Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Pour rejoindre le groupe de GeneaHUY:

http://fr.groups.yahoo.com/group/GeneHuy/

 Chronique familiale



 ENGIS


Sommaire

 ENGIS

 Présentation

Le village d’Engis est devenu le centre administratif d’une commune comprenant également Clermont-sous-Huy et Hermalle-sous-Huy. Village industriel, Engis étend son territoire sur la rive gauche de la Meuse.

Engis : En 1232, Engeih. Engis est la forme génitive du nom de personne Ingo, Engo.

Clermont-sous-Huy : Très ancienne seigneurie citée dans une charte en 1062.

Hermalle-sous-Huy : En 779, 844, Harimala. En 947, Harimalla. En 1182, 1185, Harmala. En 1524, Hermal devant Floene.

Le site est ancien car on y a découvert des vestiges du paléolithique, du néolithique et de l’âge du bronze. Ce n’est cependant qu’en 1040 que le village est mentionné pour la première fois. Au XIIe siècle la seigneurie appartint au célèbre lignage des Warfusée et dès le XVe siècle elle est partagée entre les Haultepenne et les de Horion. Au milieu du XVIIe siècle elle est vendue au comte d’Egmont mais une Cour de basse-justice en appelait toujours aux échevins de Liège. Quant à la paroisse, d’origine inconnue, elle appartenait à l’abbaye de Flône qui y nommait le curé.

Clermont est un petit village constitué de hameaux (Les houx, Les granges, Les fontaines, Magnery, Halledet...). Il présente donc une autre variété de paysage avec un habitat dispersé. Clermont fait partie de l’Ardenne condrusienne bande de 4 à 5 km qui suit le sud du cours de la Meuse et qui présente des caractéristiques géographiques (habitat, sous-sol, prairies...) semblables à celles des Ardennes.

On a retrouvé, à la limite du village et d’Ehein, les restes d’une villa romaine avec hypocauste. Elle date du Ier siècle mais a fait l’objet de remaniement au IIe siècle. Un diverticulum (route secondaire) reliait la villa au vicus de Vervoz.

Village mosan installé aux portes de l’Ardenne condrusienne et à proximité de la Meuse, Hermalle séduit par un centre historique à l’architecture de toute beauté. Le village fut peint par Lucas van Valckenborgh au XVI siècle.

Mis à part le noyau originel regroupé autour de l’église et du château, Hermalle présente un habitat en ordre dispersé dont plusieurs hameaux ou fermes isolées sont issus de défrichements médiévaux. Une de ces fermes, celle de Hottinne, dépendait de l’abbaye de Flône. Au lieu-dit Héna, un prieuré dépendant de la même abbaye s’établit au XVIIe siècle.

 Liens

Voir: http://www.engis.be

Pour l'histoire des villages, voir aussi : http://www.tourisme-hesbaye-meuse.be/

Syndicat d'initiative d'Hermalle-sous-Huy - La Rawète : http://www.hermalle-sous-huy.be/


Index des pages
  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content