Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique etLibertés respectée "moins de 100 ans" nonvisible


F Delphine DE SABRAN de Custine

(DelphineDE SABRAN)
Courtisane

  • Née en 1770 - PARIS 75
  • Décédée en juillet 1826 - BEX (Suisse),à l'âge de 56 ans
  • Grande amie de
    Boissy d'Anglas,
    Antoine de Lévis,
    Francisco de Miranda,
    Emmanuel de Grouchy,
    Chateaubriand

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Jean d' Ormesson, (Académie Française) :

Delphine de Sabran qui descendait de Saint Louis. Timide, hardie, très blonde, Delphine de Custine avait vu monter à l'échafaud
son beau-père,
son mari et
son amant, Alexandre de Beauharnais,

avant de multiplier les liaisons
avec Fouché,
avec Boissy d'Anglas,
avec le général Miranda,
avec le précepteur de son fils,
avec tant d'autres
et de devenir surtout la maîtresse de Chateaubriand.


Extrait :

Astolphe de Custine, dont le nom est encore ignoré de la plupart des dictionnaires courants, appartenait à une famille illustre. Il était le petit-fils du général de Custine qui avait commandé l'armée du Rhin et le fils d'Armand de Custine et de Delphine de Sabran qui descendait de Saint Louis. Timide, hardie, très blonde, Delphine de Custine avait vu monter à l'échafaud son beau-père, son mari et son amant, Alexandre de Beauharnais, avant de multiplier les liaisons avec Fouché, avec Boissy d'Anglas, avec le général Miranda, avec le précepteur de son fils, avec tant d'autres et de devenir surtout la maîtresse de Chateaubriand.

Plus ou moins ouvertement soupçonné d'impuissance, Astolphe lui-même, avant de préférer les dragons, avait été fiancé à la fille du général Moreau, à la fille de Mme de Staël, à la fille de la duchesse de Duras qui, elle aussi, aimait tant Chateaubriand, et qui, pour venger sa fille, écrira Olivier, histoire d'un Babilan «amoureux platonique par nature», imitée, quelques années plus tard, par Stendhal dans Armance. Astolphe avait fini par se marier et par avoir un enfant. Sa femme meurt un an avant l'aventure de 1824, son fils et Delphine, sa mère, deux ans après. Par fidélité à sa mère, Chateaubriand ne cesse de le soutenir. Il intervient même auprès du roi pour lui obtenir la pairie. L'affaire échoue après le scandale : «Ce n'est pas ainsi qu'on devient père», laisse tomber Louis XVIII, qui ne manquait pas d'esprit.

http://desavy.canalblog.com/tag/d'Ormesson

Notes concernant l'union

Union avec Joseph FOUCHÉ D'OTRANTE:
Liaison

Union avec François BOISSY D'ANGLAS:
Liaison

Union avec Francisco DE MIRANDA:
Liaison

Union avec François René DE CHATEAUBRIAND:
Liaison

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Joseph Ier DE SABRAN 1668-/1743 Jeanne DU BOUZET ca 1680-  
||



|
Joseph II, L'Amiral DE SABRAN, Comte DE SABRAN 1702-1775 Françoise Eléonore DE JEAN DE MANVILLE 1749-1827
||



|
Delphine de Custine DE SABRAN, Courtisane 1770-1826