Message to visitors

close

Bienvenue !

Cet arbre généalogique, j'ai pris grand plaisir à le cultiverdepuis février 2018, pour la mémoire de mes enfants comme pourcontribuer à l'histoire des familles. Il concernait tout d'abord lafamille BERTIN (du Finistère) dont j'ai retrouvé le berceau enNormandie. Mais du côté maternel, j'ai remonté les racines desDiebolt-Schmitt jusqu'aux origines de l'Alsace : Grande aventurequi m'a permis de me découvrir toute une histoire.

De mon côté maternel, parmi les familles DIEBOLT et KREMER j'aipu égalemnt remonter en Alsace jusqu'au XIIIieme s, et au-delà. Ducôté mosellan, j'ai pu retrouver le berceau familial àGros-Redersching depuis le XVIieme siècle jusqu'à aujourd'hui, oùmes aïeux tenaient les moulins à eaux.

Grands mercis aux innombrables contributeurs, envers lesquels magratitude est grande. Si tu as des informations à partager n'hésitepas à me les transmettre ; j'en fais de même. WB


  • Born 21 June 1040
  • Deceased 1 July 1109 - Toledo, Castilla-La Mancha, Espagne,aged 69 years old
  • Empereur d'Espagne, Roi de Leon, de Castille et de Galice (1090-1109), Roi de Navarre, Comte du Portugal

 Parents

 Spouses and children

 Notes

Individual Note

Alphonse VI, surnommé « le Brave » (el Bravo), né avant juin 1040, mort le 1er juillet 1109, roi de León (1065-1109), roi de Castille (1072-1109) à la mort de son frère, roi de Tolède (1085-1109) par conquête et roi de Galice (1090-1109) à la mort de son autre frère. Il était le fils de Ferdinand Ier de Castille, de León et Asturies et de Sancha de León.

Fils de Ferdinand Ier, d’abord battu, emprisonné et exilé par son frère aîné Sanche II, après la la mort de ce dernier, Alphonse après avoir juré qu’il était innocent de ce meurtre, non seulement récupéra son royaume mais aussi la Castille du défunt Sanche II. Dans la foulée, il attaqua son autre frère Garcia roi de Galice et s’empara de ce royaume. Au point il en était, il reprit la Navarre et plusieurs villes. Assis sur ses possessions, Alphonse, qui avait bien mérité son sobriquet, estimant qu’un titre plus adapté lui siérait mieux que celui de roi se fit donc appeler « empereur ». Et l’empereur Alphonse partit conquérir Tolède en 1085 ce qui lui valut l’hommage des rois musulmans et des monarques chrétiens de la péninsule.Mais devant cette puissance montante, Abul-Kasim Motamid III, roi de Séville, appela à son secours les Almoravides qui infligèrent une cuisante défaite à Alphonse en 1086. « L’empereur » perdit une partie de ses conquêtes et l’expansion chrétienne s’arrêta net. Du coup, il rappela plusieurs chevaliers parmi lesquel le célèbre Cid Campeador et ses troupes dont il s’était pourtant séparé de manière inique quelques années auparavant.Par la suite, Alphonse VI connut plusieurs revers dont le plus triste fut celui de la bataille d’Ucles en 1108 où périt son fils unique, le jeune Sanche. Rongé par le chagrin, Alphonse s’éteignit l’année suivante. Il eut cinq femmes, dont trois Françaises. Ayant survécu à toutes, il alla se faire inhumer au milieu d’elles : Agnès d’Aquitaine (1051 – 1078), Constance de Bourgogne (1046 - 1092/1093), Berta de Bourgogne et Isabelle (Zaida). Son fils Sanche y repose aussi.

Death

inhumé au Monastère Santa Cruz,Sahagún, Provincia de León, Castille

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

   
Fernand 1er Le Grand DE CASTILLE 1017-1066 ? ?
||



|
Alphonse VI le Vaillant DE CASTILLE 1040-1109