Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


Verrier

  • Né le 28 mai 1822 (mardi) - SAINT DENIS 93
  • Décédé le 6 décembre 1897 (lundi) , à l’âge de 75 ans
  • Industriel en Russie, élaborant flacons et verrerie, il est le dirigeant et propriétaire de la cristallerie Dutfoy.

 Parents

 

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles


Chev. de la L.H. le 14 janvier 1879, remise par son frère Armand

http://www.culture.gouv.fr/LH/LH058/PG/FRDAFAN83_OL0880029v001.htm


C'est en 1841 que Frédéric, âgé de 19 ans, arrive à Moscou où il retrouve ses deux frères René et Armand. En 1843, il participe à la fondation des Établissements A. RALLET et Cie avec Alphonse Rallet (Château-Thierry 1816-Biviers 1894). Celui-ci était arrivé à Moscou en 1841 où il avait fondé une modeste entreprise dans le faubourg sud à Khamonyski. Il y fabrique des cosmétiques et met en alcool des concentrés provenant de France, suite à des accords conclus avec des parfumeurs.

L'entreprise prospère rapidement et s'installe à Boutirky, faubourg au nord de Moscou. Le tsar NICOLAS Ier accorde le "Blason d'État" à la firme Rallet pour la qualité de ses produits et la nomme Parfumeur de la cour de Sa Majesté Impériale. Eugène Rallet, frère aîné d'Alphonse, professeur de littérature française, vient rejoindre l'affaire, malgré la proposition d'une chaire à l'Université de Moscou. L'entreprise crée alors un magasin à Kharkov, où Frédéric Dutfoy va s'installer vers 1853.

En octobre 1853 commence la guerre entre la Russie d'une part et la France et la Grande-Bretagne d'autre part, leurs troupes débarquent en Crimée. C'est pourquoi Frédéric se fait naturaliser russe en 1854. En 1855, NICOLAS Ier meurt, il est remplacé par ALEXANDRE II. La guerre de Crimée se termine par le traité de Pais le 30 mars 1856. Le tsar nomme RALLET "parfumeur attitré de sa Cour personnelle".

En 1861, le servage est aboli en Russie. Frédéric DUTFOY s'est déplacé à Saint-Pétersbourg. Aux États-Unis éclate la guerre de Sécession. Frédéric se trouve mêlé à un soi-disant complot polonais contre la Russie. En 1862, il décide de quitter la nationalité russe et le Conseil municipal de Kharkov donne son accord. Il rentre alors à Moscou. Frédéric prend le contrôle de l'affaire RALLET, la famille Dutfoy en gardera le contrôle jusqu'en 1897.


dcd à Paris selon :

http://geneweb.inria.fr/roglo?lang=fr;i=510626

dcd à Moscou selon :

http://gw0.geneanet.org/index.php3?b=b2clerck&lang=it;iz=3;p=joseph+frederic;n=dutfoy

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

     
François Joseph DUTFOY, Fabricant de Toiles peintes 1782-1861   Elisabeth Victoire SIMONET 1788-1864
| |



|
Joseph Frédéric DUTFOY, Verrier 1822-1897



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content