Maurice Emile GREVISSE
Maurice Emile GREVISSE
Sosa :1
  • Born 7 October 1895 - Rulles, 6724, Luxembourg, Wallonie, BELGIQUE
  • Deceased 4 July 1980 - La Louvière, 7100, Hainaut, Wallonie, BELGIQUE,aged 84 years old
  • Grammairien
1 file available 1 file available

 Parents

 Notes

Individual Note

Par tradition familiale, Maurice Grevisse est pressenti pour reprendre la forge paternelle, mais il affirme sa volonté de devenir instituteur.

Il entre à l'école normale de Carlsbourg, où il reçoit son diplôme d'instituteur en 1915. Il s'inscrit ensuite à l'école normale de Malonne et devient régent littéraire. Il occupe ensuite un poste de professeur de français à l'École des Pupilles del'armée de Marneffe. Durant cette période, il apprend seul le latin et le grec ancien. Tout en poursuivant sa carrière, il suit des cours de philologie classique à l'université de Liège. En 1925, il reçoit le titre de « docteur en philologie classique ». Il devient, en 1927, professeur à l'École royale des cadets à Namur.

Instituteur, puis professeur, il se rend compte que les grammaires existantes ne répondent pas au besoin de son enseignement, il reprend ses annotations en un nouveau concept qu'il intitule Le Bon Usage. Féru de grammaire, Raoul Grosjean, professeur puis directeur du gymnase de Neuchâtel, a été longtemps en contact avec Grevisse auquel il a transmis de nombreux manuscrits sur ses réflexions de grammairien. De nombreux éditeurs de renom refusent son manuscrit, c'est finalement un modeste éditeur de Gembloux qui le publie en 1936. La maison Duculot était lancée, et le succès de l'ouvrage ne s'est jamais démenti même pendant la Seconde Guerre mondiale. André Gide citera Le Bon Usage comme la meilleure grammaire de langue française à son époque. Le lexicographe Paul Robert émettra un autre avis superlatif en 1980 : Le Bon Usage est « la meilleure grammaire de la langue française ».

Plusieurs distinctions viendront ponctuer sa carrière, comme le prix De Keyn de l’Académie royale de Belgique en 1939 et la médaille d’or de l’Académie française en 1946. Maurice Grevisse a été nommé officier de la Légion d'honneur en 1971. De 1967à sa mort en 1980, il a siégé au Conseil international de la langue française. L'Institut Jules Destrée, à la suite d'un vote émis par des personnalités politiques et académiques, l'a classé parmi les « Cent Wallons » du siècle.

Maurice Grevisse disparaît le 4 juillet 1980 après avoir confié les rênes du Bon Usage à son gendre, André Goosse.

Le Bon Usage : la première édition date de 1936. Onze éditions ont été publiées du vivant de Grevisse et sous sa signature. La 11e édition date de 1980. Après la mort de Grevisse, son gendre André Goosse a pris la relève et dirigé la publication des éditions suivantes : 12e en 1991, 13e en 1993 (ISBN 978-2-80111-045-4), 14e (édition largement refondue) en 2007 (ISBN 978-2-8011-1404-9), 15e en 2011 (ISBN 978-2-8011-6425-9) et 16e en 2016 (ISBN 978-2-8073-0069-9).
Le petit Bon usage de la langue française, publié en 2018 et dirigé par Cédrick Fairon et Anne-Catherine Simon (ISBN 978-2-8073-1696-6).
Outre le Bon Usage, Maurice Grevisse a publié plusieurs ouvrages scolaires ou utilitaires traitant de difficultés :

Précis de grammaire française (1939) (aussi connu sous le titre Le petit Grevisse)
Exercices sur la grammaire française (1942)
Cours de dictées (1944)
Le Français correct (1973)
Savoir accorder le participe passé (1975)
Quelle préposition ? (1977)
La force de l'orthographe (1982)
Nouvelle grammaire française (1982)

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Jacques Joseph GREVISSE 1823-1893 Marie Eugénie PRIGNON 1823-1888 Nicolas Joseph MICHEL Marie Catherine CLEMENT
||||






||
Désiré GREVISSE 1857-1932 Marie Eugénie MICHEL 1862-1932
||



|
a picture
Maurice Emile GREVISSE 1895-1980