Melding til besøkende

close

Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible


(Gilles Dominique Jean M de Boisgelin de Kerdu)
Vicomte DE BOISGÉLIN, Général (**) de Brigade (30. juni 1791(Maréchal_de_Camp)), Chevalier de l'Ordre de Saint Louis

  • Født den 18. august 1753 (lørdag) - PLÉLO 22
  • Døpt den 28. august 1753 (tirsdag)
  • Død den 15 messidor år II (3. juli 1794) (torsdag) - PARIS 75 , alder 40 år
  • Seigneur de Launay...guillotiné un...Jeudi

 Foreldre

 

 Giftermål og barn

 Søsken

 Notater

Notater om personen

Sous-Lieutenant, capitaine, colonel, maréchal de camp, puis général de brigade. Il se marie le 10 octobre 1774 (fiançailles le 11 septembre 1774 à Saint-Brieuc, paroisse Saint-Michel) en la chapelle de l'Hôtel de Rohan à Paris avec Adélaïde de Laurens de Peyrolles, marquise de Saint-Martin-de-Pallières, fille de feu haut et puissant seigneur Pierre de Laurens de Peyrolles, chevalier, marquis de Peyrolles, conseiller du roi et président à Mortier, et de haute et puissante dame Marie-Marguerite de Laurens de Brue. Mariage célébré par Monseigneur Jean-de-Dieu Raimond de Boisgelin de Cucé , archevêque d'Aix, en présence de Louis-Bruno de Boisgelin de Cucé, comte de Boisgelin, marquis de Cucé et pair de France, les oncles du marié et de haute et puissante dame Marie de Boisgelin de Cucé, comtesse-chanoinesse de Remiremont.

Le contrat de mariage fut passé à Paris le 18 juillet 1777. Gilles-Dominique est sous-lieutenant au régiment des Gardes-Lorraines le 28 mars 1766, il devient capitaine au régiment Royal-Piémont-Cavalerie, puis colonel du deuxième régiment du Forez le 7 août 1778. Il est fait chevalier de Saint-Louis. Comparaîtra pour la première fois aux Etats de Provence en 1787. Il est commandant du Havre au début de la révolution avec le grade de maréchal de camp le 30 juin 1791. Firmin-Didot dans sa "Nouvelle Biographie Générale", fait remarquer que Gilles-Dominique sut maintenir la plus exacte discipline dans le régiment de Béarn, anciennement régiment de Boisgelin, lorsque la révolution éclata.

Désigné pour servir sous Luckner en 1792, Gilles-Dominique refuse, sans doute pour ne pas avoir à combattre l'armée des princes où se trouvaient ses cousins de Pléhédel. Suspendu, arrêté, emprisonné au palais du Luxembourg, comdamné à mort, il est guillotiné le 3 juillet 1794.


http://roglo.eu/roglo?lang=fr;i=2208566

Notater om familien

en la Chapelle de l'Hôtel de Rohan ; Six Enfants

  Foto og arkiv data

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Oversikt over anetavlen

    René Christophe DU HALLAY 1700-   M Renée DE BIZIEN DU LÉZARD ca 1708-
| |



|
Claude Jean M DE BOISGÉLIN, Comte DE BOISGÉLIN 1720-1800   Jeanne Emmanuelle Renée DU HALLAY 1727-1762
| |



|
Gilles Dominique Jean M DE BOISGÉLIN, Vicomte DE BOISGÉLIN 1753-1794



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content