Message to visitors

close

Bienvenue dans mon arbre

Sans la publication de l'arbre généalogique sur Geneanet,beaucoup de données et d'informations seraient restées la" propriété " de leur seul détenteur et ça auraitété dommage .

La généalogie n'a d'intéret que sielle est partagée avec le plus grand nombre de généalogiste , fairesa généalogie que pour ses descendants (et eux seul!) c'est presque la vouer à " l'extinction" , après  nous y aura-t-il quelqu'un qui aura lapassion et la patience de la continuer ?

En la publiant on élargit lecercle des possibilités de la continuité des recherches , lesinformations reprises par d'autres reviendront un jour à un de nosdescendants dans deux ,trois ,x générations


Ferdinand II d'Aragon
Ferdinand II d'Aragon
Sosa :125,626
 le Catholique
Roi de Castille 13 décembre 1474 – 26 novembre 1504 , Roi d'Aragon 20 janvier 1479 – 23 janvier 1516 , Roi de Naples 29 décembre 1503 – 23 janvier 1516 , Roi de Navarre 1512 – 23 janvier 1516

  • Born 10 May 1452 - Sos
  • Deceased 23 January 1516 - Madrigalejo,aged 63 years old
1 file available 1 file available

 Parents

  • Jean II d'Aragon, Roi d'Aragon, de Majorque, de Valence et de Sicile et comte de Barcelone 27 juin 1458 – 19 janvier 1479 1398-1479
  • Jeanne Enríquez, Reine consort d'Aragon (1458-1468) ,Reine consort de Sicile (1458-1468) 1425-1468

 Spouses and children

  • Married 14 October 1469, Valladolid,Catille-et-Léon,Espagne, to Isabelle 1ère de Castille, Reine de Castille et Léon (1474-1504) ,Reine d'Aragon de Majorque,de Valence,de Sardaigne ,de Sicile (1479-1504) ,Reine de Naples (1503-1504) 1451-1504 (see note)with
    • F Isabelle d'Aragon, Reine consort de Portugal (1497-1498) 1470-1498
    • M Jean d'Aragon, Héritier des couronnes de Castille et Aragon. 1478-1497
    • F Jeanne 1re de Castille, Reine de Castille (1504-1555) , Reine d'Aragon, de Sicile et de Naples (1516-1555), Duchesse de Brabant,Duchesse de Limbourg ,Princesse des Asturies, Comtesse de Flandre ,Comtesse de Hainaut ,Comtesse de Hollande ,Duchesse de Bourgogne 1479-1555
    • F Marie d'Aragon, Infante de Portugal,Reine consort de Portugal (1500-1517) 1482-1517
    • F Catherine d'Aragon, Infante de Castille et d'Aragon,Reine consort d'Angleterre (1509-1533 ) 1485-1536
    • M Pierre d'Embasaguas, Infant d'Aragon 1488-1490

 Siblings

  • F Jeanne d'Aragon, Reine consort de Naples 14 septembre 1476 – 25 janvier 1494 1454-1517 Married in 1476 toFerdinand Ier de Naples, Roi de Naples 27 juin 1458 – 25 janvier 1494 1423-1494
(display)

 Events


 Notes

Individual Note

Fils du roi Jean II d'Aragon (1398-1479) et de sa seconde épouse Jeanne Enríquez (1425-1468), Ferdinand hérite des possessions de la couronne d'Aragon à la mort de son demi-frère Charles d'Aragon qui s'était rebellé contre leur père, le prince de Viane, héritier de la Navarre, en 1461. En 1466, il atteint sa majorité. Deux ans plus tard, il est nommé roi de Sicile

Le 14 octobre 1469, il épouse secrètement à Valladolid la future Isabelle Ire de Castille (1451-1504). En effet, le roi de Castille, Henri IV, et demi-frère d'Isabelle est opposé à cette union. Celui-ci préfère comme son frère aîné, Charles d'Aragon. Mais il meurt prématurément, peut-être empoisonné. Ferdinand a eu aussi d'autres concurrents : Louis XI souhaite éloigner son frère cadet, le duc de Berry, Edouard IV d'Angleterre propose également son frère. Le roi de Portugal Jean II est un candidat plus sérieux.

À cette époque, Ferdinand, malgré ses dix-sept ans, a déjà une maîtresse en titre qui lui a donné un enfant illégitime. Une historiographie favorable à Isabelle a soutenu son précoce génie politique : elle aurait compris le prodigieux avenir de l'union de la Castille et de l'Aragon. Mais Ferdinand n'est pas à cette époque le prétendant le plus riche et le plus puissant. Il n'est "que" le fils d'un roi aveugle, Jean II, dont le Roussillon a été livré en gage à Louis XI et dont les sujets catalans sont entrés en révolte. Il ne dispose pas de Naples (aux mains de son cousin) mais seulement de la Sicile. L'Aragon est un royaume plus petit et moins peuplé que la Castille. Une alliance avec le roi du Portugal qui a entamé une expansion commerciale profitable en Afrique paraît plus intéressante4. Pourquoi donc l'avoir choisi ? Isabelle estime en fait que les Aragonais sont les seuls à soutenir ses droits de princesse héritière face à sa nièce.

Les promis, qui sont cousins au troisième degré, n'ont pas obtenu la dispense papale nécessaire et sont obligés de recourir une fausse bulle du défunt pape Pie II fabriquée dès 1464 par le père de Ferdinand. Le pape aurait autorisé le jeune homme a épouser la jeune fille de son choix, laissant en blanc le nom de la fiancée. Le successeur de Pie II, Paul II, est en effet très favorable à Henri IV et ne répond pas aux demandes des ambassadeurs aragonais.

Family Note

Au début, pour Isabelle et Ferdinand, ce mariage ne servait que pour des raisons politiques. Après, on découvre que dans le couple il y a un peu d'amour, de l'affection et la passion. Par exemple, les sujets sont intrigués de voir les deux souverains manger et dormir ensemble. Lorsque Ferdinand partait en guerre et que Isabelle ne pouvait l'accompagner, il lui envoyait des lettres en lui demandant de ses nouvelles, par exemple, et lui raconter ce qu'il s'est passé pendant la guerre. Il écrira même après la mort de sa femme : "Su muerte es para mí el mayor trabajo que en esta vida me podría venir…" "La juventud y los años de plenitud de la monarquía unificada se habían esfumado, ante un futuro que no se sabía aún qué depararía." Mais Ferdinand n'était pas fidèle et aura même des enfants naturels. Isabelle avait fermé les yeux sur cela, parce qu'elle était avant tout une femme politique., Cependant, Henri IV décide de rompre l'accord pour la fiancer à Charles, prince de Viane. Le mariage n'aura cependant pas lieu du fait de l'opposition de Jean II d'Aragon. Henri IV tente également, sans succès, de marier Isabelle au roi Alphonse V de Portugal. Jean II d'Aragon continue secrètement de traiter avec Isabelle pour son mariage avec Ferdinand. Isabelle considère qu'il est le meilleur prétendant, mais un empêchement légal s'oppose au mariage. En effet, leurs grands-pères respectifs Ferdinand Ier d'Aragon et Henri III de Castille étant frères, une dispense papale est nécessaire. Le Pape refuse cependant d'accorder cette dispense pour ne pas se mettre à dos les royaumes de France, de Castille et du Portugal La menace d'une invasion musulmane des États pontificaux pousse finalement le pape à envoyer don Rodrigo Borgia en Espagne en tant que légat officiel pour faciliter le mariage Au début, pour Isabelle et Ferdinand, ce mariage ne sert que des raisons politiques. Mais le couple s'avère très uni. Les sujets sont intrigués de voir les deux souverains partager la table et la chambre. Lorsque Ferdinand part en campagne et qu'Isabelle ne peut pas l'accompagner, il lui écrit pour lui demander de ses nouvelles et lui donner des siennes.Il écrira même après la mort de sa femme : « Su muerte es para mí el mayor trabajo que en esta vida me podría venir… » ; « La juventud y los años de plenitud de la monarquía unificada se habían esfumado, ante un futuro que no se sabía aún qué depararía ». "Sa mort est pour moi la plus grande source de préoccupation qui puisse être dans ma vie...". Mais Ferdinand n'était pas fidèle et aura même des enfants naturels. Isabelle ferme les yeux, en femme politique.

 Sources

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

   
a picture
Jean II d'Aragon, Roi d'Aragon, de Majorque, de Valence et de Sicile et comte de Barcelone 27 juin 1458 – 19 janvier 1479 1398-1479
 a picture
Jeanne Enríquez, Reine consort d'Aragon (1458-1468) ,Reine consort de Sicile (1458-1468) 1425-1468
||



|
a picture
Ferdinand II d'Aragon, Roi de Castille 13 décembre 1474 – 26 novembre 1504 , Roi d'Aragon 20 janvier 1479 – 23 janvier 1516 , Roi de Naples 29 décembre 1503 – 23 janvier 1516 , Roi de Navarre 1512 – 23 janvier 1516 1452-1516