Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


Député du Tiers-Etat (3 avril 1789), Membre du Conseil des Cinq-Cents (13 avril 1798 - 9 novembre 1799), Jurisconsulte

  • Né le 13 février 1760 (mercredi) - ORANGE 84
  • Baptisé le 26 juillet 1760 (samedi) - ORANGE 84
  • Décédé le 3 avril 1826 (lundi) - ORANGE 84 , à l’âge de 66 ans
  • Député du Tiers-État aux États-Généraux de 1789
    Jurisconsulte de mérite
    Professeur de droit civil
    Procureur du Roi à Orange

 Parents

 
 

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Relations

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles


au ministère de la Justice du royaume de Westphalie à Cassel sous le roi Jérôme


il y eut quatre Députés (un Noblesse, deux Clergé et un seul Tiers Etat) de la principauté d'Orange
Viguerie d'Orange et justice royale de Courthezon assemblées à Orange.

né le 13 ou le 14 février 1760
BARJAVEL dans son dictionnaire historique du Vaucluse, le cite page 501 Tome II, imprimé en 1841 à CARPENTRAS
Paul HELOT


Député :

  • 03/04/1789 - 30/09/1791 : Orange (Principauté)
  • 13/04/1798 - 26/12/1799 : Vaucluse - Gauche

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny) :

député à l'Assemblée constituante de 1789, puis au Conseil des Cinq-cents, né à Orange (Vaucluse), en 1760, mort à Orange, le 3 avril 1826, était un jurisconsulte de mérite. Professeur de droit civil et procureur du roi à Orange, il fut, le 3 avril 1789, élu par cette principauté député du tiers aux Etats-Généraux.

Il prit place parmi les députés les plus avancés de la majorité, et, le 10 juillet 1790, il demanda la parole sur la pétition des Avignonnais, détenus à Orange, à la suite des troubles d'Avignon. Ils faisaient valoir leur qualité d' « étrangers » et de « sujets du pape », pour réclamer la protection de l'Assemblée et obtenir leur élargissement. Malouet, Crillon le jeune et l'abbé Maury appuyèrent vivement la requête des prisonniers.

Bouvier se joignit au contraire à Robespierre, pour représenter à l'Assemblée le danger qu'il y aurait à soustraire ces détenus à juges.

« Les officiers municipaux d'Orange, dit-il, n'ont pu mettre le calme à Avignon qu'en pro-mottant au peuple que les prisonniers serment jugés: est-ce par vous que cette promesse sera violée ? Est-ce par vous que la guerre civile sera allumée ?... »

(Il s'élève dans la partie droite un mouvement général ; on entend ces mots : Allons donc ) A la suite de ces paroles, un violent débat s'émut dans l'Assemblée, qui, finalement, passa à l'ordre du jour.

Député de Vaucluse, le 24 germinal an VI, au Conseil des Cinq-cents, Bouvier fut du nombre des républicains qui tirent à la conspiration royaliste d'abord, aux menées de Bonaparte ensuite, la plus vive opposition : à la séance du 26 fructidor an VII, il monta à la tribune pour prouver, à l'aide de faits que « des bandes royalistes parcouraient impunément le département de Vaucluse » ; il proposa, et le Conseil arrêta un message au Directoire sur cet objet.

Au 18 brumaire, il fut exclu de la représentation nationale, et rentra dans la vie privée.

http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=13504

http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=1934


http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/1789-1889/Tome_1/BOURSAULT-MALHERBE_BOUVILLE.pdf


Député du Vaucluse, le 24 Germinal An VI, au Conseil des Cinq-Cents, Bouvier fut du nombre des républicains qui firent à la conspiration royaliste d'abord, aux menées de Bonaparte ensuite, la plus vive opposition.

à la séance du 26 fructidor An VII, il monta à la Tribune pour prouver à l'aide de faits que des bandes de royalistes parcouraient inpunément le département du Vaucluse ; il proposa et le Conseil arrêta un message au Directoire sur cet objet.

Au 18 Brumaire, il fut exclu de la représentation nationale, et rentra dans la vie privée


cité dans liste de Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_alphab%C3%A9tique_des_membres_de_l%27Assembl%C3%A9e_constituante_de_1789#B

les 1.145 députés titulaires (291 députés du clergé, 270 de la noblesse et 584 du tiers état), élus aux États généraux de 1789, qui se sont transformés en Assemblée nationale le 17 juin 1789 et en Assemblée nationale Constituante le 9 juillet 1789,


classés par Baillage (exemple Rouen : 16 députés= N°85, et Principauté d'Orange : 4 députés = N°125) sur
http://geneweb.inria.fr/roglo?lang=fr;m=NOTES;f=Listes:Deputes_Etats_Generaux_1789
Un des seize Députés du Tiers Etat du Baillage (n°85)de Rouen

http://geneweb.inria.fr/roglo?lang=fr;m=NOTES;f=Listes:Deputes_Etats_Generaux_1789


autres de Rouen
Simon Robert LEFEBVRE de CHAILLY.....Tiers Etat
Jean Hubert LERREFFAIT....Tiers Etat
Jean Jacques François MOLLIEN...Tiers Etat
Jacques Guillaume THOURET...Tiers Etat
Michel Nicolas de TRIE-PILLAVOINE...Noblesse
Louis Pierre François Marquis de BELBEUF...Noblesse
Dom François Alexis DAVOUST...Clergé
Jean Baptiste DECRETOT...Tiers Etat
Pierre Nicolas DEFONTENAY...Tiers Etat
Louis Charles de GRIEU...Clergé
Dominique de LA ROCHEFOUCAULD...Clergé
Thomas Louis César LAMBERT de FRONDEVILLE ...Noblesse
François LE BRUN...Clergé
Denis LEFORT..Tiers Etat
Victurnien Bonaventure Victor de ROCHECHOUART Duc de MORTEMART ...Noblesse
Jean Barthélémy LE COUTEULX de CANTELEU...Tiers Etat

+++

Principauté d'Orange :
Guillaume Louis du TILLET...Clergé
Jacques VINCENS Marquis de CAUSSANS de MAULÉON...Noblesse
Louis de POULLE..Clergé
Gédéon Godefroy Antoine (de) BOUVIER ..Tiers Etat

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/trombino-1789/sommaire.asp

++++++

sur Base Médaillés de Sainte Hélène:

un Félix Godeffroy BOUVIER né le19 nov 1794
résidence :ORANGE
12 Régiment d'Infanterie Légère
période du 07/1812 au 09/1815
dossier 112142

hypothèse

http://www.stehelene.org/cgi-bin/lh/stehelene-search.pl

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Frédéric DE BOUVIER, Avocat 1679-1758   Judith DEYDIER 1683-1759   Jean François DE BREMOND, Notaire 1691-1766   Marie Anne DE REY 1700-1757
| | | |






| |
Gédéon BOUVIER, Avocat 1713-1786   Marie Esprite DE BREMOND 1725-1805
| |



|
Gédéon Godefroy Antoine DE BOUVIER, Député du Tiers-Etat 1760-1826



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content