Chronique familiale



 Leurs migrations vers la France


Pelerin_1.gif

Leurs migrations vers la France a probablement été causé par les difficiles conditions de vie dans les rudes montagnes Helvètes, et la nécessité du repeuplement de l'Alsace suite à la guerre de trente ans (1618-1648) les villages sont détruits, les terres ne sont plus cultivées, les populations ont fui et les loups rôdent partout.

Pour relever et repeupler l'Alsace, Louis XIV offre des terres aux soldats démobilisés. L'opération sera un fiasco, parce que les soldats sont de mauvais cultivateurs.

C'est dans ce contexte que l'on voit arriver par vagues successives des familles d'origine suisse qui vont s'établir en Alsace et réussir leur implantation. Des liens existaient déjà depuis longtemps entre l'Alsace et la Suisse. Les nouveaux arrivants sont des petites gens, qui n'ont pas grand chose si ce n'est leur savoir-faire. Ils quittent la Suisse pour des raisons économiques ou religieuses, pour rester indépendants. Ce sont des cultivateurs cadets de famille et donc sans domaine, des artisans en tous genres (cordonniers, meuniers, menuisiers, etc.). Pour les accueillir, Louis XIV publie un édit selon lequel tout nouvel arrivant pouvait recevoir une maison et quelques arpents de terre.

Ces confédérés arrivent dans une région dévastée, où tout est à reconstruire. Ils se mettent au travail et y réussissent. Ce sont des gens jeunes, qui n'ont rien à perdre et tout à gagner. Ils arrivent souvent par groupe d'une même origine (Thurgovie, Berne, Zurich, etc.) et vont mettre en place des structures sur le modèle de ce qu'ils avaient chez eux, notamment les bourgeoisies. Et quand Louis XIV va vouloir imposer ses lois, selon leur habitude, les émigrés vont discuter et chercher un compromis.

Ainsi, lorsque Louis XIV demande à son ministre Colbert si les lois du royaume sont bien appliquées en Alsace, celui-ci répond : - "Oui, Sire. Avec rigueur, mais à la suisse. L'ordre règne, les affaires vont bien. Et surtout, n'y changez rien !"

L'arrivée de Suisses en Alsace a été un enrichissement incroyable pour la région. A la veille de la guerre de 1870, on peut dire que la population alsacienne est en grande majorité d'origine suisse.

source : Françoise Favre


Retour_au_sommaire.gif


Index des pages
  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content