Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Généalogie champenoise etlorraine (AOC)

Toute une humanité sedessine au fil du temps, dans unentre-soi monoculturel : gensdes  bourgs et des campagnes, clans familiaux,groupes villageois bien identifiés, lignées séculairemententremêlées (cousinset alliés) et réseaux de voisinage(témoins) -face émergée del'iceberg : un siècle et demi de correspondances et detransmission orale. Ceci étant, les archives en ligne ont permisde recouper quelques anecdotes et intuitionsfamiliales (voir les liens deparenté).

Nota : La régionLorraine actuelle est une entité administrativequi doit son existence aux aléas de l'histoire : regroupantles anciens duchés de Lorraine et de Bar, puis desparties glanées sur les terres voisines duLuxembourg et de l'Alsace ('sLëtzebuerg un 's Elsàß), elle a annexé pour finir cellesissues des Trois-Évêchés (Metz, Toul etVerdun) qui, françaises de fait depuis 1553, ne sontdevenues lorraines, au sens administratif du terme, quedepuis 1983 (décentralisation).

 


Fernand-Désiré LAUMET
Fernand-Désiré LAUMET

H Fernand-Désiré LAUMET [Caporal]

(Fernand LAUMET)
(Fernand-DésiréLAUMET)


  • Né le 20 mars 1888 (mardi) - Méry-sur-Seine, Aube, Champagne-Ardenne, France
  • Décédé le 4 septembre 1914 (vendredi) - Nancy, Meurthe-et-Moselle, Lorraine, France,à l'âge de 26 ans
  • Inhumé le 5 septembre 1914 (samedi) - Nancy, Meurthe-et-Moselle, Lorraine, France
  • Bonnetier, maçon
5 médias disponibles 5 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Relations

 Grands parents maternels, oncles et tantes

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

  • /S : signe.
  • Classe 1908, recrutement de Troyes, matricule 964.
  • En 1914, les Français entrent en guerre vêtus d'un uniforme déplorable : à l'exception des chasseurs, en tenue sombre, les soldats sont affublés d'un pantalon rouge qui fait d'eux une cible idéale pour la mitraille allemande ; plus que tous les autres, les fantassins vont payer cette négligence.
  • Figure sur les monuments aux morts de Méry-sur-Seine et Fontaine-les-Grès.
  • Voir Cahiers secrets de la Grande Guerre du Maréchal Fayolle (auteur), publié par Nouveau Monde éditions :« Il n'y en a pas long, mais ça porte. Les militaires sont sévères entre eux, tout comme les gens de lettres », a écrit Henry Bordeaux le jour de mai 1918, où le général Fayolle lui montre ses Cahiers, si secrets qu'aucun officier de son entourage n'en soupçonne l'existence.
  • « L’image du soldat disparu s’effacera lentement dans le cœur consolé de ceux qu’il aimait tant … Et tous les morts mourront pour la deuxième fois. » Roland DORGELÈS, Les Croix de bois, 1919

Fiche en cours.

 Sources

  • Personne: Fiche matricule / AD Aube / CG Aube / William CORROY
  • Union 2: CG Aube

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

  Nicolas-Bonaventure BERTHIER 1839-1911 Rosalie-Victorine LEGRAS 1843-1921
||



|
portrait
Zulmé-Edmond LAUMET 1867-1947
 Blanche-Joséphine BERTHIER 1870-1954
||



|
portrait
Fernand-Désiré [Caporal] LAUMET 1888-1914