Chronique familiale



 LA PREMIERE GENERATION


Marie Joseph Louis Henri GUILLAUME (dit « Le Pali »)

• Né le 9 mars 1880 - Saint-Marcel• Décédé le 12 février 1956 - Saint-Marcel à l’âge de 75 ans• Cultivateur à Saint-MarcelAprès l’école primaire, il est inscrit à l’école des Frères de Jussey.Combattant de la guerre 1914-1918.Alors qu’il avait été exempté, pour maladie, de service militaire en 1900, il est classé « Service Armé » le 4 décembre 1914, incorporé au 42e Régiment d’Infanterie le 18 février 1915 et passe au 5e bataillon de chasseurs le 8 juillet 1915. Il est grièvement blessé par balle avec plaie pénétrante du crâne, à la Bataille du LINGE (Haut-Rhin) , à son poste de combat, le 29 juillet 1915. Il reçoit la médaille militaire, Croix de Guerre avec Palme. Il est classé « Service Auxiliaire » le 9 février 1916 par la commission de réforme pour blessures de guerre : perte de substance osseuse et cervicale par trépanation. Il est renvoyé dans ses foyers le 13 février 1916.Cultivé, passionné d’histoire locale, de musique et de chant, conservateur et clérical, abonné au journal « La Croix », maire de Saint-Marcel durant les années 30 et durant la 2e guerre, il est aussi chantre et organiste à l’église. Il s’est intéressé à la généalogie de la famille GUILLAUME avec les moyens limités d’informations et de déplacements de l’époque. (son arbre est reproduit dans ce document.). Il a été le premier du village à acquérir un poste de TSF et a beaucoup voyagé pour l’époque : sa pension et la gratuité de ses voyages par la SNCF lui permettaient de se rendre chaque année à PARIS. Il se déplaçait aussi énormément à bicyclette.Il a été à l’origine de la création de la coopérative laitière de Rosières et Saint-Marcel. En tant que maire, il était sur le point de lancer les travaux pour l’adduction d’eau courante en 1939 quand la guerre a été déclarée et a fait annuler le projet. Les travaux n’ont été réalisés qu’en 1957.Il a été battu aux élections municipales qui ont suivi la libération.Il s’est marié le 25 novembre 1913 à Semmadon avecJeanne Marguerite (dite Euphrasie ou Zasie) FUMEREY

Sosa : 5• Née le 19 mai 1885 – Semmadon• Décédée le 16 avril 1973 - Saint-Marcel, à l’âge de 87 ans• CultivatriceD’une famille de cultivateurs de SEMMADON.Modeste et effacée, elle a passé sa vie au service de sa famille.Remarque : le couple a accueilli, durant la guerre 39-45, un enfant de la banlieue parisienne (André DEVREE) : il revenait régulièrement dans la famille jusqu’à son mariage et, donc, je l’ai bien connu. A quel titre a-t-il été accueilli : je ne sais pas…

LA DEUXIEME GENERATION

Marie Antoine Jean-Baptiste "Eugène" GUILLAUMENé le 22 novembre 1852 - Saint-Marcel - Décédé le 21 août 1921 - Saint-Marcel à l’âge de 68 ansCultivateur à Saint-Marcel.Marié le 19 février 1879, Noroy-les-Jussey, , avec Marie Elise ROYER, née le 1er mars 1857 - Noroy-les-Jussey, , décédée le 17 avril 1889Marié en 1891 avec Joséphine JOLY, née le 26 août 1865 - Tincey-et-Pontrebeau, , décédée le 7 avril 1929 - Saint-MarcelLieu de résidence : Saint-Marcel, maison actuelle de Jean-Pierre Guillaume, son arrière petit-fils. Cette maison était la maison de ferme du prieuré.

« Marie » Elise ROYERSosa : 9• Née le 1er mars 1857 - Noroy-les-Jussey• Décédée le 17 avril 1889 - Saint-Marcel, à l’âge de 32 ans

Pas d’informations sur notre arrière-grand-mère sinon son décès prématuré à 32 ans laissant 3 enfants, dont l’ainé, mon grand-père Henri, alors âgé de 9 ans. Les deux autres sont Jeanne, 7 ans, et Marcel, 6 ans.Eugène se remarie en 1891 avec Joséphine JOLY de Tincey (70). De cette seconde union naît Paul le 28 septembre 1892.

LES ASCENDANTS DE EUGENE GUILLAUME

ses parents :Jean-Baptiste GUILLAUME

• Né le 5 août 1814 - Ferme de Girecourt (Commune de Vernois) - Décédé le 28 octobre 1881 - Saint-Marcel• Cultivateur à Saint-MarcelMarié le 8 janvier 1812, Saint-Marcel, 70468, Haute Saône, Franche-Comté, France, avecAnne Claire MARTIN

• Née le 23 octobre 1815 - Saint-Marcel, 70468, Haute Saône, Franche-Comté, France• Décédée le 24 février 1900 - Saint-Marcel, 70468, Haute Saône, Franche-Comté, France , à l’âge de 84 ans

ASCENDANTS de Jean Baptiste GUILLAUMEQuelques familles renseignées :GUILLAUME ils viennent de PISSELOUP (Franche-Comté) en passant par BOURGUIGNON-les-MOREY, VERNOIS-sur-MANCE (ferme de Gircourt) et enfin SAINT-MARCEL. Les Guillaume ont tous exercé la profession de cultivateurs. La ferme de Gircourt a été acquise par Antoine GUILLAUME en 1796 durant la période révolutionnaire (sans doute acquise comme bien national, elle était, sous l’ancien régime, propriété de l’abbaye de CHERLIEU).AUBERT originaires de VILLARS-le-PAUTEL, arrivent à SAINT-MARCEL au XVIIe siècle. Jean décédé en 1761 a été inhumé en présence des confrères de l’Immaculée Conception dont il était le prieur. Son père, Nicolas, exerçait la fonction de procureur.Les AUBERT sont également présents dans l’ascendance de l’épouse de Jean Baptiste GULLAUME (Anne MARTIN).TETEVUIDE originaires de PISSELOUP (Franche-Comté) : ils sont cultivateurs (grangers, c’est-à-dire exploitants de domaines nobles ou bourgeois)MILLERAND originaires de Fouvent-Saint-Andoche (Franche-Comté), venus à ROCHE-et-RAUCOURT. Nicolas né en 1602 est un ancêtre d’Alexandre MILLERAND ministre de la guerre en 1914 et président de la république de 1920 à 1924.ANGELOT originaires de Champagne (Valleroy et Gilley). Les plus anciens sont marchands bouchers à Valleroy.ARGENTON : Claude épouse de Florent CHAMPONNOIS. Famille originaire de Champagne (Prangey près de Langres). Le couple François ARGENTON- Pernette CARDINAL est le plus ancien identifié dans cette branche. (nés vers 1542)OGIER : Jacques Anthoine était vicaire ( !) et officier de justice à SAVIGNY (Champagne)VAUTHRIN : Marie née en 1657 à SAINT-MARCEL est l’épouse de Nicolas AUBERT. Une dalle gravée au sol de l’église de SAINT-MARCEL rappelle qu’elle a créé une fondation pour des messes pour les trépassés en janvier 1709. (La plaque n’est pas entièrement visible) : photo du site internet de Michel DUBOIS.LEVERT originaires de RAINCOURT venus à SAINT-MARCEL au XVIIe. Famille de notables : les LEVERT se distinguent par des dons à l’église et l’érection d’une croix, aujourd’hui disparue, sur le chemin de Cemboing.L’un des membres était médecin dans l’armée de La Fayette engagée contre les anglais pour obtenir l’indépendance des Etats-Unis au XVIIIe siècle. Il s’y est établi : ce fait m’a été signalé par un message d’un membre de cette famille habitant aux Etats-Unis.CHAMPONNOIS originaires de Percey-le-Pautel (Champagne, France) et recensés comme étrangers en 1654 à Molay (Franche-Comté). Sont passés par La Rochelle. Cultivateurs.CAULLET originaires de Champagne (Poinson-les-Fayl, Pressigny). Ils sont cultivateurs ou marchands (Jean).GRISOT originaires de Champagne (Poinson-les-Fayl, Pressigny, Genevrières). Le plus ancien, François, décédé en 1686, exerçait la profession de Juge. Son fils était marchand.

Autres familles présentes dans l’arbreFEBVRE (1) originaires de SUAUCOURT.VILLEMOT seulement connus par l’épouse de Nicolas Millerand. Pas d‘informations sur cette familleVERNEY : cette famille vient de Champagne (Savigny, Genevrières).VOILLARD seulement connue par Barbe épouse de Claude TETEVUIDE (XVIIe siècle). Pas d’informations.CLERC : originaires de Champagne (Gilley).CHAMONNE : Catherine mariée avec Jacques ANGELOT (XVIIe siècle). Pas d’autre information.CHRESTIENNOT (1) : Nicole mariée avec André VAUTHRIN. Pas d’information.DROUHIN : Etiennette Sébastienne mariée en 1669 avec Pierre LEVERT à RAINCOURT. Pas d’information.PHARISIEN originaires de CHAUVIREY-le-CHATELMIGNOT originaires de MOLAY, cultivateurs.LONGIN originaires de SUAUCOURT en passant par MOLAY et LA ROCHELLE.GROSSETETE Jeanne épouse de Nicolas PHARISIEN (XVIIe et XVIIIe siècles).AILLET : Françoise née vers 1652 épouse de Nicolas CHAMPONNOIS. Son père figure à Molay au recensement de 1657.PINGOT : Claudine épouse de Etienne AILLET. XVIIe siècle.BROUOT originaires de BOURGUIGNON-les-MOREY. Sans doute cultivateurs. Le plus ancien, Nicolas, décédé en 1699 est qualifié d’ « Honorable » dans son acte de décès.MOREL originaires de SUAUCOURT (grangers).CARTERET originaires de LA ROCHELLE et MOLAY.FEBVRE (2) pas de correspondance trouvée avec FEBVRE (1). Esmée épouse de Claude MIGNOT. Son père Jean figure au recensement de 1657 à Molay (avec sa femme, 3 enfants et 1 servante). Epoux de Anne PERNEL.HORDEFEUX Claudette épouse de Noël LONGIN. Parents Michel HORDEFEUX et Denise FORGEOT (XVIIe siècle). Pas d’informations sur cette famille.

Sommaire

1 - =======================================================
ASCENDANCE DE ANNE CLAIRE MARTINFAMILLES :MARTIN : originaires de NOROY-lès-JUSSEY. Le plus ancien connu est Jean Baptiste (1682-1767) laboureur. Claude François s’installe à SAINT-MARCEL après son mariage avec Anne Claire CAMUS. L’un de ses fils de Claude François s’installe à BETAUCOURT où les MARTIN sont toujours présents. Ce sont tous des cultivateurs.CAMUS : Originaires de SAINT-MARCEL : le plus ancien connu est Toussaint qui figure au recensement de 1654. Son fils Nicolas né en 1655, militaire, est reçu à l'Hôtel des Invalides à PARIS le 2 février 1714 à la suite de blessures. Le 2 octobre 1722 Nicolas Camus (dit Ste Colombe) est dans le compagnie du Sieur de la Roche en Garnison au fort St André de SALINS puis à La PETITE PIERRE en Alsace. Source : http://www.hoteldesinvalides.fr/format_liste.php (Base de données hôtel des Invalides). Son fils Claude est également l’ancêtre des familles ECHILLEY encore présentes à SAINT-MARCEL.FLEURIOT : originaires de NOROY-lès-JUSSEY. Anne épouse Jean Baptiste MARTIN. Ils sont cultivateurs.PIROT : le plus ancien est Charles PIROT de SAINT-MARCEL né vers 1651. Charles est un ascendant non seulement du côté GUILLAUME mais aussi du côté FUMEREY-OLIVIER. Charles est également l’ancêtre de la famille PIROT présente à SAINT-MARCEL jusqu’au début des années 2000. Tous les ancêtres PIROT sont cultivateurs à SAINT-MARCEL. La famille PIROT est également liée aux DUPORT de SAINT-MARCEL : l’un de ses membres Jean-François épouse en 1796 à SAINT-MARCEL Marie Madeleine BASSIGNOT de VILLERS-la-COMBE (parents : Jean Denis BASSIGNOT et Brigitte MAIRE de GERMEFONTAINE) certains se reconnaîtront !AUBERT : Famille présente également dans l’ascendance de Jean Baptiste GUILLAUME. Marguerite épouse Jacques PIROT en 1749. Jean Baptiste né en 1692 était notaire royal et greffier à SAINT-MARCEL. Son père Nicolas, procureur, est également l’ancêtre de Jean Baptiste GUILLAUME.CHRESTIENNOT : Famille originaire de Champagne (Lavernoy). Le plus ancien, Claude époux de Jeanne JAUGEY, était marchand. XVIIe siècle.BARTHELEMY : Louise épouse de Jean Baptiste MARTIN. Originaires de NOROY-les-JUSSEY. (XVIIIe siècle).VILLEMIN : Séraphine épouse Jean François MARTIN en 1747. Originaires de NOROY-les-JUSSEY. Le plus ancien Jacques est né en 1627 et figure aux recensements de 1654 et 1657 (5 personnes au foyer).DELESTRE : Georgine épouse Claude VILLEMIN en 1715. Originaires de PREIGNEY. (XVIe et XVIIe siècles)HORIOT : Marguerite épouse Pierre FLEURIOT en 1721. Originaires de Noroy-les-JUSSEY. (XVIIe et XVIIIe siècles).GOUAILLE : Jeanne épouse Jean Baptiste FLEURIOT en 1759. Originaires de GOURGEON.CLERC : Cécile épouse Claude CAMUS en 1716 à SAINT-MARCELMIGNOT : Claire épouse Pierre CAMUS en 1752 à MOLAY. Originaires de MOLAY.BESANCENET : Estiennette épouse François MIGNOT en 1711. Originaires de MOLAY.CORNEVIN : Jeanne Baptiste épouse Pierre Antoine PIROT en 1709. Originaires de SAINT-MARCEL.PHILIPPE : Anne épouse Nicolas CORNEVIN. Originaires de SAINT-MARCEL.

2 - =======================================================
LA BRANCHE Marie Elise ROYER

Ses parents :Joseph ROYERSosa : 18• Né le 12 juin 1832 - Noroy-les-Jussey• Décédé le 8 février 1870 - Noroy-les-Jussey, à l’âge de 37 ans• Cultivateur à Noroy-les-Jussey

Marié le 27 avril 1853, Noroy-les-Jussey avec :Marie Elise MOURLOT Sosa : 19• Née le 20 juin 1830 - Noroy-les-Jussey• Décédée le 21 mai 1905 - Noroy-les-Jussey, à l’âge de 74 ans

LES FAMILLES ASCENDANTES :1°) Les bûcherons, coupeurs, charbonniers :Familles ROYER, DESCHAMPS, MIGUET, MICHAUX originaires de Côte d’Or : PERRIGNY, PONTAILLER

2°) Les membres des autres familles constituant cette branche sont tous des cultivateurs ou vignerons :DAMIDAUT, OUDOT, VILLEMIN, MARTIN, GARNIER de NOROY-LES-JUSSEYGRASSOT, LOGEROT de VITREY-sur-Mance..HORIOT de BARGES.

3 - =======================================================

Voici quelques informations concernant les membres de la branche GUILLAUME-ROYER.La plupart ont été des cultivateurs qui n’ont pas laissé de traces écrites de leur passé.

Cependant certains se sont illustrés par leur participation aux guerres : 1914-1918, Guerres révolutionnaires et napoléoniennes, ou lors de conflits plus anciens sous Louis XIV et Louis XV. D’autres ont été des notables locaux, voire des membres d’une petite noblesse.

Je n’ai pas de traces écrites, hormis les actes des registres paroissiaux, de ceux qui ont vécu la période de la Franche-Comté espagnole avant 1678.

Les combattants de la grande guerre :

La famille GUILLAUME a payé un très lourd tribut à la Grande Guerre :

Notre grand-père :

Henri GUILLAUME :

(voir 1ère génération)

• Né le 9 mars 1880 - Saint-Marcel• Décédé le 12 février 1956 - Saint-Marcel, à l’âge de 75 ans• Cultivateur à Saint-Marcel

Grièvement blessé le 29 juillet 1915 à son poste de combat au LINGE en Alsace (blessure par balle plaie pénétrante du crâne). Croix de Guerre avec palme.

==

Notre grand-oncle, frère d’Henri :

Marie Louis Marcel GUILLAUME

• Né le 3 mai 1883 - Saint-Marcel• Décédé le 16 février 1915 - Hopital des Dominicains - Langres, 52269• Cultivateur à Saint-MarcelSon régiment étant en retrait à Langres, il y contracte la rougeole et, victime de complications (pneumonie), meurt à l'hôpital des Dominicains à Langres. Inhumé à Langres. Mort pour la France : monument au mort de Saint-Marcel

==

Son demi-frère

Marie Auguste "Paul" GUILLAUME

• Né le 28 septembre 1892 - Saint-Marcel, 70468, Haute Saône, Franche-Comté, France• Cultivateur à Saint-MarcelIncorporé à/c du 9 octobre 1912. Caporal le 1er juin 1914. Fait prisonnier le 16 juin 1915 à Tracy le Val (Oise). Interné en Allemagne Rapatrié le 28 janvier 1919.Ses deux cousins nés aux fermes de Gircourt morts pour la France :Lucien Georges GUILLAUMENé le 2 juin 1881 - Fermes de Gircourt - Vernois-sur-ManceSergent au 42e RI, tué à l'ennemi (seconde bataille de la Marne) le 26 septembre 1915 - ferme des Wacques - Souain-Perthes-lès-Hurlus, 51553, Marne, à l’âge de 34 ans. (Monument aux morts de Vernois)Paul Léon GUILLAUMENé le 23 septembre 1882 - Fermes de Gircourt - Vernois-sur-ManceCultivateur à Neuvelle-lès-Voisey (52)Frère du précédent. Décédé à l’âge de 32 ans, le 18 novembre 1914 à NANTES Hôpital Temporaire n° 21, des suites de blessures de guerre (monument au mort de Neuvelle-lès-Voisey).Et un autre cousin né également aux fermes de Gircourt :Lucien "Camille" Albert GUILLAUME• Né le 3 octobre 1891 - Fermes de GircourtCultivateur aux fermes de Gircourt.Fait prisonnier de guerre le 22 décembre 1915 au Hartmannwillerkopf. En captivité jusqu'au 5 décembre 1918. Démobilisé le 19 août 1919

Un cousin branche ROYER mort pour la France:Albert ROYER• Né le 6 juillet 1890 - Noroy-les-Jussey,• Décédé le 8 septembre 1914 - Mailly-le-Camp (Aube)Incorporé le 9 octobre 1911 au 62e régiment d'artillerie. Maréchal des Logis le 1er octobre 1912. Ré-engagé pour 2 ans. Mort pour la France le 8/9/1914 au combat de MAILLY (10). Monument aux morts Noroy-les-Jussey.

4 - =====================================================
LES CAMPAGNES REVOLUTIONNAIRES ET NAPOLEONIENNES.Jean Baptiste CAMUSNé le 8 novembre 1767 - Saint-Marcel - Décédé le 9 septembre 1841 - Vitrey-sur-ManceFrère de Pierre CAMUS, ancêtre direct.Chirurgien Major - Docteur en médecine (armée révolutionnaire et napoléonienne).Chevalier de la Légion d'Honneur en date du 9 novembre 1831. En retraite à cette date à Vitrey-sur-Mance. (lettre n° 4596, Archives Nationales, Site de Paris - Cote LH/416/44)

Jean Baptiste AUBERTNé le 6 janvier 1780 - Saint-Marcel – Date Décès non connueFrère d’Anne Barbe AUBERT, ancêtre direct et fils de Jean Baptiste et Elisabeth Champonnois.Soldat de la garde impériale : Source : Mémoire des Hommes : Matricule 1260 (page 254) : Train d'artillerie, devenu bataillon principal de la garde impériale, 1799-1812 : 13 nivôse an VII [2 janvier 1799]- Passe au 17e régiment de lignes le 7 août 1806 : Matricule 4245 (page 211). Caporal le 19 avril 1806.

CAMPAGNES DE LOUIS XIV et LOUIS XV

Nicolas CAMUS

Ancêtre directNé le 19 octobre 1655 - Saint-MarcelDécédé le 3 décembre 1738, à l’âge de 83 ansCavalier du Sieur de la Croix du Régiment de BerryReçu à l’Hôtel des Invalides le 2 Février 1714. Voici le texte de l’acte de l’Hôtel des Invalides avec orthographe originale respectée :« Nicolas Camus dit Sainte Colombe, âgé de 69 ans, Natif de Saint Marcel dioceze de Besançon, Cavalier du Sieur de la Croix Regiment de Berry, ou il à Servi 33 ans, portés par son Certificat, sa Caducité joint a ses autres Infirmités Le mettent fors de Service, Marié en son pays, Et Est Catôlique Cavalier- Le 2 octobre 1722 Nicolas Camus d. Ste Colombe etant de la Compagnie du Sieur de la Roche au Detachement en Garnison au fort St André de Salins [39500] cy devant a la Petitte Pierre [67371], ayant obtenu de son Capitaine un Congé pour 3 mois le 11 may dernier, et ne setant pas rendu a la Compagnie apres le temps expiré Monsieur Le Gouverneur en ayant eu avis par une lettre du 2 septembre en suivant à bien voulu luy donner repy Jusqu'au 1er octobre pour luy donner lieu de rejoindre la Compagnie, ce quil n'a pas fait, c'est pourquoy il a esté denoncé dezerteur le d. Jour 2 octobre 1722 »- Estant arrivé Depuis le 8 octobre qui estoit huict Jours aprez son repy Estant mesme encore malade on luy a pardonné- Le 3 Decembre 1738. Il est Decedé »

=LA NOBLESSE ET LES NOTABLES

Jean-Baptiste AUBERT

Ancêtre direct• Né en 1692• Décédé le 12 août 1748 - Saint-Marcel à l’âge de 56 ansNotaire royal, Greffier de Saint-Marcel

Nicolas AUBERT Ancêtre direct• Né en 1657 - Saint-Marcel• Décédé le 23 octobre 1693 - Saint-Marcel, à l’âge de 36 ansProcureurJean-Baptiste AUBERTAncêtre directEcuyer• Né le 11 mars 1723 - Saint-Marcel• Décédé le 9 mai 1794 - Saint-Marcel l’âge de 71 ansPossédait un titre de petite noblesse : EcuyerÉcuyer :C'est le titre de noblesse de ceux qui n'en ont pas un autre. Ce sont des nobles sans titre : ils sont « écuyer » à défaut de posséder un titre honorifique comme : chevalier, baron, vicomte, comte, marquis ou duc. Ce titre aurait été hérité de son ancêtre Florentin Aubert, Chevalier, anobli par Charles VI de Lorraine. Cette ascendance a été mise en évidence par Monique DROUHIN, généalogiste très documentée, mais, comme je n’ai pas pu en avoir la preuve, je n’ai pas fait figurer Florentin AUBERT dans mon arbre.De nombreux membres de cette famille portent des titres de noblesse et ont fait partie des notables de la région. Il reste un travail à faire sur cette famille AUBERT. A noter que les « AUBERT » ont été présents à Saint-Marcel jusqu’au début des années 1900.

Jean Baptiste Edouard CAMUSFils de Jean Baptiste CAMUS• Né le 29 mars 1805 - Vitrey-sur-Mance,• Décédé le 29 décembre 1846 - Vitrey-sur-Mance, à l’âge de 41 ansNotaire à Scey-sur-Saone puis juge de paix du canton de Maiche (Doubs)

DES SANS-DOMICILES FIXES : NOS ANCETRES BUCHERONS ET CHARBONNIERSAncêtres de la branche ROYER, les bûcherons et charbonniers vivaient dans des baraques construites en forêt et de façon provisoire, ils se déplaçaient souvent là où les besoins de leur travail se faisaient sentir. Essayons de suivre leur itinéraire : les recherches ont été assez compliquées du fait de leurs déplacements, de plus ils devaient, de temps en temps, oublier de se signaler à Monsieur le Curé !Le plus ancien connu : Jean Baptiste DESCHAMPS

Ancêtre direct• Né vers 1676• Décédé le 11 avril 1756 - Pontailler-sur-Saône (Côte d'Or, Bourgogne à l’âge de peut-être 80 ansCoupeur au bois de Pontailler (Côte d’Or)Son fils Fançois était également coupeur dans cette région de Côte d’Or.

Jean-Baptiste DESCHAMPSAncêtre direct

• Né vers 1728 - Perrigny-sur-l'Ognon, Côte d'Or, Bourgogne,• Décédé le 25 mars 1793 - Saint-Marcel, Haute Saône, Franche-Comté, à l’âge de peut-être 65 ansCoupeur -charbonnier à Perrigny (21), Saint-Marcel (70), Cherlieu (70)Marié avec Pierrette BRETON en 1753 à Pontailler, puis avec Pierrette MICHAUD vers 1760, il a été coupeur charbonnier à PERRIGNY-sur-L’OGNON. La famille se retrouve ensuite, durant la période révolutionnaire dans une baraque des bois de Saint-Marcel, puis dans les bois de Cherlieu (aux Etriviers, commune de Preigney).Les enfants de Jean Baptiste :- Claude (issu du 1er mariage) est né à Perrigny en 1757. Je n’ai pas pu suivre son itinéraire.- François né en 1766 à Perrigny. Il se marie en 1793 avec Rose ERARD originaire de Claudon (Vosges). On retrouve sa famille à Dammartin-sur-Meuse (Haute-Marne) exerçant toujours la profession de bûcheron. Il meurt à l’Hospice des Dominicains à Langres en 1828. Son fils Jean Claude est né en 1795 à Rupt-sur-Saone (Haute-Saone), Ce village a donc été une étape entre Preigney et Dammartin- .- Jean Claude DESCHAMPS né le 2 octobre 1767 - Perrigny-sur-l'Ognon. Sans autre information.- Jeanne Deschamps née le 26 décembre 1768 – Mariée le 4 décembre 1793, Saint-Marcel, avec Nicolas ERARD- Jean Baptiste Deschamps né le 16 janvier 1773 - Décédé le 26 décembre 1844 à Confracourt à l’âge de 71 ans - Coupeur de bois.

- Et enfin notre ancêtre directe :

Marie DESCHAMPS

• Née le 9 octobre 1774 - Perrigny-sur-l'Ognon, Côte d'Or, Bourgogne• Décédée le 24 octobre 1810 - Montigny-lès-Cherlieu, Haute Saône, Franche-Comté, à l’âge de 36 ans

Marie s’est mariée à Preigney le 5 janvier 1797 avec Claude Royer. Les membres des deux familles étaient des bûcherons charbonniers et se trouvaient toutes deux, à ce moment, dans la forêt de Cherlieu sur la commune de Preigney, lieu-dit « Les Etriviers »(*). La famille Royer est probablement originaire de la même contrée de Côte d’Or, mais je n’ai pas pu retracer son parcours. Je ne retrouve aucun acte les concernant avant 1797.Leur fils Jean Claude Royer se marie le 8 septembre 1831 à , Noroy-les-Jussey avec Jeanne-Nicole Damidaut (1806-1889). Le couple s’installe à Noroy et exerce la profession de cultivateur. Notre arrière grand-mère Marie-Elise Royer est leur petite fille.(*) Dans l’acte de mariage cette forêt est appelée « Bois de la Nation » sans doute pour bien montrer qu’elle a été confisquée à l’Eglise et plus précisément à l’ordre monastique des Cisterciens.

LES COUSINAGES

La famille GUILLAUME de Saint-Marcel est apparentée avec les familles

CHAMPONNOIS : double parenté :a) par la branche CHAMPONNOIS : premier ancêtre commun Claude CHAMPONNOIS né le 7 avril 1732 à Molay et décédé le 7 février 1801 à La Rochelle à l’âge de 68 ans, cultivateur à La Rochelle.b) Par la branche AUBERT : premier ancêtre commun Jean-Baptiste AUBERT né le 6 février 1755 à Saint-Marcel et décédé le 4 mai 1827 à Saint-Marcel à l’âge de 72 ans - Cultivateur à Saint-Marcel

ECHILLEY : premier ancêtre commun Pierre CAMUS né le 29 mai 1736 à Saint-Marcel, et décédé le 19 novembre 1820 - Saint-Marcel à l’âge de 84 ans.

PIROT : Le cousinage avec la famille PIROT est double : le premier ancêtre commun est Charles PIROT né vers 1651 et décédé le 26 juin 1736 à Saint-Marcel à l’âge de peut-être 85 ans. Charles est à la fois ancêtre du côté GUILLAUME et du côté FUMEREY.A noter que le cousinage est même triple puisque les membres actuels de cette famille (qui ne résident plus à Saint-Marcel) sont membres également de la famille ECHILLEY par leur mère Aline.MILLERAND : Alexandre MILLERAND, président de la République Française de 1920 à 1924 est un cousin lointain mais prestigieux : le premier ancêtre commun est Nicolas MILLERAND né vers 1602 à Fouvent-St-Andoche et décédé le 14 mars 1689 à Roche-et-Raucourt à l’âge de peut-être 87 ans. Il exerçait la profession de marchand.

L’ASCENDANCE DE Jeanne Marguerite (dite Euphrasie ou Zasie) FUMEREY

5 - =================================================
SES PARENTSJean-François Augustin FUMEREY

• Né le 19 mai 1853 - Semmadon,• Décédé le 19 janvier 1924 – Semmadon à l’âge de 70 ans• Cultivateur à Semmadon (70)Marié le 31 mai 1876 à Semmadon avecIrma Rosalie OLIVIER

• Née le 28 avril 1848 - Semmadon• Décédée le 14 mars 1917 - Semmadon, à l’âge de 68 ans

SES GRANDS-PARENTS PATERNELSJean-François Thomas FUMEREY

• Né le 21 décembre 1820 à Semmadon• Décédé le 26 août 1906 à Lavigney à l’âge de 85 ans• Cultivateur à Semmadon (70)Marié le 28 avril 1852, Semmadon, avec Euphrasie Luce OLIVIER (décédée en 1871)Marié le 30 novembre 1883, Semmadon avec Françoise Honorée PARCHEMINEY de Fouchécourt.Euphrasie Luce OLIVIER

Née le 8 février 1822 à Semmadon,• Décédée le 29 mars 1871 à Semmadon, à l’âge de 49 ans

SES GRANDS PARENTS MATERNELSValentin Placide OLIVIER

• Né le 20 janvier 1823 - Semmadon• Décédé le 11 octobre 1891 - Semmadon à l’âge de 68 ans• Cultivateur à SemmadonMarié le 12 juillet 1847, Semmadon, avec :Judith Cléophée MENNETRIER• Née le 3 juillet 1828 - Semmadon• Décédée le 17 janvier 1907 - Semmadon, à l’âge de 78 ans

L’ASCENDANCE DE Jean François Thomas FUMEREY.Branche paternelle (FUMEREY)Ce sont des cultivateurs de SEMMADON.Cependant, le plus ancien connu, Pierre, né vers 1622, décédé en 1669 exploitait la ferme de Cray, actuellement commune de Jussey mais à cette époque propriété de l’abbaye de Cherlieu.Pierre figure au recensement de 1666 avec sa femme Jeanne COURTOIS et ses enfants Antoinette (15 ans), Marguerite (12 ans), Anne (10 ans), Pierre (8 ans), Estienne (6 ans).Nous sommes descendants de son fils PIERRE mais aussi de sa fille ANNE du côté de notre arrière grand-mère Irma Rosalie OLIVIER.Pierre (fils) s’est marié en l’église abbatiale de Cherlieu le 21 septembre 1677 avec Jeanne LAMBERT. Sa sœur ANNE s’est mariée le même jour, au même lieu avec Jean LAMBERT. La famille LAMBERT est originaire de PREIGNEY.Pierre (fils) se remarie en 1691 à SEMMADON avec Denise MENETREY et s’y installe : c’est de ce couple que nous descendons.Les autres familles de cette branche :Tous des cultivateurs de Semmadon ou villages voisins.PICQUENET (Semmadon), LAMBELOT (Preigney), JACQUOT (Oigney), CHAUFFORIAT (Oigney), ETIENNEY (Gevigney-Mercey), GUERRIN (Semmadon), COURAGE (Semmadon), FAIVRE (Semmadon), DUCHAT (Semmadon), RICHARDOT (Villers-Vaudey), CHAROPLET (Chargey-les-Port), VAROQUIOT (Semmadon), PREVOSTET (Lavigney), COITOU (Chargey-les-Port), SYLVESTRE (Semmadon).Remarque : François GUERRIN (1695-1771) et Anne RICHARDOT sont non seulement des ascendants de ma grand-mère paternelle Euphrasie FUMEREY, mais également des ascendants de mon grand-père maternel Albert COCAGNE.Branche Maternelle (OLIVIER)Ce sont également des cultivateurs de Semmadon ou des villages environnants :Les familles ascendantes :Originaires de SEMMADON : OLIVIER, CAMUSETOriginaires d’ARBECEY : DANSERT, CLERC, PERRIN, ROUX, LEMPEREUR, FERRAND, MILLOTOriginaires de COMBEAUFONTAINE : GRANDMAITRE, NORMANDOriginaires d’AUGICOURT : GABOTTE, CATONOriginaires de CHARGEY-LES-PORT : POUTOT, LABRUNEOriginaires de MELINCOURT : PETIT .

L’ASCENDANCE DE VALENTIN PLACIDE OLIVIER.Les membres de cette ascendance sont également des cultivateurs de Semmadon et villages environnants :Les familles composant cette branche :

Originaires de SEMMADON : CHIFFERT, JACQUEMARD, LSCORNEL, LAMBERTOriginaires de SAINT-MARCEL : PIROT, CORNEVINOriginaires de COMBEAUFONTAINE : OLIVIEROriginaires de FEDRY : PONCETOriginaires de FOUVENT : DESLOIXOriginaires de LAMBREY : POUTOTOriginaires d’ECHENOZ-LA-MELINE : VEJUS

L’ASCENDANCE DE JUDITH CLEOPHEE MENNETRIER :Des cultivateurs également :Les familles composant cette branche :Originaires de SEMMADON : DEFERRIERE, LESCORNEL, PICQUENET, TISSERAND, DONET, COURAGE, CAMUSETOriginaires d’ARBECEY : PERRIN, LEMPEREUR.Originaires d’AUGICOURT : MENNETRIER, CATONOriginaires de VAUCONCOURT : VAUTHERIN, LEROUXOriginaires de LAMBREY : POUTOT.


Index des pages
  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content