Family Book




Pour le moment , je suis en plein jardinage , cet arbre vient tout juste d ' être planté .á

Un arbre virtuel c ' est comme le travail au jardin , il faut être patient . Chronique familiale n ' est pas le terme qui correspond à ce que je souhaite écrire , mais cette rubrique permet de communiquercertaines informations .

áPS : La saisie de ces informations n ' est pas toujours conforme à ce que je souhaiterai , comme par exemple des guillemets à répétition ! Difficile de supprimer le 7 ! ... qui n ' apparaît pasá lors de la saisie , etc ...

Trois ans , la saisie avance .

Je souhaite essayer de reconstituer les fratriesá. Les recherches et les saisies demandent donc beaucoup plus de temps .

D ' autre part ces recherches nous emmènent bien souvent ávers des ramifications éloignées du point de départ .

La recherche de la fratrie permet de collecter plus de renseignements sur une " branche " de l ' arbre et d 'agrandir la ramure .

á

Je dédie cet arbre à la mémoire de mes parents partis trop tôt .á

Mon père qui n ' eût pas la joie d ' être grand-père , ma mère quin ' eût ce bonheur que partiellement .

====Pourquoi ?====

Pourtant je pourrai vous dire ce qui m ' a poussée à mettre cet arbre en ligne : en accédant à d ' autres arbres , on peut enrichir le sien .

(Je pourrai peut - être à mon tour áenrichir le vôtre , mais il faut lui laisser le temps de prendre racine . )

Je renseigneá des éléments qui ont été vérifiés .á( documents personnels , mairies , archives départementales , tables décennales et actes ) le plus souvent .

Je consulte beaucoup d ' arbres sur Généanet en m ' efforçant de rechercher les actes chaque fois que j ' en ai la possibilité .

Dans le cas contraire já' opère par recoupement pour essayer d ' éviterles erreurs .

Peu à peu je vais le compléter mais je n ' ai pas seulement envie d ' aligner des listes de noms avec des dates de naissance , de mariage et de décès .

  • En le complétant je me situe entre deux citations .á "La vie des morts consiste à survivre dans l ' esprit des vivants . "áCicéron ...áet d ' une certaine façon la recherche des ascendants nous les " ramène " auprésent .
  • Et cette autreá: á" L ' enfant est comme l ' arbre pour bien grandir il a besoin de racines . " Proverbe indien qui nous entraîne vers l ' avenir en préparant pour nos descendants un arbre bien feuillu .


====Remerciements :á====

Les "áápépiniéristes " qui ont planté leurs arbres sur Généanet .

Pour Daussois ,

Remerciements particulièrement pour Messieurs Joseph Gonze et áAndré Lépine pouráleurs ápublications .á

Bibliothèque Historique de l ' Entre-Sambre-et-Meuse ,

Les registres paroissiaux :

Les tables ( Joseph Gonze ) 1620-1674 ; Les registres ( Joseph Gonze etAndré Lépine ) 1672-1798 ; L ' état civil du 19 è siècle et celui du début du 20 è ( André Lépine )

A partir de 1700 , et pour la "ájeune "áBelgique : depuis 1830 ... jusqu ' à 1900 .

ááLe fil d ' Ariane , entraide généalogiqueáBelgique . En particulier merci à Daniel Lallemand qui m ' aá aidée dans la recherche d ' actesáà Daussois .á

Pour l ' entité de Cerfontaine ,

Béatrice Maryá contact marybe : en particulier pour lesá Leclercq Gobertá, les Gérard Magain ...

Christian Demaret , contact teramed ,

Pour les á" malots " surnoms des habitants de Daussois ,

Pour le Hainaut , les ascendants d ' Angélique soeur de Marc : JeanWilfart ( contact jwilfart ) , Christian Vigin ( contact mick 62 ) Marc Vigin

Marie Claire Cellier ( contact mccellier ) : Je découvre par hasardáà Ragnies , les enfants des áMuseux - Hazard , un fils et deux filles qui contractent mariage avec les enfants des Dardenne - Courtois .á

Pour les Weppes :

Bernard Deleplanque pour la généalogie du sud des Weppes et les ascendants du facteur rural á, Auguste Deleplanqueá

Jean áSalin pour les ascendants de Philomène Flouquet , avec de nombreux patronymes des Weppes , on " revient " souvent vers cet arbre .

Bernard Vanacker qui nous a quittés mais ses recherches sont restées sur Généanet , merci à Bouly 59 pour les ascendants deá Jean Baptiste Luttun et de Marie Rose Batteur .

Pour la famille d ' Hespel : Gérard Van Den Sande , et beaucoup d ' autres ...

Pour l ' Avesnois :

François Lamer (contact atlantis35 )

Ancêtres en Avesnois , Géraud Pinchart ..." Un jour à colleret :áJean áJaumaud et Rosalie áBouchez au pays des tailleurs de pierre et des potiers .

Pour le canton de Ferrette :

áMa cousine d ' Alsace qui a commencé très tôt les recherches généalogiques et qui a partagé ses " trouvailles " et qui comme moi persévère même si larecherche semble sans issue .

Généanet , Geneviève Deneux pour ses recherches des ascendants de François Joseph Muller et d ' Anne Marie Dangel .

Département du Haut-Rhiná: Jean Luc Champault , en particulier pour lesdescendants de Jean Henri áMacker et ád ' Elisabeth Warre , patronymesAltenbach , Dangel , Enderlin , Schneider á...

Jacques Henry Bauer , pour les descendants de Christophe Uberschlag et d ' Agnès Haener , ...

Luc Manne , pour les descendants de Jean Enderlin et d ' Ursula Schlucklin , ...

Valère Kaletka qui présente des notes biographiques parfois très détaillées .

====Une " recette " qui ááporte ses fruits :====

Consulter beaucoup d ' arbres et faire les recoupements , mais cela demande Temps et Patience !

Patronyme Dairmont ( Dermont )á: je consulte l ' arbre de Monique Lenoir ( contact missnic ) et je découvre Eulalie , bien loin de Catherine ...

Six mois plus tard á, après maintes recherches , le lien est trouvé . Eulalie est la soeur de François , le grand-père de Catherine .

====Le report des données :====

N ' hésitez pas à me contacter si vous remarquez des erreurs , si vous avez des compléments d ' information . Dans tous les cas je vous répondrai , c ' est grâce à cette aide que nous progressons .

Lieu d ' un mariage :á

Louis Dominique Conia et Marie MagdeleineáLeclercq ne se sont pas mariés à Bachy ...áá

'''áá''''á''''á''áááááááááááááááááááááááá

Louis né à Bachy , berger et marchand de moutons se déplace et épouse Marie àáLigny .

Le mariage est noté à Bachy sur 8 arbres consultés sur 11á...

J 'ai recherché l 'acte à Bachyá...

Evidemmentáje ne l ' ai pas trouvé , voilà pourquoi je préfère ne pas noter un renseignement quand j ' ai un doute .

áIl y a c ' est sûr des erreurs dans mon arbre mais j 'essaie le plus possible de les éviter car l 'erreur recopiée se propage et se multiplie!á

'''Marie Barbe , Barbe Debruge ... ''à Sars-Poteries .


á

Trouver la bonne personne !

áQuand on consulte les registres paroissiaux , on n ' a pas la possibilité de lever les doutes concernant l ' identité de certaines personnes .

Les enfants de Joseph Jaumau et Barbe Debruge et ceux de Jean Jaumau etde Marie Barbe Debruge ...

Sachant qu ' il y a un Jean Joseph Jaumau , que parfois il y a des variations des prénoms d ' un acte à l ' autre !

Le 4 octobre 1729 est baptisé Jacques Philippe Jaumau fils de Joseph etde Barbe Debruge .

Parraináet marraine : Jacques et Marie Anne Coutelier .

Le 12 novembre 1729 est baptisée Marie Barbe , née la veille , fille deJean Jaumau et de Marie Barbe Debruge .

Parrain : Jean Estienne Debruge , marraine : Anne Marie Jaumau .

Il est clair que Jacques et Marie ne sont pas frère et soeur .

En consultant plusieurs arbres , une certaine " Marie Barbe Debruge " épouse un monsieur Jaumau , un monsieur Buisset , (áà l ' époque il n ' y a pas de divorceá , pour contracter un second mariage faudrait-il que Marie Barbe soit veuve . ( les dates de décès des époux ne sont pas compatibles avec deux mariages á. )

áMarie Barbe à son décès est la veuve de Jean Jaumau .á

Un méli-mélo difficile à éclaircir ! á

áDes erreurs de transcription sont toujours possibles , aussi régulièrement je vérifie et je corrige .D ' autres erreurs , il faut essayer d ' être le plus rigoureux possible , les actes permettent de bâtir de bonnes bases , mais là encore on trouve quelques " variations " d ' un acte à l ' autre : prénoms , date de naissance différente dans l ' acte de naissance et dans l 'acte de mariage ...

á

L ' orthographe évolue au fil du temps .

Les " i " deviennent des " y " et inversement á: Bavai devient Bavay ,Tournay devient Tournai !áGéri devient Géry , Palmire s ' écritátantôt áavec un i ou un y ...

Les " s " disparaissent : Desmadrille devient Démadrille , ... Deleplanque est parfois orthographié Delplanque , Luttun perd parfois son t , Oger devient Ogez et Villette perd son l ...ou son t ! Delory , Marsy , Lys á,...áperdentáleur tréma sur le y .

áá

Les prénoms des actes de naissance áchangent dans les actes de mariage et ou de décès ...

Née Louison Carpentier , sur les actes de naissance de ses enfants et sur l ' acte de mariage de sa fille : áMarie Louise .

Née et mariée áIsbergue , Joseph Delory apparitionáádu áprénom Aline en2è position : Isbergue , Aline , Joseph .

á Essayez les différentes orthographes au moment des recherches .

á Pour les patronymes ,á les orthographes rencontrées :

Bal , áBalleá;ááBarin , Barrin ; Billaud , Billaut ;áCastrique , Castrick ; Charle , Charles ;

Croquesel , Croqueselle , Crocselle , áCroccel , Crocsel ... et même Croisel sur les tables décennales ;

Dairmont , mais également Dermont , Deirmont ; Destroulle , Destrouille


Desmadrille , Démadrille , mais aussi Marie Catherine Desmadrilles pourson acte de mariage et Desmadril pour son acte de décès ;

Druelle , Deruelles ; áEstassin ou ... Stassin ;Gobroná, Gobront ;áGoulart , Goulard ; áHélu et Hellut ; Henrard et Henrart ;Jaumau , Jaumeau , Jaumaux , Jaumeaux , Jaumot ; áLaurant , Laurent , Lorent ;áLeroi , Leroy ;

Magain , Maguin , Maguins ; Moriaumé , Moriamé , ...á; Préat , Préyat ;áQuené , Quénée , Quenet ;áQuimpe , Quempe ; Thiriau , Thiriaux ; áVilette , Villete , Villette ; Wauthy , Wauthier ...

Les patronymes non reliés à l ' arbre


Fernand Bottequin ,

Louis Cardon de Garsignies ,

Octave d ' Hespel , Comte , Maire de Fournes ,

François Marie Raoultáqui naquit à Fournes et donna son nom à une rue ,une école ,

Le Comte de Rouvroy ,

====Les professions '':á'''====

De l ' importance du sens des mots !

Profession mendiant , mendiante ... n ' est attribuée qu ' aux personnes plutôt âgées .

En effet avec l ' âge ces personnes ayant des revenus insuffisants complètent leurs ressources .

Elles sont qualifiées de mendiant ou mendiante , cela ne signifiant paspour autant qu ' elles tendent la main .

( comme on pourrait leácroire áde nos jours le sens du mot ayant changéá )

Thérèse Gobron , décédée à l ' âge deá76 ans à Thy -le-Château qualifiée de mendianteá, m ' áaura donnée envie de la citer .

Dans les actes , elles sont notées au moment de l ' acte . Elles évoluent pourtant au fil de la vie :

ála mention sans profession sur l ' acte de décès n ' exclut pas une profession pratiquée antérieurement .

Augustin Desmadrille : marchand de bois , sabotier , surveillant de fabrique , débitant de bière à Herlies ...décédé à Fournes : sans profession !

Patronyme : Sion , vers 1735 , des fils... Pierre , Adrien , Jacques Joseph et Jacques François áqui seront " Charpentier " , cela va de soi !

Le père l ' était lui aussi évidemment et s 'appelait ...áJoseph .

Marchands ...en particulier marchands '''áde chiffons ''', métier souvent exercé par les " Dardenne " :

François né en 1784 époux de Catherine Ledoux ; Antoine né en 1802 époux d ' Angélique Jacques ; Pierre né en 1828 époux de Catherine Dairmont
Augustin

né en 1835 .

''Les professions de mes ascendants , en " vrac "á alphabétique
''

''Aubergiste , berger , brasseur , cabaretier , cabaretière , charpentier , charron ,á chemisière , chirurgien au monastère , cocher , commerçante ,ácordonnier , couturière , cuisinier , cuisinière , ácultivateur , cultivatrice , directrice d ' école , domestique à gages , douanier ,á employé de bureau , fabriquant de poteries , fabriquant de râteaux , facteur , fermier , áfileuse , fileuse de lin , forgeron , ágendarme à cheval , hôtelière pour pensionnaires , institutrice , journalier , journalière , álaboureur ,áálingère , machiniste , maçon , ámaître potier , áámanouvrier , manouvrière , marchand de bois , marchand de chiffons , marchand de moutons , marchand de poteries , marchand de toile , á marchande , ménagère , meunier , ámineur , ouvrier du bois ,á planteur detabac , potier , áprofesseur , pureur de grains , restauratrice , sabotier , scieur de long , servanteá,ásurveillant de fabrique ,ásurveillant de forges , tailleur de pierres , áátisserand , tonnelier , ávalet decharrue ,...''

á

====Mon souhait de renseigner les branches quelles qu ' elles soient : ====

====
á====

''ááLes branches ascendantes'' très développées sont bien sûr celles des "ápères " , aussi j ' essaierai de remonter également les branches " maternelles " souvent oubliées à mon goût .

( par simple souci d ' égalité hommes et femmes de condition modeste ouplus établie ont tous droit à notre intérêt pour leur histoire )

Quoique ...Revanche du destin , des mamans donnent leur nom à leur filsqui transmettent ainsi un nom qui serait perdu ...

Je souhaite autant que possible reconstituer les fratries . Vous l ' avez sans doute compris , j 'ai envie de faire la généalogie du coeur ...

En consultant les registres paroissiaux la mention " illégitime " si vilaine ,ááest maintes fois répétée ; enfant naturel serait plus adaptéá.

En effet de nombreux enfants sont " placés "á dans les villages et beaucoup d ' entre eux décèdent en bas âge .

L ' acte de baptême de cet enfant est très vite suivi de l ' acte de sépulture sans oublier bien sûr son étiquette : illégitime .

Des enfants naissent ... mais la mère n ' est pas mariée , l ' enfant portera le patronyme de celle-ci ou ... sera reconnu lors du mariage de sa mère quelques

temps plus tard .

Pour d ' autres paroisses le curé ou vicaire a l 'esprit " plus large "et note en 1782 fils naturel ... expression plus appropriée .

" Naturel " curieuse expression , áles enfants légitimes étant il me sembleátout aussiáá naturels .

Lors de la áconsultation des registres nous découvrons des expressions étonnantes comme enfant sorti du sein de sa mère ; des commentaires tout

aussiáádéroutants .

Acte de baptême , le prêtre note " on lui a imposé le nom de ..." Comment pourrait-il en être autrement ?

Dans les actes de sépulture ,áácertains curésáémettent des jugements devaleur sur la vie menée par leurs paroissiens .

''J ' ai aussi envie d ' ajouter des informations'' chaque fois que cela sera possible , de ... ále rêve suggérer la vie d ' un village des Weppes :

" Fournes vers 1906 " en piochant dans le dénombrement les indices qui comme les pièces d ' un puzzle nous renseignent plus que ce que l ' on ne pourrait

imaginer ...avant que n ' arrive août 1914 avec son cortège de souffrances et de douleurs .

( Les relevés de 1906 : Albert Flouquet né en 1882 , fils d ' Arnould et de Clémence Deleplanque figure sur le relevé de Fournes et sur celui de Wavrin . )

á

á

====
Les lieux : villes et villages de France et de Belgiqueá.====

Les Weppes avec
Fournes et les villages voisins ,

''Bavay ''et les chaussées Brunehaut ,

''L ' '''Avesnois
du côté des potiers et des ásouffleurs de verre ,

L ' 'Alsace et plus précisément le Sundgau avec''' Moos '''devenu Mooslargue .

(Mooslargue , commune créée en 1975 par la fusion de Moos et de Niederlag . Les deux villages étaient situés de part et d ' autre de la voie romaine LargitzenáDurlinsdorf qui s ' appelle encore Totenweg le chemin des morts parce que les gens de Moos l ' empruntaient pour aller enterrer leurs morts à Durlinsdorf .)

La province de Namur avec
Daussois, bourg de l ' entre Sambre et Meuse aux confins de l ' Ardenne , ancienne commune aujourd ' hui rattachée à

Cerfontaine ...tout près des lacs de l ' Eau d ' Heure .

====
Village de Fournes - en - Weppes et son château : ====

Doit - on dire Fournes ou Fournes - en - áWeppes ?(Maisnil - en - Weppes s ' appelle aujourd ' hui Le Maisnil ...)áFournes ...four ...Le village devrait son nom aux fours à poterie ou à chaux . Pays des Weppes , situé à l ' ouest .

Fournes et la généalogie ...comment une naissance en 1830 fit connaîtrece petit village des Weppes ?

Une voiture , à cheval bien sûr ! qui transporte une maman qui se rend au châteauá, accouche à Fournes et met au monde un fils qui deviendra un chimiste et

physicien reconnu : François Marie Raoult ... Son grand-père maternel était le jardinier du comte de Rouvroy .

'''Le château de Fournes''' : ne reste aujourd ' hui que le hameau du château .

Le château du Comte de Rouvroy ... seigneur de Fournes .

Après la révolution reviennent s ' installer les Comtes d ' Hespel ...

Le châteu Delassus : la bâtisse a changé de destination ámais devant elle se trouve toujours le cèdre du 19è siècle . Il a subi quelques coupes , certaines

branches étant trop abîmées .

Le pensionnat Vercouttre-Gombert : pensionnat Gombert puis Vercouttre-Gombert , au mariage de la fille de Joseph Gombert .

La Libaude ... qui prend naissance dans la commune et file vers Wicres , Marquillies , Hantay pour nous inviter à la promenade .

====
Dá'autres châteaux découverts au fil des recherches :á====

Au château de Ligny , naissance de Blanche , fille de Louis Ignace Cardon de Garsignies et de Marie Mathilde de Bosredont .

En 1927 , Ligny sera rattachée à Beaucamps .

A Haubourdin , le château d ' Edmond , comte d ' Hespel .

(Informations Dominique Mamet , la demeure et son propriétaire )

A Emmerin , le château de Ghermanez où réside la famille d ' Hespel .

Emmerin chatellenie comprenant le quartier de Ghermanez et celui du faubourg sous la gouvernance de Lille .

(Source : site de la mairie d ' Emmerin , deux fiefs avant 1789 )

En 1855 , le châteauáet ses dépendances sera affecté à l ' institut agricole pénitentiaireáá.

(áColonie de áGuermanez , modification de l ' orthographe du nom , source Wikipédia )

Dans la Somme le château de '''Long''' , la famille de '''Rouvroy''' etl ' histoire étonnante des boiseries du salon du zodiaque áachetées par un antiquaire et

"ásauvées " par un autre antiquaire qui a pris soin d ' avertir '''Gérard de Berny '''qui les rachètera en 1934 .

'''á'''

L ' histoire est parfoisáextraordinaire : Monsieur de Rouvroy vend ces boiseries qui doivent rejoindre l ' Amérique pour décorer un hôtel .

Le projet ne se fera pas . Après maintes péripéties , au bout de trenteans , les boiseries seront sauvées .

Un antiquaire du Faubourg Saint-Honoré se retrouvera en possession des boiseries . ( Source Lionel Bacquet , l ' histoire du château de Long )

Grâce à Monsieur de Berny celles-ci finiront par être replacées dans unsalon construit à l ' identique dans les jardins de son hôtel .

( ancien hôtel des Trésoriers de France )

A son Décès Monsieur de Berny lègue le bâtiment à la ville d ' Amiens .

(Le musée d ' Art local et d ' histoire régionale est inauguré en 1966 )

Décès en 1876 áde '''Julienne de Morgan d ' Epagny '''épouse d ' Edouard de Rouvroy :ácouronne de perles noires dans la chapelle Saint-Roch del ' église

offerte pour la remercier .

" Elle a passé en faisant le bien ... C ' est ici qu ' elle venait deuxfois le jour pour tous ceux qui lui étaient chers et qu ' elle puisaitla charité inaltérable

qu ' elle répandait sur les indigents et les affligés . Nous tous qu ' elle a secouru prions pour elle . "

====
Les conflits .====

Si on observe l ' évolution démographique , on constate de grands écarts au moment des conflits , guerre de 1870 , mais particulièrement celleque l ' on a

appelé la grande guerre , ( 1914 - 1918 ) et la seconde guerre mondiale( 1939 -á1945 )

Quelques chiffres pour Fournes :

Année 1911 : 1929 personnes , année 1921 : 1605 .

Année 1936 : 1651 personnes , année 1946 : 1176 .

Je n ' ai aucune compétence pour étudier les statistiques , mais les guerres outre les décès des combattants ou des civils ont diminué le nombre de naissances et

ont modifié la vie de toutes ces personnes .

A Souchez , (Pas de Calais ) 1526 habitants en 1911 et seulement 781 en1921 .

''Pour le village de Fournes , ''

''á1914á-á1918 '',ááátrois familles ont perdu deux fils :

Louisá et Régisá , 23 et 20 ans .

Léonáááet Omerá , 21 et 26 ans .

Arthur et Paulá, qui rejoint la liste des morts pour La France à jamaissans sépultureá, disparu à St Gérard en Belgiqueá , 23áet á22 ans .

''á1939 - 1945 '', des prisonniers ...

Josephádéporté de répression qui décèdera à Flossenburg ,

áGilbert áfusillé au fort de Seclin le 16 août 1944 , il allait avoir 23 ans .

2003 : mise en ligne du site " mémoire des hommes " ...

Quand on commence une recherche , on relève les noms inscrits sur le monument aux morts , puis on étend sa recherche aux autres conflits et puis á...on

recherche les sépultures...

Le centre d ' intérêt " armée , vie militaire et période de guerre " nem ' intéresse pas particulièrement en lui - même , mais ce fut le point de départ de mesárecherches et ces périodes ont été traversées par nos ascendants .

Je n ' ai pas l ' intention de refaire la liste des conflits de l ' histoire . Mais certains ont été très á" présents " dans la vie des personnes de cet arbre .

La guerre de 1870 et l ' Alsace quián 'est plus française : Albert qui part vers l ' Avesnois .

Pendant la grande guerre il se retrouvera dans une situation difficile avec deux fils et un gendre dans l ' armée française et des neveux dansl ' arméeáallemande .

La guerre de 14 - 18 : on part à la guerre , on souffre et on en revient ou pas .

La guerre de 39 - 45 : des prisonniers qui ont vécu des années de captivité qui les ont marqués à tout jamais .

Les soldats de 1940 ont été accusés de ne pas s ' être bien battus .

Les pertes allemandes lors de ces terribles journées de mai et juin 40 prouvent à elles seules le contraire . ( 49 000 morts et 11 000 blessés)

Au cours de la campagne de France du 10 mai au 25 juin :

100 000 français sont morts , 250 000 ont été blessés , 1 800 000 prisonniers de guerre dont 30 000 perdirent la vie loin de leur patrie . ( source : Amicale des

Oflag II Det II Bá)

La guerre d ' Algérie : jeunes appelés embarqués dans la tourmente ...

'''Ce qui m ' intéresse avant tout c ' est le destin des hommes .'''

'''Ne pas oublier de se souvenir et de rendre hommage , áchacun à sa façon .'''

'''á
'á'''

'''Pour les Weppes .'''

'''Les " Morts pour La France " reliés à mon arbre :'''

Louis Carpentier , 1915 , 25 ans à Minaucourt dans la Marne .

Adolphe Flouquet , 1916 , 27 ans à Biaches dans la Somme .

Deux frères : Omer Ogez , 1914 , 26 ans à la Neuville dans la Marne .

Léon Ogez , 1916 , 21 ans dans la Meuse ( à Haudremont qui n ' est pas une commune ; bois , forêt , carrières , hameau aujourd ' hui disparus ....) plus exactement à Fleury .

Arnould Flouquet , 1944 , 31 ans , hôpital de Seclin .

Informations :

Guerre 1914 - 1918 : site très intéressant " le chitmiste . com " : '''Historique desárégiments á'''merci à Didier pour son travail remarquable .

Guerre de 1939 - 1945 :

Prisonniers dans les '''Stalags''' : consulter l ' arbre de Manon Duvigneau , contact ( duvgen ) .

Le grand-père Jean Jacques Duvigneau ,áprisonnier 5 ans au stalag XVII B .

Prisonniers dans les '''Oflags''' : Gross Born (II D ) et Answalde (IIáB ) :

Un site très intéressant créé par une association , " '''La captivité en Poméranieá '''" : témoignages , photos , récits , informations , documents divers , ...

3000 officiers français ont été détenus de juin 1940 à mai 1942 au campde Gross Born . Ils seront transférés à Answalde . (ce qui correspond à Choszczno en Pologne )

En effet , de nombreuses évasions ont motivé ce transfert .

Né à Lambersart , le lieutenant André Rabin perdra la vie ,átué à bout portant au débouché du tunnel .

Il repose à Thiais áauprès de son frère le caporal Paul Rabin tué lors d ' un bombardement .

66 ans après son décèsále nom d ' André Rabin ásera inscrit sur le monument aux morts de sa ville natale .

( source discours du 8 mai 2008 , amicale des oflags IID et II B )áá

====
Du côté de Daussois : Tante Jeanne ... Les Dupont ...====

Elle s ' appelait '''Jeanne''' , avait épousé Jean et pour simplifier les choses ils portaient le même patronyme !

Le 16 novembre 1930 trois cloches furent bénies .

L ' une d ' entre elles s ' appelle Jeanne , pèse 375 kg et entonne le si . Sa marraine est Jeanne Dardenne , son parrain Ernest Rousseaux .

Quarante ans plus tard , en 1971 grâce à la générosité de Jeanne , ále Comité de la Marche de Daussois décide de faire restaurer les deux drapeaux .

Ceux-ci sont envoyés chez les soeurs du Carmel de Matagne-la-Grande réputé pour l ' art du textile .

(Source : C Leclercq , officier porte-drapeau de la Marche Saint Vaast de Daussois , historien de l ' Art .)

Les filles '''Dupont'''á , elles n ' étaient pas deuxá mais trois (peut- être quatre ...)á:

Marie , Jeanne et Catherine ... trois soeurs qui par leur mariage rapprochèrent trois " branches " !

Marie et Jacques Hélu , Jeanne et François Dairmont , Catherine et JeanLeclercq . En effet la quatrième s ' appelait Marie Barbe ...

====
Du côté de Moos á: Les frères Muller François Joseph , Albert et Pierre .''====

Très vite au fur et à mesure de l ' avancée de mon arbre et de mes recherches , j ' étais motivée par la reconstitution des fratries .

Avec l ' aide de ma cousine d ' Alsace notre souhait est enfin réalisé . Les frères Muller se sont éparpillés mais les voilà réunis sur nos arbres .

L ' aîné François Joseph né à Moos , se marie àááMoos ,áses enfants naîtront à Niederlag á. Ceux-ci souffriront comme beaucoup d ' Alsaciens des guerres qui ont meurtri ces régions prises , reprises ... et enfin revenues à la France . Mais combien de drames , de douleurs , de souffrances ...ont vécu toutes ces famillesá .

Le second Albert né à Moos , quitte son Alsace natale et part vers la France . Il arrive dans l ' Avesnois , se marie à Beugnies ,á des enfants naîtront áà Beugnies , Calais et Louvignies-Bavay et il décèdera à Louvignies-Bavay .

Le plus jeune Pierre né à Moos , rejoint le territoire de Belforttout proche se marie à Suarce , sa fille naît áà Giromagnyá. Iládécèdera très jeune à Faverois .Que sont devenues sa femme et sa fille ? ápour le moment les recherches sont en attente . Mais la belle-soeur de Pierre née à Moos comme son épouse est notée allemande en 1891 au recensement de Faverois ...

Comment se situer , trop français , trop allemand ... sur une période si courteáá: 3 guerres et 4 changements de régime en 75 ans ...

Toutes ces vies brisées , tiraillées , surtout ne pas juger , mais ne pas oublier .

Les Malgrés-Nous enrôlés de force qui ont payé un lourd tribut etqui ont souvent été les áoubliés de notre histoire á.

Récit du fils d ' un Malgrés-Nous , Armand Bundt , " Dix ans d ' une vie " 1939-1949 :

130 000 Alsaciens et Mosellans ont été incorporés de force dans l ' armée allemande áen 1940 .

20 000 d ' entre eux sont morts la plupart sur le front russe .

20 000 autres sont portés disparus .

40 000 d 'entre eux ont été en captivité dans les camps soviétiques ; les derniers ne sont rentrés de captivité qu ' en 1955 .

( Source : M Bundt qui rend un hommage émouvant à son père áen racontant cette tranche de vie si douloureuse . )

Il ne s ' agit pas seulement d ' une page de notre histoire , mais de destinées marquées à jamais .

10 mai 1871 : par le traité de Francfort les deux départements alsaciens exception faite du territoire de Belfort et tout le nord-est de la Lorraine sont annexés par l ' Empire allemand jusqu ' en 1918 .

Les Alsaciens-Lorrains ont le droit d ' opter individuellement pour la nationalité française à condition de quitter le pays avant le 1er octobre 1872 .

Ce que font 158 000 d ' entre eux qui gagnent la France ou l ' Algérie .

Dans l ' armistice du 22 juin 1940 , aucune allusion n ' est faite aux départements alsaciens .

L 'Allemagne incorpore progressivement l 'Alsace au Reich . A partir d 'août 42 les Alsaciens-Lorrains sont mobilisés dans l 'armée allemande .

( Source : dictionnaire d 'Histoire de France , áPerrin )

J ' ai puácomprendre en lisantáá le récit écrit par un desá petits-filsd ' Albert Muller mon arrière grand-pèreáále bonheur qu ' ilá avait puressentir enáá apprenant que son Alsace natale était revenue à la France .

( Extrait d ' un récit vécu à l âge de 13 ans et demie , en 1918 et rédigé à l ' âge d ' être grand-père .)

"Les allemands venaient d ' accepter l ' armistice ; nul doute , c ' était la fin de la guerre , la victoire .

En quelques heures les drapeaux garnissaient les fenêtres et les monuments á.

C ' était vraiment la fin d ' un cauchemar , une explosion de joie , toute une ville en liesse .

( Cette ville est Saint-Etienne où les parents Muller venus du nord se sont réfugiés et ontárejointááleur áfils Victor . )

A la maison , le grand-père Muller , dans son fauteuil pleurait doucement : il pensait à son fils Albertá et aussi à son petit village d ' Alsace qui allait redevenir

français . "

Il décèdera en 1923 et n 'aura pas heureusement la peine de savoir qu 'avec 1940 son Alsace serait áreprise à nouveau á.

á

====
Les oubliés :====

En consultant les TD , les dénombrements , on relève le nom des enfantsabandonnés ou des enfants d ' hospice ,qui je l 'espère auront trouvé une famille de coeur auprès des personnes qui les ont hébergés .áPeut -être ne trouveront - ils pas de place dans un arbre ? Alors j 'ai décidé au fil des communes consultées de noter leurs noms pour les sortir de l ' oubli .

Faches : rue Kléber , Charles Hamel né à Lomme en 1897 ; route de Douai, Jules Arcelon né à Lille en 1905 , Louis Lejeune né à Lille en 1903 , Fernand Verbeland né à Lille en 1902 .

Herlies : Les Grands Riez , Henriette Legrandánée le 31 août 1888 , lieu inconnu , servante de ferme .

Wavrin : áacte de sépulture du 6 mai 1755 , Jean Baptiste Joseph enfanttrouvé à Lille âgé de 9 jours inhumé dans le cimetière de l ' église en présence de sa mère nourricière .

  • Les destins " difficiles " :

    ''Les enfants trouvés à Fournes .


    Patronymes " évocateurs de leurs misérables destinées " : Sanscullotte , Cage , Fenettre ...

    áOn l ' a appelé Jean Jacques Sansculotteá.

    En 1793 , vers cinq heures du matin ,ádans un jardin on a trouvé un enfant nouveau - né á. Ses pleurs ont été entendus par plusieurs témoins .

    Un homme de loi ( juge de paix ) lui a donné le nom de " Sanscullotte "est - ce par rapport à la révolution ?áIronie du sort , la descriptionde ses habits est désolante . Vétû d ' une petite chemise ouverte d ' un bout à l ' autre , par dessus une petite camisole rouge , emmaillotéavec un morceau de toile d ' étouppe , un mauvais linge sur la tête avec un bonnet de toile peinte .á

    Le 10 Nivôse de l ' an III de la République : Une enfant déposée dans une cage à poulet appartenant à un homme qui exerce le métier de poulalier ...

    On l ' appellera Jeanne , Joseph Cage .

    Le 21 Thermidor de l ' an III de la République : Une autre enfant déposée sous les fenêtres , dont les pleurs seront entendus par la femme de la maison qui la recueillera pour la réchauffer.

    áOn l ' appellera Elizabeth , Joseph Fenettre .

    Enfants trouvés ... Voir le site web de Solange Jacques ( contact chrisol )á

    Il s ' appelait
    'Louis Delory , sa mère est décédée quand il avaitádeux ans . Sa soeur , áIsbergue lui a servi de maman .

    Puis , ááson père se remarie quand il a sept ans avec Joséphine qui s 'occupe de lui .áááAádouze áans , áil vole .

    Pourquoi ?áEn 1842 , les temps sont durs , est - ce pour mangerá, áa-t-il convoité quelque chose qu ' ilán á' avait pas ou est-ce de l ' argent áá? S 'est - il laissé entraîner , n ' a - t il pas mesuré les conséquences de son acte ?

    La sanction est rude . Il est condamné à la prison , il y mourra une nuit de juin , il avait quatorze ans .

    Besoin d ' informations concernant la maison de force et de correction de Loos , áje consulte avec beaucoup d ' intérêt " Les prisons du Nord au XIX è siècle "áde Christian Carlier ( Criminocorpus , revue hypermédia , Histoire pénitentiaire mise en ligne le 22 mars 2012 )

    Louis est détenu pendant " Les années de fer " 1839 - 1851 .

    (source : ouvrage de Christian Carlier )

    Les colonies agricoles de Saint-Bernard et de Guermanez :

    4 juin 1844 : mise en place de la Colonie Saint-Bernard .

    Louis décèdeá8 ájours plus tard et n 'aura pas la possibilité de connaître les améliorations apportées par ces colonies .

    Ironie du sort , le neveu de Louis sera gardien à la Colonie Saint-Bernard , à la prison de Loos et à celle de Cambrai .

====Les ennuis techniques rencontrés ont " leurs bons côtés " .====

Suite à un bug , la mise à jour de la saisie en ligne de la chronique ne se faisait pas . L ' aide apportée m 'a permis de consulter des chroniques riches et intéressantes , je vais les noter , n ' hésitez pas à les consulter .

Monique Bonavia , contact ruedusoleil . ( Les traditions , les métiers , les femmes , les guerres , la butte Bompard ...)

Sylvie Levrel , contact levrel . (áLes " histoires de la vie "deá Guy Camus et de Marguerite Camus qui rejoignent la " grande " histoire . )

Cendrine van Klaveren , contact cvanklaveren , ( les métiers méconnus ).

====D ' autres arbres consultés lors d ' uneárecherche précise au départ :====

et áoù l ' on arrive par hasardá...

Si vous vous intéressez à la littérature , à l ' histoire , à l ' art ... voici des arbres riches de connaissance .

Pierre de Laubier ( contact pdelaubier ) qui nous propose un voyage dans la vaste forêt de la généalogie . Je suis bien d ' accord avec lui qu' elle nous réserve des surprises .

Alain Garric (contact ágarric )áqui nous invite aussi au voyage :

" Que le Monde est petit

Un seul Etre vous manque

et tout est dépeuplé ."

Si l ' envie vous prend de découvrir ou de redécouvrir Lamartine ... oud ' autres ...

d 'époque , de " destinée " , ... si diverses : Théodore Monod , HarounTazieff , Maurice et Katia Kraff et les Disparus , ...

Et puis je ne pouvais pas passer à côté d ' un arbre avec un bonus : " Les ancêtres du Petit chat qui Pique " , ...

Le temps manque pour consulter toutes ces informations présentées par Pierre et Alainá, qu ' ils en soient ici áremerciés .

D ' autres arbres à consulter : voir n ° 15 , n ° 16 , án ° 18 .

Chronique à consulter si l ' on aime la région du Nordá Pas - de-Calais :

contact icaunaise ( l ' arbre de Monette Schramm ) Merci de rendre hommage aux charitables de Béthune .á

Autre chronique pour découvrir , plus au sud , le Comté de Provence : contact bricor .

Une autre árecherche et par hasard je consulte l ' arbre de Pierre Schmit , áinterpellée par les lieux : Auschwitz , Sobibor ...

Des patronymes plus particulièrement touchés par le nombre de décès : Verdoner ,áWaas ...

Lion ( Yehuda ) Mozes Waas áné à Londres aura eu la chance de décéder àAmsterdam en 1924 à l ' âge de 59 ans .

La chance de ne pas avoir su que :

Son épouse Sara et ses 7 filles et 3 fils perdront la vie parfois avec leurs conjoints dans les camps áentre 1942 et 1945 .

Consulter cet arbre est émouvant car il ne s 'agit pas du destin malheureux d ' une personne mais celle de familles entières .

De même consulter les listes des déportés de persécution en particulierceux de la rafle de Lens en 1942 longtemps oubliée ...

Mes recherches prochaines m ' emmèneront peut-être vers des arbres dontla consultation sera plus légère ...

Hasard , où me mèneras-tu ?

Août 2013 : recherche d ' informations concernant les métiers d ' autrefois . N ' hésitez pas à consulter la chronique de Marion Duvigneau . En particulier

le n° 5 , La vie quotidienne et le 5.6 : Travailler .

Métiers de la terre , transporteurs , artisans et commerçants ...

====De Daussois ... à Fournes : ====

Victoire Leclercq , áánative áde Daussoisáest l 'ááépouse de Pierre Gobron : un fils Maurice et une petite fille Félicité qui s ' installera à Escaudain avec son époux et son fils et où naîtra safille .

Puis la famille s ' installera à Abscon et retournera à Daussois au décès de l ' époux , Géri ( ou Géry selon les actes á) Dardenne .

Avec mon souhait de reconstituer les fratries , je recherche les frèreset soeurs de Victoire et je trouve Jean qui épouse à Daussois Henriette Gérain puis à son décès en 1834 il se remarie avec Adèle Meunier de Silenrieux .

Ils auront un fils àáDaussois á, qui se mariera et aura une fille Alineà St Rémy en áChaussée Nord .

Jean , le frère de Victoire décèdera à St Rémy en Chaussée . ( Je recherche alors l ' acte de décès de son épouse et je trouve l 'acte de son second mariage . )

En suivant ma recette ( n ° 3 ) je poursuis mes recherches et je découvre qu ' Aline est la mère du médecin áGeorges Huart qui exercera à Fournes où il y sera inhumé avec son épouse .

Que le monde est petit ... dit-on souvent !

En effet comment Pierre , dit GéryááDardenne ( sosa 2 ) aurait-il pu imaginer que sa grand-mère Félicité qu ' il a bien connue , avait un lieude parenté certes éloignéáavec áun des médecins áde Fournes ?

Il faisait enfant avec son frère Maurice des séjours à Daussois , petitvillage de Belgique. Ils y passèrent souvent les périodes de vacances .

Comment aurait-il pu savoir que la grand-mère de Félicité , áVictoire était la soeur de Jean , ál ' arrièreá grand-père du docteur Huart , áqui à Fournes habitait à áquelques maisons de la sienne !

====áBéthune , la librairie Beuvry-Berthe et Berthe Leroy , rescapée du naufrage du Titanic :á====

Lá' architecture des façades de áBéthune et la superbe mosaique de la librairie , hélàs en partie cachée par celle d ' un commerce au rez-de-chaussée !!

On se documente et " Berthe " mène ápar hasardááà Berthe Leroy , rescapée du naufrage du Titanic , un article de journal qui relate sa vie . (Née en 1884 à Hersin-Coupigny...)

Et en cherchantáson áascendance , on découvre lesáFrançais ádu Titanic et aussi l ' arbre des " anti-stars " ... (Arbres de Fred Thebault )

====De la Belgique à la France , de Daussois à ... : ====

A partir de Daussois , je recherche ceux qui sont partis travailler áenFrance et s ' y installer á.

Partis avec leur famille comme Géry Dardenne et Félicité Gobronááou seul et qui ont fondé leur famille en France .

Abscon , Nord : décès de Géry Dardenne , Escaudain , naissance de sa fille Clara Thérèse .

Bachant , Nord : Auguste Dardenne marié à Sophie Couvreur , des enfants nésá à Bachant et à Hautmont .

Boussois , Nordá: Catherine Dardenne mariée à François Pouplier ,puis à Jules Vauchelet .

Colleret , Nord : Les fils de Pierre Bastin et de Marie Blampain , mariages , naissances et décès .

Denain , Nordá: Félicien Leclercq marié à Camille Semal .

Boulogne- sur- Mer , Outreau , Saint Etienne au Mont , áPas-de-Calais : les Leclercq-Dudart et les Dudart-Leclercq ,

Frère et soeur : Benoît et Marie Thérèse Leclercq , Hubert áet Marie Antoine Dudart . (áNaissances , mariages , décès .)

Ferrière-la-Grande ,áNordá: Florent Leclercq marié à Victorine Lecomte , des enfants nés à Frerrière et à Maubeuge .

Ferrière-la-Petite , Nord : Jacques Magain et Angélique Dardenne et leurs enfants ; décès d ' Angélique , 2è union de Jacques , mariage de leur fils Gustave ...

Leval , Nord : Les frères Charles , fils de Pascal et d ' Amélie Chauvaux . Jean François naissance d ' un enfant , décède à Leval et Antoine se marie , naissance et décède lui aussi à Leval .

Montataire , Oise á: décès de Marie Thérèse Gérard .

Saint- Rémy-Chaussée , Nordá: décès de Jean Leclercq , frère de Victoire . Son fils áJulesá marié à Ludivine Barant , naissance de leur fille Aline .

áááááááá
Index