Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


(François Auguste René RODIN)
Artiste Sculpteur, Twin Towers

  • Né le 12 novembre 1840 (jeudi) - PARIS 75
  • Décédé le 17 novembre 1917 (samedi) - MEUDON 92 , à l’âge de 77 ans
  • Le penseur

 Parents

 
 

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Jean Baptiste RODIN, Inspecteur de Police, né le 18 février 1803 (vendredi) - YVETÔT 76, décédé le 26 octobre 1883 (vendredi) à l’âge de 80 ans

 Relations

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles



...un de ses élèves, lui demandait : "Maître, qu'il y a-t-il de plus beau qu'une oeuvre d'Art ?" il répondit : "...une oeuvre d'Art en ruine..."

s'est lié avec le peintre américain Whistler et avec Alphonse Legros.

a laissé les moules de ses sculptures à la disposition du public. Il avait aussi préparé des copies de sa signature.

Plusieurs œuvres de Rodin qui se trouvaient dans le World Trade Center ont été perdues lors des attentats du 11 septembre 2001.


Elève de 1854 à 1857 de Horace Lecoq

En partie à cause de sa forte myopie, il mena des études médiocres, dont il gardera longtemps le handicap d'une faible maîtrise du français. Il est admis en 1854, à 14 ans, à l'École Spéciale de Dessin et de Mathématiques dite « la petite école » (devenue École nationale supérieure des arts décoratifs) où il suit les cours du talentueux Horace Lecoq de Boisbaudran, dont la méthode consiste à préserver la sensibilité de chaque élève en lui enseignant à utiliser sa vue et sa mémoire visuelle, et du peintre Belloc. C'est là qu'il fait la connaissance de Jules Dalou et de Alphonse Legros.

En 1855 il découvre la sculpture avec Antoine-Louis Barye puis Albert-Ernest Carrier-Belleuse.

En 1857 il quitte « la petite école » et fort d'un talent reconnu par ses professeurs, suivant l'avis du sculpteur Hippolyte Maindron, il tente le concours d'entrée à l'École des Beaux-Arts, dont il réussira l'épreuve de dessin; mais il échouera trois fois de suite à celle de la sculpture, son style n'étant pas conforme aux traditions néo-classiques qui y régnaient. Il est alors contraint pour se nourrir de travailler et s'engage comme artisan-praticien dans des ateliers de divers sculpteurs, staffeurs ornemanistes et décorateurs tels que Garnier, Blanche ou Cruchet. L'activité de cette époque est particulièrement stimulée par les travaux d'urbanisme du préfet de Paris le baron Haussmann comme par le développement du goût de l'époque pour l'ornementation.

Le 8 décembre 1862, fortement touché par le décès de sa sœur Maria, Rodin entre au noviciat de la congrégation du Très-Saint-Sacrement. Au terme d'un an le père Pierre-Julien Eymard l'encourage vivement à poursuivre dans la voie artistique. Durant cette période il réalise un buste du père Eymard.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste_Rodin


https://www.lagalerne.com/personne/alain-beausire/145051/

Notes concernant l'union

Union avec Claire COUDERT:
Séparés en 1912Union avec Rose BEURET:
Régularisation après 33 années

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean Claude RODIN 1765-1823   M Clothilde RENOULT 1775-1858   Claude (m) CHEFFER, Tisserand 1760-1839   Catherine CHERY 1768-1851
| | | |






| |
Jean Baptiste RODIN, Inspecteur de Police 1803-1883   Marie CHEFFER 1807-1871
| |



|
Auguste RODIN, Artiste Sculpteur 1840-1917



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content