Édouard Ferdinand Louis Chaumont-Morlière
Édouard Ferdinand Louis Chaumont-Morlière
Sosa :10
Officier de la Légion d'Honneur (3 juillet 1930), Chevalier de la Légion d'Honneur (5 janvier 1918), Croix de guerre 14-18 (26 décembre 1915)

  • Né le 17 août 1881 - Alger, Algérie
  • Décédé le 13 mars 1942 - Toulon, 83137, Var, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France,à l'âge de 60 ans
  • Inhumé le 5 mars 1949 - Versailles, 78646, Yvelines, Ile-de-France, France
  • Officier de cavalerie
8 médias disponibles 8 médias disponibles

 Parents

 Union(s), enfant(s), petits-enfants et arrière-petits-enfants

 Fratrie

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles


Biographie rédigée par son petit-fils Baudouin Fanneau de la Horie :

Nota :
L'adjonction du nom Morlière à Chaumont, demandé par sa mère, a été obtenu par décret en date du 31 octobre 1908, signé Fallières et Aristide Briand.
Morlière était le nom de jeune fille de sa grand-mère maternelle Edma, femme de Pierre-Ferdinand Vellard.

Carrière militaire
Engagé volontaire pour 4 ans comme 2ème classe au 12° Chasseurs le 24 juillet 1900.
Brigadier le 14 juin 1901, maréchal des Logis le 1er juin 1903, toujours au 12° Chasseurs.
Maréchal des Logis Fourrier au 7° Dragons le 11 mars 1904.
Rengagé pour 3 ans le 24 juillet 1904.
Elève officier à l'Ecole de cavalerie de Saumur le 1er avril 1905, sorti 17° sur 106 le 28 février 1906.
Promu Sous-lieutenant le 8 mars 1906, et affecté au 3° Hussards. Lieutenant le 1er avril 1908.
Affecté au 3° Spahis le 25 septembre 1909, au 1er Spahis le 1er juin 1910, au 5° Hussards le 1er mars 1913.
Détaché à l'Ecole de cavalerie de Saumur pour suivre les cours de Lieutenant d'instruction du 1-10-1913 au 31-7-1914.
Lieutenant au 5° Chasseurs d'Afrique le 8 avril 1914. Affecté à l'EM de la 8° Armée le 30 novembre 1914.
Détaché à l'EM de la 7° Division d'Infanterie le 22 avril 1915, à l'EM de la 4° Div. de cavalerie le 4-7-1915.
Réintégré au 1° Chasseurs le 20 août 1916. Promu capitaine le 4 octobre 1916.
Affecté au 13° Dragons le 24 novembre 1916.
Détaché à l'EM de la 12° Région le 30 avril 1919. Capitaine commandant le 22 juillet 1919.
Affecté au 19° Dragons le 9 mai 1920. Affecté à l'EM de la 5° Brigade Légère le 1er août 1924.
Affecté au 15° Régiment de Chasseurs le 8 juin 1926, au 8° Spahis le 24 septembre 1926.
Chef d'escadron le 25 juin 1928, Chef d'escadron Major le 23 juillet 1928.
Affecté au 6° Spahis le 23 avril 1929.
Double fracture de la jambe droite début 1930 et racourcissement de 2,5cm de la jambe, avec gêne marquée de la marche. Maintenu en activité avec pension de 25%.
Affecté au 1er régiment de Spahis algériens le 7 octobre 1931, à Laghouat.
Lieutenant-colonel le 25 juin 1935. Affecté au 4° régiment de Spahis tunisiens, à Sfax en septembre 1936.
Rayé des contrôles de l'Armée active le 17 août 1939.
Prend sa retraite à Paris, rue Valentin Haüy.
Rappel à l'activité le 28 août 1939.
Affecté comme colonel commandant le 15° Régiment de Dragons Portés.
Fait prisonnier le 10 juin 1940.
Rayé des contrôles du 15° RDP le 13 juin 1940.

Campagnes
Algérie du 16 octobre 1909 au 15 janvier 1911 (Affaires Ain Zitoun et Ain Sebbab).
Maroc occidental du 16 janvier 1911 au 22 janvier 1913 (Sidi Bou Knadel, Emeute de Fez).
Algérie du 23 janvier 1913 au 1er février 1913.
France contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 23 octobre 1919.
Pays Rhénans du 24 octobre 1919 au 8 septembre 1924.
Maur du 20 février 1927 au 26 février 1929.
Algérie du 9 novembre 1931 au 31 juillet 1935.
Tunisie du 1er août 1935 au 16 août 1939.
France contre l'Allemagne du 1er septembre 1939 au 12 juin 1940.
En captivité en Allemagne du 13 juin 1940 au ?? 1942.

Décorations
Chevalier de la Légion d'Honneur le 5 janvier 1918, Officier le 3 juillet 1930.
Officier de l'ordre du Ouissam.
Médaille coloniale avec agrafe Maroc le 25 juin 1914.
Croix de guerre avec palmes le 26 décembre 1915.

Informations complémentaires sur Genanet [jacquesassael] et [peseg70].

Fiche matricule disponible aux Archives de Paris.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

       
   
   
   
Nicolas François Chaumont Marie Louise Hubert Pierre Ferdinand Vellard Marie Emma Théophile Morlière
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Jean Baptiste Edouard Chaumont, Officier de la Légion d'Honneur 1843-1900 "Bérengère" Ferdinande Vellard 1856-1935
|
2
 |
3



|
"Édouard" Ferdinand Louis Chaumont-Morlière, Officier de la Légion d'Honneur 1881-1942