Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Bonjour et bienvenue sur mon arbre.

Mes origines sont Bretonnes par mon père (du Finistère) et Normandes par ma mère (Manche).

Lorsque j'ai débuté ma généaolgie, je me suis un peu emballé en découvrant sur généanet de nouveaux ancètres et j'ai rempli mon arbre sans avoir ni vérifié, ni même remercier les personnes qui avaient éffectuées ces recherches.

J'ai entrepris de vérifier chaque personne de mon arbre et d'inscrire la source. J'ai découvert des erreurs et sans doute en reste il.

Merci à ceux qui m'ont permis d'avancer et n'hésiter pas de me signaler des erreurs ou d'éventuelles remarques. je tacherais de vous répondre

Bien généalogiquement !


Pierre Louis POIGNONEC
  • Né le 17 novembre 1882 - Saint-Hernin, 29250, Finistère, Bretagne, France
  • Décédé
  • Carrier
2 médias disponibles 2 médias disponibles

 Parents

  • Jean Louis Marie POIGNONEC, né le 11 janvier 1858 - Coatquévérand-St Hernin, 29270, Finistère, Bretagne, France, décédé le 8 juillet 1929 - Conveau - Gourin, 56110, Morbihan, Bretagne, France à l’âge de 71 ans, Cultivateur, Aubergiste, Fournier
    Marié le 20 novembre 1881, St Hernin, 29270, Finistère, Bretagne, France, avec
  • Jeanne Marie SIZUN, née le 9 août 1862 - Pleyben, 29190, Finistère, Bretagne, France, décédée le 13 février 1884 - Bonne Chance Bidor-St Hernin, 29270, Finistère, Bretagne, France à l’âge de 21 ans, Aubergiste

 Fratrie

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Jean Louis Marie POIGNONEC, né le 11 janvier 1858 - Coatquévérand-St Hernin, 29270, Finistère, Bretagne, France, décédé le 8 juillet 1929 - Conveau - Gourin, 56110, Morbihan, Bretagne, France à l’âge de 71 ans, Cultivateur, Aubergiste, Fournier

 Grands parents paternels, oncles et tantes



 Notes

Notes individuelles

Journal Le Finistère du 01/05/1907 : Carhaix . — Vol. — Pierre Louis-Marie Poignonnec, 24 ans, originaire de Saint-Hernin, carrier à Carhaix, a dérobé une bicyclette au préjudice d'un nommé Caër, de Carhaix. 15 jouis de prison Journal Le courrier du Finistère du 1/12/1907 : Arrestation Pierre-Louis Poignonnec, 25 ans, carrier à Garhaix, inculpe de vois, vient d'être arrêté en vertu d'un mandat d'arrêt du parquet de Pontivy. Il a été écroué à la maison «l'arrêt -de Châteaulin, en attendant son transfert à Pontivy.

Républicain de Pontivy (Le) du 14/06/1908 Affaire Voleurs de bicyclettes spécialistes Les deux accusés, de cette affaire sont Pierre-Louis-Marié Poignonnec, ' âgé de 25 ans, et Jean-Paul Le Corre, âgé do 24 ans. . - : Voici les faits ; Poignonnec et Le Corre ouvriers carriers, aux environs de Gourin, ayant appris que M. Kéroulec, marchand de cycles à Gourin, avait quitté momentanément celle localité en laissant des marchandises dans son magasin, conçurent le projet de cambrioler la maison. Après avoir étudié pendant deux ou trois jours suivant les aveu de l'un d'eux les moyens d'accomplir leur mêlait, ils pénétrèrent par escalade dans la cour de l'immeuble, au milieu de la nuit du 7 au 8 novembre 4907. Là ils descellèrent un carreau dont ils avaient enlevé le mastic à l'aide d'un crochet de cordonnier, appartenant a Poignonnec, et s'lntroduirent ainsi dans la maison, ou ils firent main basse sur deux bicyclettes neuves, huit enveloppes et divers accessoires. , Le.vol accompli, ils allèrent cacher les objets volés chez le père Poignonnec, demeurant à proximité de Gourin. Quatre jours après, ils -quittèrent la région, montés sur les bicyclettes volées.; Le Corre était encore en possession rie l'une d'elles, loris de son arrestation à Ploermel. Poignonnec au contraire, s'était défait de celle qu'il avait soustrait. Il possédait à sa place une bicyclette volée à Rennes, pendant le séjour'qu'il lit dans celle ville, en décembre 1907, à M. Le Marié, facteur du télégraphe.. Poignonnec n'a pu expliquer d'une façon plausible comment cette machine se trouvait entré ses mains ; il la tenait, a-t-il prétendu, d'un échange qu'il aurait .'opéré à minuit, avec un inconnu dans an cabaret de tiennes, dont il ignore le nom" et l'adresse. Il a d'ailleurs varié dans le récit des circonstances qui. ont accompagné cet échange, à l'aide duquel.il prétend expliquer la provenance d'une somme de 37 fr. 70 trouvée sur lui lors de son arrestation. Poignonnec a déjà subi trois condamnations, dont, une pour vol de bicyclette en 1907, à Châteaulin. Le Corre n'a pas d'antécédents judiciaires. Après interrogatoire, M. Riécert, substitut du procureur de la République pro¬ nonce son réquisitoire, Monsieur Keyser défend Poignonnec, M» Violle plaide pour Le Corre. Poignonnec est condamné à deux ans de prison. Le Corre est acquitté

Journal de Pontivy et de son arrondissement (Le) du 09/10/1910 : GOURIN Collectionneur de bicyclettes. Le carrier Pierre-Louis Poignonnec, 27 ans, vient d'être mis en état d'arrestation, sous l'inculpation de vol de deux bicyclettes. Poignonnec a déjà été condamné pour des faits analogiques. ^ Le 25 septembre, il voyait, à la porte du débit Cohic, à Gourin, une bécane, qu'il n'hésita pas à enfourcher et ensuite à cacher, a 200 mètres plus j loin, dans une maison en construction. . Quelques jours avant, le 28 août, j se trouvant à Quimper, où il était appelé à accomplir une période d'instruction militaire; ll s'emparait d'une bicyclette déposée momentanément à la porte d'un café. Quand il revint à Gourin avec ses deux machines, il répondait à ceux qui l'interrogeaient : « J'en ai bien 'autres dans mes magasins de réserve » Elles ne lui coûtaient pas cher.

Journal de Pontivy et de son arrondissement (Le) du 23/10/1910 Vols de bicyclettes. Pierre-Louis Poignonnec, 27 ans, carrier, sans domicile, inculpé d'avoir volé deux bicyclettes, dont une à Gourin, l'autre à Quimper. 6 jours de prison et i> ans ans d'interdiction de séjour.

Journal de Pontivy 1912 L'EFFET DU CIDRE. Procès verbal a été dressé contre Pierre Pognonec, 29 ans, carrier à Gourin, qui a-été rencontré dans la rue de la Gare dans un état complet d'ivresse

L'écho Saumurois du 28/05/1913 Départ de condamne Lundi sont partis à la Maison centrale de Thouars et pour le bagne de la Guyanne, les condamnés des récentes assises de Maine-et-Loire, notamment Legrand et Scholl, les deux cambrioleurs de Saumur, Poignonnec , le cambrioleur de la Pouëze, et Poulain, l'auteur de la tentative d'assassinat des Rosiers

 Sources

  • Personne: 1 R 1289 - Bureau de Brest-Châteaulin n° 1990 à 2500. (1902) ; Vue 213/646
  • Naissance: Cgh-Poher

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

sosa Jean POIGNONEC 1782-1843   sosa Marie Yvonne MERRIEN 1788-1843   sosa Pierre BREUT 1795-1840   sosa Marie Louise HELIOU 1802-        
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
   



 


   
|   |    
sosa Alain POIGNONEC 1818-1867   sosa Marie Jeanne BREUT 1827-1898    
|
4
  |
5
 



 
|  
Jean Louis Marie POIGNONEC 1858-1929   Jeanne Marie SIZUN 1862-1884
|
2
  |
3



|
Pierre Louis POIGNONEC 1882-


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content