Emile BARATTE
Emile BARATTE
(Marie Jean Emile BARATTE)
Commandeur de la Légion d'honneur (1920), Page Wikipedia

  • Né le 5 avril 1859 - MONT-SAINT-MARTIN (54)
  • Décédé le 27 décembre 1928 - VITRY-LE-FRANCOIS (51),à l'âge de 69 ans
  • Inhumé en janvier 1929 - VITRY-LE-FRANCOIS (51)
  • Médecin Général
7 médias disponibles 7 médias disponibles

 Parents

 Union(s)

 Fratrie

  • F Marie BARATTE 1856-1944/ Mariée le 5 avril 1880, AUDUN-LE-ROMAN (54), avecLouis ROSE 1849-1903
  • H Emile BARATTE, Commandeur de la Légion d'honneur 1859-1928 Marié le 20 octobre 1889, VITRY-LE-FRANCOIS (51), avecJeanne LAVOCAT 1867-1940

 Présences lors d'événements

(afficher)

 Événements


(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Synthèse biographique :

Sitôt après sa formation de médecin militaire, il est envoyé en Algérie de 1882 à 1885 à l'Hôpital militaire de la division de Constantine, puis prend part à la campagne du Tonkin de 1885 à 1888 avec le 2ème régiment étranger. De retour en métropole en 1888, il est affecté successivement dans différents régiments d'infanterie (128ème RI, 19ème BCP et 28ème RI), avant de servir en centres hospitaliers (Saint-Étienne, Vichy, Bégin, Rouen). Pendant la 1ère guerre mondiale, il prend part à la campagne de Lorraine en 1914 au sein de la 10ème Division du 5ème CA puis dirige le service de Santé du 15ème CA début 1915. Entre juin 1915 et août 1916 il est envoyé avec l'armée d'Orient pour diriger le service de Santé du corps expéditionnaire des Dardanelles et de l'île de Corfou, où il s'illustre brillamment. De retour en France, il commande le service de Santé de la région Nord en septembre 1916, puis celui de la 14ème région début 1917. Promu Médecin Général le 22 mai 1917, il dirige enfin le service de Santé du 13ème corps d'armée à compter de janvier 1918 jusqu'à la fin du conflit. Il totalise 40 ans de service.

Formation :

  • Élève à l’École du Val de Grâce et à l’École du service de Santé de 1878 à 1882
  • Thèse de médecine "De la fièvre typhoïde dans la grossesse" soutenue à Paris en 1882 (46p.)

Affectations successives :

Hôpital militaire de la Division de Constantine, 2ème régiment étranger, 128ème régiment d'infanterie, 19ème bataillon de chasseurs à pied, 28ème régiment d'infanterie, Hospice mixte de Saint-Étienne, Hôpital thermal de Vichy, Hôpital militaire Bégin, Hospice mixte de Rouen, État-major du gouvernement militaire et place de Paris

Campagnes :

  • Algérie (1882-1885)
  • Tonkin (1885-1888)
  • 1ère guerre mondiale (1914 : campagne de Lorraine, 1915-1916 : expédition d'Orient, aux Dardanelles, puis sur l'île de Corfou, en tant que directeur du service de Santé du corps expéditionnaire, 1916 : région nord, 1917 : directeur du service de Santé de la 14ème région, 1918 : directeur du service de Santé du 13ème corps d'armée)

Décorations :

  • Commandeur de la Légion d'honneur (arrêté du 2 octobre 1920, JO du 04/10/1920 ; chevalier du 29 décembre 1896 ; officier du 13 juillet 1915)
  • Croix de guerre 1914-1918 (Citation au JO du 14/07/1915 : "Dirige le Service de Santé d'un Corps d'Armée avec une grande compétence et une activité inlassable. A fait preuve, comme Directeur du Service de Santé d'une Division, d'une grande bravoure et d'un rare esprit de ressources dans des circonstances critiques et qui lui ont permis le soir d'un combat de sauver 600 blessés qui sans lui seraient tombés au pouvoir de l'ennemi")
  • Médaille Commémorative de l’expédition du Tonkin (1885)
  • Chevalier du mérite agricole (JO du 3 septembre 1907)
  • Chevalier de l'ordre du Dragon d'Annam (10 janvier 1890)
  • Commandeur de Saint-Sava [Serbie] (juillet 1916)
  • Aigle blanc [Serbie]
  • Médaille du roi Albert [Belgique]

Informations diverses :

  • Domicilié lors de son mariage en garnison à Givet, et de fait et de droit à Pagny-sur-Moselle (54)
  • Prend sa retraite au 8 rue Léon Vaudoyer 75007 Paris
  • Membre titulaire de la Société des Sciences et Arts de Vitry-le-François (51) à compter du 26 août 1927
  • Eloge funèbre de la Société des Sciences et Arts de Vitry-le-François (51) (pp.298 à 300/406) : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6565321t/f298.item.r=BARATTE

Notes concernant l'union

Sans postérité

 Sources

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Augustin BARATTE 1792-1846 Marie PRENAT 1794-1879 Louis ISTASSE 1795 portrait
Marie Barbe LEDOYEN ca 1799
||||






||
portrait
Henri BARATTE 1823-1912
 Anne Marie ISTASSE 1832-1894
||



|
portrait
Emile BARATTE, Commandeur de la Légion d'honneur 1859-1928