Henri Alfred GRIALOU
Père Marie Eugène de l'Enfant Jésus

  • Né le 2 décembre 1894 - Le Gua - Aubin, 12110, Aveyron, Midi-Pyrénées, France
  • Décédé le 29 mars 1967 - Venasque, 84143, , Vaucluse, Provence-Alpes-Côte d'Azur, , à l’âge de 72 ans
  • Prêtre Carmelite-En religion : Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Fratrie

 Grands parents paternels, oncles et tantes



 Grands parents maternels, oncles et tantes



 Notes

Notes individuelles

Institut Notre Dame de Vie à Venasque
Henri Grialou 1894-1967
P. Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus
Premières années
Né au Gua (Aveyron) le 2 décembre 1894 d'Auguste Grialou et de Marie Miral, Henri est le troisième enfant d'une famille qui connaît une grande rudesse de vie et baigne dans l'atmosphère sociale tendue du bassin minier de Cransac. La région se distingue aussi par sa vitalité chrétienne et missionnaire. Orphelin de père à 10 ans, Henri peut poursuivre gratuitement sa scolarité chez les Pères du Saint-Esprit à Suse (Italie) et à Langogne (Lozère). Il achève sa scolarité à Graves (Aveyron) avant d'entrer au grand séminaire de Rodez en 1911.
(…) A notre âge nous ne sommes pas habitués à calculer et à nous absorber dans des combinaisons, nous nous élançons, l'amour de Dieu au coeur. Pendant le séminaire, il faut faire des provisions de force, de courage, allumer dans nos coeurs un foyer d'amour que rien ne puisse éteindre. (Lettre à un ami séminariste, 1911)
1914-1918 : la guerre, dure, terrible, sauvage
Il interrompt sa formation sacerdotale avec une incorporation volontaire en 1913. Au service militaire succède la guerre : pendant cinq ans, Henri Grialou prend part aux principales campagnes du conflit : l'Argonne, Verdun, le Chemin des Dames… En 1919, il reprend le chemin du séminaire à Rodez.
La guerre est dure, terrible, sauvage sans doute ; elle impose de grandes fatigues. (…) Cependant on se retrouve homme et surtout chrétien le soir après la bataille et c'est alors qu’on souffre le plus en entendant les cris des pauvres blessés ou le râle des agonisants.
Lettre à un ami séminariste, 1914
1920 : l'appel impératif au Carmel
En retraite avant son ordination au sous-diaconat, le soir du 13 décembre 1920, Henri lit un abrégé de la vie de Saint Jean de la Croix. Le livre lui paraît « insipide » mais il est alors saisi d'une illumination soudaine et impérieuse : Dieu le veut au Carmel.
En face de cet appel irrésistible se lèvent des résistances nombreuses : Son directeur spirituel : « Vous êtes fou ! » Son évêque : « Vous allez vous mettre à la disposition du P. Vabre » [pour la mission dans le diocèse]. Sa mère, passionnément aimée : « Tu peux partir, je serai morte avant que tu ne sois à Capdenac [la limite nord de l'Aveyron]. Je me serai suicidée ».
Tu sais combien j'ai résisté à cause du chagrin que je te causais. Mais cet appel du bon Dieu s'est fait de plus en plus net. J’ai pleuré moi aussi à la pensée du sacrifice que je t'imposais mais je ne puis pas résister à la volonté du bon Dieu si nettement manifestée. Lettre à sa mère, 15 février 1922
1922 : prêtre pour l'éternité

Le 4 février 1922, Henri Grialou est ordonné prêtre :
« Je suis prêtre. Prêtre pour l'éternité ! Cette parole suffit à ma méditation. Je la répète aujourd'hui sans me lasser, y puisant toujours un bonheur nouveau. »
Au Carmel
Entré chez les Carmes à Avon (Fontainebleau) le 24 février 1922, il y reçoit le nom de Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus. Après son noviciat, il participe activement aux prédications entourant la béatification et la canonisation de Thérèse de Lisieux (1923/1925) et la proclamation St Jean de la Croix comme docteur de l'Eglise (1926).
Il se donne pleinement à cet apostolat, contribuant ainsi au renouveau multiforme que connaît l'Eglise en France dans l'entre-deux guerres.
Une vie pour l'Eglise
Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus -
Henri Grialou, plus connu sous son nom de religion Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, né le 2 décembre 1894 au Gua en Aveyron et mort le 27 mars 1967 à Venasque dans le Vaucluse, est un religieux de l'Ordre du Carmel, fondateur de l'Institut Notre-Dame de Vie. Son procès de béatification est en cours depuis 1985.
Biographie -
Né en Aveyron, dans une famille d'origine rurale modeste et catholique fervente du bassin minier de Cransac, Henri Grialou fait une partie de ses études en Italie à Suse après être devenu orphelin de père à l'âge de dix ans, chez les Pères du Saint-Esprit. Il entre en octobre 1908 au petit séminaire puis au grand séminaire du diocèse de Rodez. Devançant volontairement l'appel pour le service militaire en 1913, il il se trouve encore sous les drapeaux quand éclate la déclaration de la guerre. Il combat pendant toute la Première Guerre mondiale et participe aux terribles batailles de l'Argonne, à Verdun et au Chemin des Dames. Il est démobilisé en 1919. L'année suivante pendant la retraite de préparation à l'ordination au sous-diaconat, Henri Grialou lit saint Jean de la Croix. Cette lecture lui semble d'abord "insipide", mais un appel intérieur à entrer au Carmel s'impose vigoureusement à lui.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean Antoine GRIALOU 1780-1819   Jeanne BERTHOUMIEU †1841   Joseph GRIALOU 1774-1835   Catherine ALIBERT 1788-1835   Etienne MIRAL 1807-1894   Anne Louise FLOTTES 1804-1882   Augustin REY 1806-1862   Rose COUFFIN 1808-1871
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Louis GRIALOU 1811-1885   Marie Anne GRIALOU 1819-1893   Etienne MIRAL 1835-1916   Rosalie REY 1840-1921
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Auguste GRIALOU 1860-1904   Marie Rosalie MIRAL 1864-
|
2
  |
3



|
Henri Alfred GRIALOU, Père Marie Eugène de l'Enfant Jésus 1894-1967


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content