Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Généalogie champenoise etlorraine (AOC)

Toute une humanité sedessine au fil du temps, dans unentre-soi monoculturel : gensdes  bourgs et des campagnes, clans familiaux,groupes villageois bien identifiés, lignées séculairemententremêlées (cousinset alliés) et réseaux de voisinage(témoins) -face émergée del'iceberg : un siècle et demi de correspondances et detransmission orale. Ceci étant, les archives en ligne ont permisde recouper quelques anecdotes et intuitionsfamiliales (voir les liens deparenté).

Nota : La régionLorraine actuelle est une entité administrativequi doit son existence aux aléas de l'histoire : regroupantles anciens duchés de Lorraine et de Bar, puis desparties glanées sur les terres voisines duLuxembourg et de l'Alsace ('sLëtzebuerg un 's Elsàß), elle a annexé pour finir cellesissues des Trois-Évêchés (Metz, Toul etVerdun) qui, françaises de fait depuis 1553, ne sontdevenues lorraines, au sens administratif du terme, quedepuis 1983 (décentralisation).

 


Pierre-Jules PELUS
Pierre-Jules PELUS

H Pierre-Jules PELUS [l'Oncle-Pierre, Adjudant-chef]

(Pierre PELUS)
(Pierre-JulesPELUS)


  • Né le 29 juin 1890 (dimanche) - Perrex, Ain, Rhône-Alpes, France
  • Décédé le 1er décembre 1948 (mercredi) - Ivry-sur-Seine, Val-de-Marne, Île-de-France, France,à l'âge de 58 ans
  • Inhumé en décembre 1948 - Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne, Île-de-France, France
  • Sous-officier d'active (troupes montées : cuirassiers, puis train des équipages) / ensuite chef-piqueur, responsable des écuries chez Damoy / propriétaire
30 médias disponibles 30 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Grands parents maternels, oncles et tantes

 Présences lors d'événements

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

  • Classe 1910, recrutement de Bourg-en-Bresse, № matricule 245 - taille : 1 m 78 cm.
  • Jusqu'en 1914, les cuirassiers ont conscience d'appartenir à une arme d'élite, celle qui décide du sort d'une bataille par le choc ; cette certitude est renforcée par le fait que ces hommes sont sélectionnés parmi les conscrits dont la taille est la plus grande (entre 1,70 et 1,85 mètre, soit entre 10 et 20 centimètres de plus que la taille moyenne des hommes à cette époque) - ce qui, avec le cuirassement et le casque à crinière, leur confère une prestance à nulle autre pareille.
  • Oncle paternel par alliance d'Yvonne Jolain et, après l'hécatombe, seul homme jeune de sa proche famille (grand, brun aux yeux bleus), et de facto son idole de petite fille : « Mon oncle Pierre ».
  • Expression familière : « Plaît-il ? ».

Fiche en cours de remaniement

 Sources

  • Personne: Fiche matricule / AD Ain / Michel MARGE
  • Union, décès, inhumation: Mémoire familiale

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean-Louis PELUS 1793-/1880 Jeanne-Marie PELLETIER 1812-1880/ Jean-François EXTIER 1814-1879 Marie-Josèphte CHARVET 1819-/1888
||||






||
portrait
Joseph PELUS 1854
 portrait
Marie-Caroline EXTIER 1857
||



|
portrait
Pierre-Jules [l'Oncle-Pierre, Adjudant-chef] PELUS 1890-1948