Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


Colonel de l'Infanterie de Marine (1869), Gouverneur de la Guyane (1870-1877), Directeur des Pénitenciers de Guyane (1er janvier 1860)

  • Né le 18 août 1820 (vendredi) - RIGUEPEU 32
  • Décédé le 28 décembre 1893 (jeudi) - PARIS VIII 75 , à l’âge de 73 ans
  • Président de la Société de Géographie de Tours.

 Union(s) et enfant(s)

 Relations

 Notes

Notes individuelles

  • Entre dans l'Infanterie de Marine le 11 août 1841,
  • Sous-Lieutenant le 10 novembre 1844,
  • Lieutenant le 10 novembre 1846,
  • Capitaine le 2 juillet 1853, Chef de bataillon le 17 octobre 1857,
  • Officier de la Légion d'Honneur le 11 août 1859.

Au 1er janvier 1860, attaché à l'État-Major, Directeur des pénitenciers de la GUYANE auprès du Gouverneur Louis TARDY DE MONTRAVEL, Capitaine de vaisseau.

  • Lieutenant-Colonel le 25 juin 1862.

Au 1er janvier 1869, inscrit au tableau d'avancement; attaché au 1er RIMA (voir Henri BOSSANT, Colonel, Cdt), détaché à la MARTINIQUE, Commandant le détachement (Gouverneur Charles BERTIER) -- Adjoints : Théodore DE STAHL, Chef de bataillon, Jean GARAUD, Capitaine-Major; Jean GABET, Adjudant-major; Émile GASTALDY, Cdt la 20ème compagnie; Victor GIRAUD, Cdt la 24ème compagnie; Adrien NAUDIN, Cdt la 9ème compagnie; Capitaines; Pierre GASTON, Médecin.

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=jogerst&lang=it;pz=david+vincent;nz=borderie;ocz=0;p=jean+louis;n=loubere


Enrôlé dans l'infanterie de marine en 1841, il est promu sous-lieutenant en 1844, lieutenant en 1846, capitaine en 1853 et chef de bataillon en 1857.

Il accomplit l'essentiel de sa carrière outre-mer, en Indochine et en Guyane Française. Après avoir participé à la colonisation de la Cochinchine, il sert comme officier d'ordonnance du gouverneur de la Guyane, puis devient directeur des pénitenciers de la colonie.

Promu lieutenant-colonel, il retourne en Cochinchine comme commandant de la province de Bien-Hoa, où il se distingue en 1864 en repoussant brigands et insurgés qui contestaient la domination française.

Après avoir été nommé colonel, il est chef de corps du 2e régiment d'infanterie de marine de 1869 à 1870.

Il accède finalement aux fonctions de gouverneur de la Guyane Française, qu'il exerce de 1870 à 1877, et où il laisse le bilan d'un grand bâtisseur.

Après son départ en retraite en 1877, il occupe la présidence de la Société de Géographie de Tours.

Le colonel Loubère avait été fait chevalier de la Légion d'honneur en 1854, officier en 1859 et enfin commandeur du même ordre en 1873. Il était également officier de l'Instruction publique.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Loub%C3%A8re

Notes concernant l'union

Quatre Enfants

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content