Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


Sieur DE LA CROSNIÈRE, Grand Croix de l'Ordre du Mérite du Lion de Limbourg, Maire de Noirmoutier (85)

  • Né le 27 décembre 1750 (dimanche) - NOIRMOUTIER EN L'ÎLE 85
  • Décédé le 19 septembre 1834 (vendredi) - NOIRMOUTIER EN L'ÎLE 85 , à l’âge de 83 ans
  • Grand-maître des cérémonies des dits ordres en France

 Parents

 

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Né le 27 décembre 1750, il devint capitaine des chasses et inspecteur-général des bois du roi dans l’île de Noirmoutier, continua comme son père, à s’occuper de dessèchements et de travaux agricoles. Lorsqu’au commencement de 1811 et de nouveau en 1820, des digues furent forcées et la Crosnière envahie par les flots, il montra la plus grande énergie pour réparer le désastre et relever les digues renversées sur une longueur de plus de six kilomètres. A l’entrée du port de Noirmoutier, il dessécha plus tard le grand et le petit Mullenbourg, connus sous le nom de terrains Jacobsen . En résumé, il livra à l’agriculture plus de quatre cents hectares auparavant recouvert par l’océan. La société d’encouragement pour l’industrie nationale lui donna, en récompense de ses services, une médaille d’or, en 1829.
.

Maire de Noirmoutier, conseiller général de la Vendée, il était chevalier de la Légion d’honneur et membre de la Société patriotique bretonne.
.

Très instruit, il avait rassemblé dans sa demeure une collection importante de livres, objets d’art et d’autographe. Parmi ces derniers figuraient ceux qui provenaient du cabinet de Thieriot, correspondant et légataire de Voltaire, ce qui lui permit de publier un volume intitulé: Correspondance et Pièces inédites de Voltaire..
.

Jacobsen qui, sous l’ancienne monarchie, était député de l’île de Noirmoutier à la cour de France fut nommé, le 30 septembre 1787, par Philippe de Limbourg, duc de Schleswig-Holstein, grand-croix de l’ordre du Mérite du Lion de Limbourg sous l’invocation de saint Philippe et membre de l’ordre chapitral et illustre Association d’ancienne Noblesse. Il était en outre grand-maître des cérémonies des dits ordres en France. Jean Corneille Jacobsen mourut en 1834..
.

Il avait épousé (contrat du 24 avril 1790) Balzamie Danguy de Vüe, fille de Charles-François, chevalier de saint Louis, seigneur de Vüe, Arthon, la Blanchardais et de Marie Balzamie de Foyal de Donnery, petite- fille du coté maternel de Michel Bégon, intendant de la marine, et petite nièce de Scipion-Jérome Bégon, évêque de Toul. Ils eurent sept enfants.

Sources:
- personne: E.Polti (Généalogie "Jacobsen" Envoyée par Y. Hélaine)
- naissance: YH (Archives de la Vendée)
- mariage: F-L. Jacquier (généalogie Danguy)
- famille: E.Polti (Généalogie "Jacobsen" Envoyée par Y. Hélaine)

http://geneweb.inria.fr/roglo?lang=fr;i=1258742

Notes concernant l'union

Sept Enfants

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

     
Cornil Guislain JACOBSEN DE LA CROSNIÈRE, Seigneur DE LA CROSNIÈRE 1709-1787   Suzanne Elisabeth CORMERYE 1728-1752
| |



|
Jean Corneille JACOBSEN DE LA CROSNIÈRE, Sieur DE LA CROSNIÈRE 1750-1834



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content