Hubert Marie DROUET
Hubert Marie DROUET
  • Né le 7 juin 1893 - Le Sel-de-Bretagne (35)
  • Décédé le 16 janvier 1987 - Saint-Herblain (44),à l'âge de 93 ans
  • Chauffeur d'auto (1913), Marchand fruitier, Marchand ambulant (1922)
3 médias disponibles 3 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Relations

 Notes

Notes individuelles

Matricule militaire de Rennes, N°18, p. 26 et 27/853 : domicilié à Vincennes. Cheveux châtains clairs, yeux marrons, front vertical, nez sinueux, visage ovale, 1m62, lobe de l'oreille collé, oreilles écartées. Incorporé le 6/11/1911 au 13è Régiment d'artillerie comme engagé volontaire pour 4 ans. Arrivé au corps comme canonnier de 2ème classe le 10/11/1911. Brigadier le 26/09/1912. Maréchal des logis le 1/0/1913. Passé au 32è RA lourde le 1/05/1914. Passé au 3è RAL le 1/07/1914. Passé au 105è RAL le 1/09/1915. Passé au 341è RI le 27/02/1917. Passé dans la réserve de l'armée active le 1/10/1913, maintenu au corps. Passé au 311è RI le 1/03/1917. comme chef artificier. Passé au 21è tirailleurs le 7/11/1918. Passé au 11è tirailleurs par suite de dissolution du 21è le 12/04/1919. Démobilisé le 2/08/1919. Se retire à Vincennes 113 av de la République. Certificat de bonne conduite accordé. Affecté le 1/06/1921 au 41è RI. Nommé maréchal des logis chef artificier le 25/04/1917. Parti à l'armée d'Italie le 28/10/1917. Rentré en France le 28/03/1918 et rejoint le front français. Passé au 48è RI le 1/01/1924. Sans affectation le 15/03/1928. Passé par changement de domicile à la subdivision de Versailles le 22/01/1935 et inscrit à la liste matricule sous le N°2005. Sans affectation le 6/02/1936. Réintégré à la subdivision d'origine le 26/04/1948. Condamné par jugement contradictoire le 26/11/1940 à 100 francs d'amende et aux dépens pour tromperie sur la qualité de la marchandise vendue commis le 13/10/1938.Campagne contre l'Allemagne du 2/08/1914 au 28/10/1917. En Italie du 29/10/1917 au 28/03/1918. En France du 29/03/1918 au 01/08/1919.A été blessé le 21/03/1914 d'un coup de pie de cheval à la manœuvre à cheval. Cité à l'% de la Don. N°957 le 28/09/1916 Pendant un violent bombardement de sa Bie. par obus de gros calibre, l'explosion d'un magasin à gargousses ayant allumé en deux points un feu qui menaçait de s'étendre, est sorti spontanément des abris de bombardement pour aller combattre l'incendie malgré les rafales. Croix de guerre étoile d'argent.27/05/1921 : Réside 45 rue de Vincennes à Bagnolet. 10/06/1924 réside 83 rue du Rü Coin à Fontenay/Bois. Le 22/08/1928 réside 21 av Clemenceau à Nanterre. Le 20/09/1929 réside 33 rue des Carribes à Nanterre. Le 29/07/1933 réside 26 rue de Verdun à Rueil. Le 21/01/1935 domicilié 26 rue de Verdun à Rueil-Malmaison.

Décoré de la Croix de guerre.

Maire de Seillac de 1959 à 1971.

Notes concernant l'union

Union avec Amélie Eléonore CHAPELAIS:
1920 : domiciliés 113 avenue de la République à Vincennes.

Union avec Amélie Eléonore CHAPELAIS

16ème arrondissement

Union avec Eugénie CARBONNIER:

1922 : domicilié 45 rue de Vincennes à Bagnolet.Domiciliés 26 rue de Verdun à Rueil-Malmaison, puis au château de Seillac (41).

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Théophile Louis DROUET 1833-1887 Anne Marie COTEREL 1840-1905 portrait
Pierre Marie DELALANDE 1820-1906
 portrait
Perrine Julienne MENOUX 1827-1875
||||






||
portrait
Théophile Joseph Victor DROUET 1867-1936
 portrait
Emilie Marie DELALANDE 1865-1932
||



|
portrait
Hubert Marie DROUET 1893-1987