Message to visitors

close

Familles Girard, Gagnon, Coutu, Noël, Doiron,Fortin, Bouchard,Rémillard et leurs descendantsen Amérique. Auteurs: Girard Jean-Roch,Noël Robert, feu NoëlSuzanne



(Julien MERCIER Ancêtre)


  • Born 26 February 1621 - Tourouvre, 61491, Orne, Basse-Normandie, FRANCE
  • Baptized 27 February 1621 - Tourouvre, 61491, Orne, Basse-Normandie, FRANCE
  • Deceased 19 October 1676 - Sainte-Anne-de-Beaupré, 21030, La Côte-de-Beaupré, Québec, CANADA,aged 55 years old
  • Buried 19 October 1676 - Sainte-Anne-de-Beaupré, 21030, La Côte-de-Beaupré, Québec, CANADA

 Parents

 Spouses and children

 Sources

  • Spouse: Livre de famille - 1=rn Généalogie de Wilfrid Noël - Family Bible - Institut généalogique Drouin - 2 SEP 1951 - 0= Généalogie de Wilfrid Noël !14 générations)
    Arbre ascendant de Noël/Coutu compilé par l'Institut généalogique Drouin. Lorsqu'un numéro d’utilisateur est présent dans la fiche d'un individu, celui-ci indique la génération et la page du livre Généalogie Wilfrid Noël, des extraits des actes de mariages, recherche réalisée en 1951 par l’Institut généalogique Drouin (IGD), compilation remise le 20 décembre 1951 Wilfrid Noël, l’ainé de la famille et nommé membre honoraire à vie par Gabriel Drouin.
    Qu'est-ce que l'Institut Généalogique Drouin ?
    Pendant longtemps, l'Institut Généalogique Drouin a été la plus importante entreprise québécoise produisant des arbres généalogiques. Ses informations internes, ce que nous appelons son patrimoine généalogique, étaient vendues sous forme de dossiers personnalisés à sa clientèle formée d'individus. Ce patrimoine ne comprend pas, malheureusement, les quelque 75 000 arbres généalogiques et plus de 16 500 généalogies familiales sous forme de livres. En effet, l'Institut n'a pas conservé de copie de ces travaux ni fait de dépôt légal ce même si telle mention est jointe aux travaux.
    Ces recherches microfilmées ont été vendues et se retrouvent propriété des mormons dans la base numérisées et indexées sous: Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1968
    En 1990, le patrimoine généalogique a été vendu et la nouvelle entreprise a changé complètement de vocation. Il y a donc une coupure entre l'Institut des années 1950, par exemple, et l'Institut d'aujourd'hui. Au lieu de viser chaque individu, le nouvel Institut offre maintenant ses services à la collectivité. En d'autres mots, l'entreprise vend son patrimoine généalogique principalement aux bibliothèques et aux associations. Ceci comprend la majeure partie du catalogue institutionnel. Il n'y a plus de recherches faites pour des clients. En effet, en rendant accessible au grand public les données que l'Institut possède, il est devenu très facile de faire soi-même son arbre, et il est beaucoup moins rentable de faire des arbres pour les autres dans ces conditions.
    ...Nous essayons maintenant de retrouver et de reproduire tous ces livres. Quelques-uns sont déjà revendus via ce site. Si vous en avez un, contactez-nous afin que nous puissions discuter de la façon d'en faire une reproduction à nos frais.
    P.S. Ce que ne dis pas la page du site : http://institutdrouin.com/faq.html, l'IGD fera un dépôt légal de votre document, donc que vous ne serez plus le propriétaire du document que vous avez payé!
    Robert Noël
    - =IGD Institut généalogique Drouin 2015 - Généalogie Québec











    Institut généalogique Drouin













    2855 Belcourt,





    Longueuil, Québec, J4M 2B2 - 514-400-3961 - contact a institutdrouin.com - https://www.genealogiequebec.com/fr/ - Qu'est-ce que l'Institut Généalogique Drouin ?
    Pendant longtemps, l'Institut Généalogique Drouin a été la plus importante entreprise québécoise produisant des arbres généalogiques. Ses informations internes, ce que nous appelons son patrimoine généalogique, étaient vendues sous forme de dossiers personnalisés à sa clientèle formée d'individus. Ce patrimoine ne comprend pas, malheureusement, les quelque 75 000 arbres généalogiques et plus de 16 500 généalogies familiales sous forme de livres. En effet, l'Institut n'a pas conservé de copie de ces travaux ni fait de dépôt légal.
    La vision du notaire Drouin
    Dans les années 1930, Gabriel Drouin a commencé à microfilmer les registres des paroisses où vivaient les francophones vivant dans l'est du continent nord-américain. Pendant près d'un siècle, l'Institut généalogique Drouin a été la plus importante entreprise de recherche généalogique au Québec. Il a tiré parti de son monopole sur l'accès aux actes d'état civil pour produire les arbres généalogiques des individus ayant des ancêtres français. 95 % des actes du Fonds Drouin proviennent du Québec et sont rédigés en français
    .
    Ancêtres à vendre? Le Devoir de ce jeudi 15 mars 2007 nous apprend que la compagnie américaine The Generations Network, diffuseur du site américain Ancestry.com, vient d'acquérir, au coût de 12 000 000 $, les douze millions d'actes d'état civil qui avaient été rassemblés et numérisés par le vénérable Institut Drouin de Montréal, propriété de Jean-Pierre-Yves Pépin. « Monsieur Pépin affiirme avoir tenté en vain de vendre la collection complète des actes de l'état civil québécois aux Archives nationales du Québec et à la Bibliothèque du Québec qui s'y est toujours refusé pour des raisons budgétaires.» Après avoir indexé les données, l'entreprise américaine les rendra disponibles sur son site. L'Université de Montréal, partie dans l'accord, obtiendra pour sa part 100 000 $ à la signature et sans doute davantage pour la vérification des données. « Des possibilités de recherche inouies s'ouvrent à nous », a déclaré Bertrand Desjardins, le directeur du programme de recherche en généalogie de l'Université de Montréal. Pour tout ce qui datait d'après 1799, nous étions presque dans le noir. » L'index établi par les démographes de l' U de M ne couvrait que les années 1621 à 1799.

    Après s'être laissé dépouillé de son minerai de fer, de ses vieux meubles, le Québec cède ses vieux noms et ses vieux actes d'état civil. Pendant que Google lance la bibliothèque mondiale, The Generations Network crée un base de données mondiale en généalogie. Ce monopole américain sur les biens culturels enferme une démesure inquiétante en elle-même. Mais que penser de la marchandisation de notre patrimoine avec la complicité de ceux-là mêmes qui devraient en assurer la protection: les autorités d'une grande université? http://agora-2.org/francophonie.nsf/Documents/Culture--Ancetres_a_vendre_par_Jacques_Dufresne

    En 1990, le patrimoine généalogique a été vendu et la nouvelle entreprise a changé complètement de vocation. Il y a donc une coupure entre l'Institut des années 1950, par exemple, et l'Institut d'aujourd'hui. Au lieu de viser chaque individu, le nouvel Institut offre maintenant ses services à la collectivité. En d'autres mots, l'entreprise vend son patrimoine généalogique principalement aux bibliothèques et aux associations.
    - 1951 - Noël, Roch

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Marin MERCIER ca 1546- Jeanne BRISSON ca 1550-  
||



|
François MERCIER 1600-1627 Roberte COUVILLAU ca 1600-
||



|
Julien MERCIER 1621-1676



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content