Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Bonjour cher visiteur et peut-être cousin, n'hésitez pas à me faire parvenir vos conseils, corrections et adjonctions. Les mises à jour seront publiées en fin de semaine.

Selon la loi sur la protection des données, toute personne figurant sur un arbre généalogique en ligne peut exiger de son propriétaire la suppression des informations la concernant,  elle et ses enfants mineurs. Un simple courriel au webmestre suffit : jean@pharisa.ch  Attention, cette demande ne peut pas être effectuée pour un tiers (parents, cousins, famille, ...) ni pour une personne décédée ou pour une recopie de branche généalogique. 

Pour obtenir une chronique, une monographie familiale ou une fiche individuelle personnalisée, cliquer sur cette ligne


Justine Madeleine JAQUET
  • Née le 12 août 1917 (dimanche) - Estavannens, Fribourg, Gruyère, SUISSE
  • Baptisée le 13 août 1917 (lundi) - Estavannens, Fribourg, Gruyère, SUISSE
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Elle est fêtée au Home de l'Intyamon le 14 août 2017 pour son 100è anniversaire.
Voir la page
http://www.pharisa.ch/famille_jaquet.html

Rencontre avec une centenaire
PAR L'ABBÉ CLAUDE DESCHENAUX
PHOTOS: HOME DE L'INTYAMON
Chaque vendredi, au Home de l’Intyamon à Villars-sous-Mont, les prêtres de l’unité pastorale se réjouissent de pouvoir célébrer, chacun à leur tour, la messe hebdomadaire qui est proposée aux résidents du foyer. Ces visages nous sont devenus familiers et c'est toujours une joie de partager ce beau moment avec toutes ces personnes qui ont chacune leur propre histoire de vie.
Dans tous ces visages, j'aimerais vous parler de manière toute particulière de Justine Jaquet qui, du haut de ses 101 ans, ayant le regard encore bien vif, arrive à chaque fois «à fond la caisse ››, guidant son «tin tè bin ›› avec une grande dextérité.
On peut dire que Justine est un personnage! Ayant encore «toute sa tête››, comme on dit, elle nous impressionne par son esprit positif et sa manière de voir la vie, toujours contente, toujours confiante. Vous imaginez bien qu’elle n’est pas du genre à se morfondre sur son sort et on comprend bien que lors de la fête de son centenaire, elle a préféré recevoir les bouteilles du Conseil d'Etat plutôt qu'un fauteuil qu’elle n’aurait de toute façon pas usé dans sa chambre.
Née le 12 août 1917 à Estavannens, Justine a vécu dans une grande famille de l’époque, ils étaient douze enfants. Elle suivra l'école à Estavannens et l’Ecole ménagère à Gruyères. Fille de parents paysans, c'est à l’âge de 20 ans que Justine perd sa maman, la plus grande épreuve de sa vie. Justine perdra également trois frères décédés en jeune âge.
Justine, ne s’étant pas mariée, partagera sa vie entre les travaux à la ferme familiale, étant femme affairée non seulement pour les travaux intérieurs mais aussi pour les durs travaux de la campagne, et voyageant ici et là comme aide dans des familles, venant en aide par exemple à des mamans malades. Elle fait aussi une expérience de cuisinière au café d'Estavannens durant six ans, un vrai cordon bleu à ce qu'il paraît. Les seules attractions qu'elle s’octroyait furent de participer aux lotos organisés au village ou le chant populaire le dimanche après-midi sous la houlette du curé Kolly, c'était la période où le chant d’église était encore réservé aux hommes. Mais le grand moment de bonheur et de réjouissance qui vient tout de suite à la mémoire de Justine, ce sont bien sûr les fêtes de la bénichon où toute la famille se retrouvait pour un repas festif et copieux, où la grande balançoire faisait la joie de tous et où on se permettait d’aller danser au café.
Justine aimait ces rencontres en famille, elle aimait tout simplement « sa» famille. Sur les douze enfants, un seul d'entre eux s'est marié et Justine sera heureuse de pouvoir cocoler deux nièces et un neveu, comme s'ils étaient ses petits-enfants. Elle aimait tant les Voir débarquer pour les vacances à la ferme.
Lorsque vous demandez à Justine quels sont ses meilleurs souvenirs et les moins bons, elle vous répond tout de go: «Je n’ai que des bons souvenirs. On a eu de bons parents, on a été bien traités, on était heureux. ›› Et si vous insistez un peu pour savoir qu’est-ce qu’elle retient de sa vie de labeur, encore une fois une réponse positive fuse: «Je n'ai pas trouvé la vie dure! ››
Lorsqu’on est face à une femme ayant vu le jour il y a plus de cent ans, on peut se demander ce qu'elle pense de l’évolution du monde, de la modernisation, de toutes ces techniques qui parfois nous donnent le vertige, eh bien là encore, rien ne perturbe notre centenaire: « On n’a pas le choix, il faut suivre! ›› Mais Justine reconnaît quand même que les choses ont été plus faciles lorsqu'est arrivé le chauffage central: plus besoin d'aller chercher le bois par tous les temps. Plus facile aussi de s'occuper de la lessive, n’ayant plus besoin d'aller à la tine mettre son linge avec de la cendre, ce qui donnait un jus, « le lissu››, de couleur étrange, linge qui allait sécher au verger, pendu entre les arbres fruitiers.
Un cadeau de la vie de Justine fut la bonne santé dont elle a profité, mis à part un gros souci d'infection à une oreille vers l'âge de vingt ans dont elle parle avec le sourire: << Ça n'allait plus du tout alors…. hop hop hop... sur la table... pour 4 heures d'opération.
Je me suis permis de demander à Justine quel était le secret de sa longévité. Bien sûr qu’elle aurait pu d'abord me répondre, une discipline de vie, une vie austère sans excès, mais Justine n'a répondu qu'en trois mots: «le travail, le travail, le travail! ››
Une chose importante qui lui a permis 'de «tenir le coup» tout au long de ces années, c'est sa foi. Justine me dit: «je suis catholique à fond! ››, cela m’a fait sourire. Et là encore, pas de plainte de sa part sur la foi trop exigeante, sur une éducation trop dure, non! Justine me fait tout simplement part de l’importance de la prière dans sa vie, avec le chapelet, la participation régulière à la messe, sans oublier ses moments de prière à la chapelle du Dah, dont elle s'est occupée durant de nombreuses années.
Au terme de ce portrait, qui pourrait être encore bien plus précis, j'aimerais dire mon merci, notre merci, à Justine. Oui, merci pour votre exemple de courage et de confiance que vous avez eu tout au long de votre très longue vie et que vous avez encore. Que ça fait du bien de rencontrer des gens comme vous, dans ce monde de stress, de découragement par- fois ! Merci pour la force que nous donne votre témoignage de vie.


Lieu: Estavannens

Baptême

Parrain et marraine : Joseph Castella, de Neirivue et Madeleine Jaquet
Officiant : G. Robadey, curé

 Sources

  • Naissance: Registre des baptêmes d'Estavannens - Photocopie du document original -

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

François Charles Rodolphe JAQUET 1785-1871   Marie Anne Madeleine CAILLE 1789-1864   Nicolas JAQUET 1803-1884   Marie Anne CASTELLA ca 1810-1839   Jean Nicolas Thomas CAILLE 1805-1874   Marie Catherine CASTELLA 1813-1874   Jean François Denis GACHET ca 1815-   Marie Ursule Pauline PITTET ca 1810-
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Jean Baptiste Constantin JAQUET 1827-1905   Marie Elisabeth Ursule JAQUET 1839-1912   Jean François Nicolas CAILLE 1838-1911   Marie Françoise Elisabeth GACHET 1843-1919
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Charles Aloys JAQUET 1873-1952   Marie Madeleine Florentine CAILLE 1881-1939
|
2
  |
3



|
Justine Madeleine JAQUET 1917


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content