyeuse et de Marie de Batarnay, il meurt le 20 octobre 1587, à la bataille de Coutras. Il est le frère d'Henri de Joyeuse, comte du Bouchage et de François de Joyeuse, archevêque de Narbonne et cardinal.

Il fréquenta le collège de Navarre, à Paris, à partir d'août 1572, après avoir étudié au collège de Toulouse et suivi les cours de Théodore Marsile et Georges Critton.

À partir de 1577, il accompagne son père en campagne contre les huguenots en Languedoc et en Auvergne. En 1579, il reçoit le commandement d'une compagnie d'ordonnance du roi puis devient gouverneur du mont Saint-Michel. En 1580, il participe au siège de La Fère.

Marié le 18 septembre 1581 avec Marguerite de Lorraine, fille de Nicolas de Lorraine, duc de Mercœur, et de Jeanne de Savoie, et demi-sœur de la reine de France. Les deux époux reçoivent à leur mariage plus de 300 000 écus du roi. En août la vicomté de Joyeuse est érigée en duché-pairie avec préséance sur tous les autres ducs et pairs exceptés les Princes du sang. Le roi lui offre également la terre et seigneurie de Limours.

Grand-amiral de France le 1er juin 1582. Promu chevalier de l'ordre du Saint-Esprit le 31 décembre. Le 24 février 1583, il est nommé gouverneur de Normandie. Et, en 1584, il devient gouverneur du Havre. La même année, à la mort du duc d'Anjou, il reçoit le gouvernement du duché d'Alençon et son frère Du Bouchage celui d'Anjou.

Anne de Joyeuse commanda une expédition contre les Protestants en Poitou, mais il s'aliéna la bienveillance d'Henri III en faisant massacrer 800 Huguenots à La Mothe-Saint-Héray, le 21 juin 1587 (dit massacre de Saint-Eloi). Reçu froidement à la Cour, il crut échapper à la disgrâce royale en repartant combattre les troupes d'Henri de Navarre. Le 20 octobre 1587, il attaqua les troupes protestantes à Coutras (Gironde), mais son infanterie et sa cavalerie furent décimées. Anne de Joyeuse s'était constitué prisonnier, lorsqu'il fut reconnu et tué d'un coup de pistolet.

Parmi les 2000 morts catholiques, se trouvait également le jeune frère d'Anne, Claude de Joyeuse, seigneur de Saint-Sauveur (1569-1587).


http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_de_Batarnay_de_Joyeuse

Notes concernant l'union

Union avec Henri DE VALOIS-ANGOULÊME:

Favori royal, pas de mariage

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean DE JOYEUSE ca 1475-   Françoise DE VOISINS, Dame D'ARQUES ca 1500-   René DE BATARNAY, Comte DU BOUCHAGE †1587   Isabelle DE SAVOIE
| | | |






| |
Guillaume II DE JOYEUSE, Vicomte DE JOYEUSE 1520-1592   Marie DE BATARNAY 1539-1595
| |



|
Anne (m) DE JOYEUSE, Duc DE JOYEUSE 1561-1587



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content