Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Ceci est une double généalogie montante depuis le de-cujus et descendante depuis le plus ancien ancêtre trouvé du côté maternel et paternel avec les collatéraux.

Pour réaliser cet arbre, j'utilise le logiciel libre et gratuit Ancestris (100% compatible GEDCOM) et permettant l'exportation directement sur Geneanet.

 

 Chronique familiale



 Pour la descendance Mordac la difficulté est de retrouver le bon "Mordac", car dans les actes anciens, suivant le lieu ou le rédacteur de l'acte, le même "Mordac" peut s'écrire de plusieurs façons différentes: Mordac, Mordacq, Mordacque ou Mordaque. et les malheureux "Mordac" ne sachant ni lire ni écrire ne faisaient pas la différence. Et même sachant signer, parfois le père et le fils signaient différemment (exemple : au mariage de Frédéric Alexandre Mordacque qui signe Mordaque et son père Pierre Joseph qui signe Mordacque. J'ai essayé de garder l'ordre chronologique pour l’écriture des patronymes. Pour la descendance Derollez, même problème en pire, au 17e siècle c'était de Raullers puis Derollez ou Derolez, Derolet et Drolet ou Drolez.



Index des pages