Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


Comte DE CHAMPAGNY (24 avril 1808), Duc DE CADORE (1er, 15 août 1809), Pair de France (1814), Contre-Amiral (**) (avant 1814 - en retraite déjà en 1814), Chevalier de l'Ordre de Saint Louis (12 avril 1782), Ordre des Cincinnati (1783), Député de la Noblesse (1789), Grand Aigle de la Légion d'Honneur (1805)

  • Né le 4 août 1756 (mercredi) - ROANNE 42
  • Décédé le 3 juillet 1834 (jeudi) - PARIS 75 , à l’âge de 77 ans

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Relations

 Notes

Notes individuelles

Grâce à l'abbé Joseph-Marie Terray, qui devint quelques années plus tard le fameux contrôleur des Finances (1769/1774), frère de sa belle-mère, il obtient une bourse pour le collège de la Flèche en 1765 et entre à l'école militaire de Paris en 1770.

Il est admis à l'âge de 15 ans dans la marine royale en 1771 comme garde-marine. Il embarque en 1774 sur la frégate « La Flore », chargée d'annoncer l'avénement de Louis XVI au dey d'Alger et au bey de Tunis.

En 1775, enseigne de vaisseau et lieutenant de vaisseau en 1780 ; grièvement blessé le 12 avril 1782, il est fait chevalier de Saint-Louis.

Major de vaisseau en 1786. Quitte la marine en 1787, à l'âge de 29 ans, comme major de vaisseau.

En 1789, élu député de la noblesse du bailliage de Montbrison (Forez) aux Etats généraux et membre du Comité de la Marine, puis rapporteur de ce Comité à l'Assemblée constituante. En 1790, secrétaire de l'Assemblée constituante et en 1791 élu commandant de la garde nationale de Roanne.

Emprisonné comme ex-noble et ex-constituant de 1793 à 1794. En 1795, membre du Conseil général et du Directoire du département de la Loire. Bonaparte le fait conseiller d'Etat le 23 décembre 1799.

Ambassadeur de France à Vienne de 1801 à 1804. En 1803, chevalier de l'Ordre de la Légion d'honneur. D'août 1804 à août 1807, ministre de l'Intérieur. En 1805, promu grand-aigle de la Légion d'honneur. D'août 1807 à avril 1811, ministre des Relations extérieures. En 1811, ministre d'Etat et intendant général des domaines de la Couronne, grand-chancelier de l'Ordre de la Réunion.

En 1813, sénateur et secrétaire de la Régence. En 1814, commandant de la 10è Légion de la Garde nationale de Paris, pair de France à vie, contre-amiral en retraite.

En 1815, pair héréditaire des Cents-Jours. En 1819, baron-pair. En 1820, président du Collège électoral d'Orléans. En 1825, secrétaire de la Chambre des pairs. Chevalier, grand-croix, commandeur de nombreux ordres français et étrangers. De 1806 à 1814, grand conservateur du grand-orient de France. Il a écrit essentiellement des rapports et un recueil qui fit l'objet d'une publication, « Souvenirs de M. de Champagny, duc de Cadore », imprimé chez Paul Renouard, Paris 1846. Cette édition a été réimprimée en 1975 par Slatkine-Megariotis Reprints, Genève.

L'image est la copie de 1853 par Théodore-Auguste Rousseau du tableau original peint par Antoine Ansiaux en 1807. La copie se trouve au musée national du château de Versailles sous le numéro d'inventaire 4721. On peut s'en procurer la photographie en noir et blanc ou en couleur au service photographique des Musées Nationaux, 89, avenue Victor-Hugo, 75116 Paris.

Léon Mercier, ancien magistrat, a écrit une étude sur le duc de Cadore à Roanne, en 1889, d'après sa correspondance intime et d'autres documents inédits.

A noter : l'Arc de Triomphe de l'Etoile devait être à la Bastille, mais sur les conseils de Champagny et de l'architecte Chalgrin, il fut construit sur la colline de l'Etoile.

L'empereur signa le 1er janvier 1806 le décret de construction de la « Colonne d Austerlitz », confiant à son ministre de l'intérieur, Champagny, le soin de son exécution.

Le 12 octobre 1808, Champagny, nouveau ministre des Relations extérieures pour la France, et le comte de Romanzoff, ministre des Affaires étrangères pour la Russie, signent la Convention pour le rétablissement de la Paix entre Napoléon et Alexandre Ier.

Champagny négocia le mariage de Napoléon et de Marie-Louise.Pair de France (4 juin 1814 et 1819) duc-pair héréditaire (14 avril 1820).

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean Baptiste DE NOMPÈRE DE CHAMPAGNY 1693-   Claudine MATHIEU DE BACHELARD ca 1705-    
| |



|
Charles DE NOMPÈRE DE CHAMPAGNY 1725-   Geneviève DUBOST DE BOISVERT †1762
| |



|
Jean Baptiste DE NOMPÈRE DE CHAMPAGNY, Comte DE CHAMPAGNY 1756-1834



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content