Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Arbre de la Famille ETTEL etapparentées. Je reste à votre disposition,pour toutes erreurscommises ..

Merci. Jacques


  • Né le 19 janvier 1887 - Laimer, 56390
  • Décédé le 1er décembre 1914 - Chalons sur Marne, 51520,à l'âge de 27 ans
  • Limonadier cultivateur

A participé à la Grande Guerre, mort le 01/12/1914

Que s'est-il passé ce jour là ?

 Parents

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

...Présent à la nais: Rio julien 53 ans. Mort pour la France à Chalon sur Marne 51... Décéde dans l'ambulance...

Décès

...** les Alliées se replient jusqu'à la Marne.. Mort pour la France au 271 Reg.d'infanterie . A l'hopital de Chalons sur marne. Suite de l'invasion de la 3 em armée allemande, (août / novembre 300.000 morts...)
…** Le 2 déc 1915 Joffre nommé commandant en chef des Armées françaises.
Au 271 RI ce régiment à fait; Fére en Champenois / Mailly / Sommerson / Bois Sabot..

DU 271ème RÉGIMENT D'INFANTERIE DU 2 AOÛT 1914 AU 10 JUIN 1916
L'historique du 271ème Régiment d'Infanterie, quoique plus court que celui du 71ème, n'en contiendra pas moins des actions remarquables et dignes d'admiration. Les régiments de réserve, avant la guerre, étaient considérés comme ne devant pasprendreune part active aux grandes opérations. Mais les nécessités de la lutte les ayant entraînés dans la bataille dès le début de la campagne, ils firent preuve de tant de vaillance qu'ils conquirent immédiatement leurs titres de noblesserésumés dans cet ordre du jour fameux du Général JOFFRE, déclarant qu'à l'avenir il n'y aurait plus de distinction entre les régiments de réserve et d'active confondus désormais à la peine comme à l'honneur. Et le 271ème le méritait bien, en effet, ce glorieux hommage. Dès le mois d'août, après quelques combats, il est entraîné dans la longue et pénible retraite générale, et ce sont pour lui les douloureuses étapes de Rochelaut, La Croix Piot, Tourteron; puis vient la revanche de la Marne où le 271ème combat brillamment à Sommesous, à La Fère Champenoise, à Saint-Hilaire-le-Grand ; il se distingue encore auxattaques 'de Souain et du Bois Sabot, nos premiers succès locaux dans -la guerre de tranchées.
13 octobre - 15 novembre - Transport dans la région de Verdun, puis occupation d'un secteur vers le bois des Caurières et le bois le Chaume :
Engagements violents les 25 et 29 octobre, 6 et 9 novembre (2e BATAILLE OFFENSIVE DE VERDUN 15 septembre 1914 - 21 août 1915 - Engagée dans la 1ère BATAILLE DE L'AISNE :Violents combats vers Souain.Puis stabilisation du front et occupation d'un secteur vers la ferme des Wacques et l'ouest de Souain, étendu à droite, le 1er octobre, jusqu'au bois Sabot (guerre des mines) :Les 12, 31 octobre et 25 novembre, attaques françaises vers le moulin de Souain.Engagée dans son secteur, à partir du 21 décembre, dans la 1ère BATAILLE DE CHAMPAGNE : Le 21 décembre, violentes attaques françaises. Le 12 février 1915, attaques françaises sur le bois Sabot (1).

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean LE DOUARIN 1779-1844 Marie LE BRAZEDEC 1783-1826 Jacques BAUDET 1770-1849 Marie Hélène TUAL 1787-1860 Louis RIO 1753-1821 Françoise LE BLEVEC ca 1761-1821 Jean JACOB 1762-1827 Louise JACOB 1772-
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 |
14
 |
15



 


 


 


| | | |
Jean LE DOUARIN 1811-1856 Anne BAUDET 1815-1885 Vincent RIO 1806-1882 Jeanne JACOB 1811-1885
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
François Marie LE DOUARIN 1850-1916 Mathurine RIO 1854-1921
|
2
 |
3



|
François Marie LE DOUARIN 1887-1914