Eugène (Victor Eugène) CARROUGE
Eugène (Victor Eugène) CARROUGE
  • Né le 4 juin 1885 - 60 rue Notre-Dame - Villeurbanne, 69, Rhône, Rhône-Alpes, FRANCE
  • Décédé le 22 janvier 1945 - Hôpital de la Croix-Rousse - Lyon 04e, 69, Rhône, Rhône-Alpes, FRANCE,à l'âge de 59 ans
  • Inhumé le 27 janvier 1945 - Cimetière de la Croix-Rousse - Lyon 04e, 69, Rhône, Rhône-Alpes, FRANCE
  • Camionneur
1 média disponible 1 média disponible

A participé à la Grande Guerre

L'actualité de la guerre au jour le jour
Domicile lors de la mobilisation : Villeurbanne (69)

 Parents

 
  • Employé aux Chemins de fer puis cantonnier
  •  
  • Couturière Lingère
  •  Union(s) et enfant(s)

     Frères et sœurs

     Relations

    (afficher)

     Événements


     Notes

    Notes individuelles

    Eugène Carrouge était de la classe 1905 et a été inscrit sous le numéro de matricule de recrutement 650 à Vienne (38)

    Il mesurait 1,65m était châtain aux yeux châtains.

    Le 28 novembre 1904, il s'engage à la mairie de Lyon 06e pour cinq ans et est incorporé au 4e régiment d'Infanterie coloniale où il arrive kle 02 décembre 1904.

    Le 18 juillet 1905, il est condamné par le conseil de guerre de la 15e région à 4 ans de prison pour outrage envers un supérieur et refus d'obéissance. Il obtient une remise de peine de 6 mois par décret du 07 décembre 1906 et la remise du restant de sa peine par décret du 02 juillet 1907.

    Le 13 juillet 1907, il passe au 22e régiment d'infanterie coloniale, puis le 20 février 1908 au 10e régiment d'infanterie coloniale et enfin le 11 janvier 1909 au 24e régiment d'infanterie coloniale. avec lequel il participe au campagnes du Tonkin jusqu'au 16 février 1909.

    Il est réformé n´2 par la commission spéciale de Monpellier le 13 juillet 1909 pour palpitations cardiaques et hypertrophie du coeur.

    Le certificat de bonne conduite lui est refusé.

    En 1911, il vivait avec Berthe Duplan au 11 rue de la Gaité à Villeurbanne. Ils se disaient mari et femme alors qu'ils ne s'épousèrent que plus de 10 ans plus tard.

    Il est mobilisé le 01 août 1914 et arrive au corps le 21 février 1915. Le 13 mai suivant, il passe au 12e régiment de hussards, Le 20 novembre 1915, il est hospitalisé et ressort le 07 décembre suivant.

    Le 24 juin 1916, il passe au 48e régiment d'artillerie de campagne, puis le 02 juillet 1916 au 26e régiment d'artillerie de campagne. Il est évacué le 13 août 1916 et arrive à l'hôpital auxiliaire d'Ancenis le 20 août 1916.

    Le 01 avril 1917, il passe au 22e régiment d'artillerie coloniale. Il est à nouveau évacué le 07 novembre 1917 avant d'être envoyé en renfort le 07 avril 1918.

    Il est démobilisé le 21 mars 1919.

    Mon père se souvient que cet oncle était une vraie "gouape" c'est à dire une espèce de titi lyonnais.

      Photos & documents

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}

     Aperçu de l'arbre

    Joseph CARROUGE 1817-1865 Claire LERME 1821-1880/ ? ? Marie BRÉJON 1843-1887
    ||||






    ||
    Pierre Victor CARROUGE 1854-1911/ Marie Claudine BRÉJON 1864-1918
    ||



    |
    portrait
    Eugène (Victor Eugène) CARROUGE 1885-1945